Vendredi 12 juillet 2024 - 17:51 | A ne pas manquer : Le 13 Décembre 2023 - Réunion de la Réserve fédérale américaine (FED)
Bourse : Le CAC 40 attendu en légère hausse avant le bal des résultats, à suivre Kerlink
Vendredi 12 juillet 2024 08:41
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, dopé par Vivendi et l'accalmie de l'inflation US
Jeudi 11 juillet 2024 18:35
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 attendu en hausse avant l'inflation US, à suivre Crédit Agricole
Jeudi 11 juillet 2024 08:45
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, tiré par Vivendi, nouveaux records à Wall Street
Mercredi 10 juillet 2024 18:31
TAUX BOE

La boe maintient le cap d'une politique monétaire restrictive

Cet article a été publié le Jeudi 20 juin 2024 à 14:32 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie TAUX et de la sous-catégorie BOE.
Guide Boursier,  Jeudi 20 juin 2024 à 14:32
5/5 Classement
  Temps de lecture : 3 min


Malgré des signes encourageants de ralentissement de l'inflation, la banque centrale britannique reste ferme sur sa politique de lutte contre les prix en maintenant son taux directeur à 5,25%.

La BoE maintient son principal taux directeur avant les législatives

À l'issue d'un vote serré lors de sa réunion de juin, la Banque d'Angleterre a décidé de garder son principal taux directeur inchangé à 5,25%, son plus haut niveau depuis 16 ans. Une décision conforme aux attentes du marché, mais qui reflète également les défis persistants pour ramener durablement l'inflation à l'objectif de 2%.

Sept membres du Comité de politique monétaire ont voté pour le statu quo, tandis que deux voix minoritaires plaidaient pour une baisse de 25 points de base à 5%. Les minutes révèlent que la décision a été "finement équilibrée" pour certains responsables, signe que la banque centrale pourrait se rapprocher d'un relâchement prochain de son orientation restrictive.

S'exprimant après la réunion, le gouverneur Andrew Bailey a salué le retour de l'inflation à 2% en mai comme une "bonne nouvelle". Mais il a jugé prématuré d'envisager dès à présent un assouplissement monétaire, estimant que "nous devons nous assurer que l'inflation restera faible".

Les derniers indicateurs économiques envoient en effet des signaux mitigés. Si la croissance économique au Royaume-Uni a dépassé les attentes récemment, les enquêtes sous-jacentes suggèrent un ralentissement à venir. Surtout, après une accalmie ces derniers mois sous l'effet d'une modération des prix de l'énergie, la Banque d'Angleterre prévoit un redémarrage de l'inflation à 2,5% au second semestre 2024.

Le débat fait rage au sein du Comité sur la persistance ou non des pressions inflationnistes sous-jacentes. Certains considèrent que les hausses de salaires et l'inflation des services commencent à se modérer, tandis que d'autres jugent ces facteurs encore trop élevés et menaçants pour la stabilité des prix.

Dans ce contexte incertain, la banque centrale réaffirme sa détermination à maintenir une politique "restrictive" aussi longtemps que nécessaire pour faire reculer durablement les risques inflationnistes. Elle restera attentive aux nouvelles données économiques pour ajuster son orientation monétaire, quelles que soient les échéances électorales à venir.

Pour les ménages et entreprises britanniques, ces perspectives confirment que la période de crédit cher et de ralentissement économique n'est pas terminée. La Banque d'Angleterre semble bien décidée à poursuivre son bras de fer avec l'inflation, au risque de peser encore sur l'activité à court terme.

La Banque d'Angleterre (BoE) n'a pas été affectée par les législatives

La Banque d'Angleterre (BoE) n'a pas été influencée par le calendrier électoral des législatives du 4 juillet dans sa décision de maintenir les taux inchangés.

Bien que l'inflation globale soit revenue à 2% récemment, grâce notamment à la baisse des prix de l'énergie, la BoE s'attend à ce qu'elle repasse au-dessus de l'objectif de 2% au second semestre 2024, autour de 2,5%, à mesure que l'effet favorable des prix énergétiques s'estompera.

Si le maintien des taux à 5,25% a été voté à la majorité, la décision était "finement équilibrée" pour certains membres du comité de politique monétaire, signe qu'une baisse de taux pourrait approcher.

Les avis divergent sur la persistance des pressions inflationnistes sous-jacentes, notamment la croissance des salaires et l'inflation des services. Certains estiment que ces indicateurs se sont modérés depuis mai mais restent élevés. D'autres accordent moins d'importance à la dernière inflation des services supérieure aux attentes (5,7% au lieu de 5,3% anticipé), la liant à des facteurs temporaires comme la hausse du salaire minimum.

Le camp favorable au statu quo juge prématuré une baisse des taux face à l'inflation des services toujours forte et à l'accélération des salaires dans le privé, à un rythme deux fois supérieur au niveau jugé compatible avec 2% d'inflation par la BoE.


Le guide boursier : Présentation de notre média en vidéo


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Thomas

Trader et investisseur à temps plein, je trade depuis de nombreuses années sur le marchés actions et il m'arrive parfois de faire du trading sur le Forex et les bourses de change en ligne ou places de marchés spécialisées dans les crypto-monnaies, notamment sur le Bitcoin.J'ai développé ma propre stratégie de trading. La durée de détention de mes trades varie, il m'arrive d'ouvrir et fermer des positions en quelques minutes. Mon portefeuille est diversifié et se compose de plusieurs classes d'actifs différentes.

Vous aimerez aussi
CRYPTO Solciety
Les prochaines grandes crypto-monnaies prêtes à exploser en 2024
Jeudi 11 juillet 2024 16:31
CRYPTO Ethereum
Les etf ethereum spot : quel sera l'impact de l'approbation des etfs ethereum sur le paysage cryptographique ?
Jeudi 11 juillet 2024 14:42

0 Commentaire

Laissez un commentaire







Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...