Mercredi 16 juin 2021 - 02:32 | A ne pas manquer : Le 22 Avril 2021 - Réunion de la Banque centrale européenne

Assurance prêt immobilier : avec la crise du covid 19, les banques demandent plus de garanties

Généralement, l'acquisition d'un bien immobilier et la souscription d'un crédit sont rarement dissociés lorsque l'on souhaite acheter une maison ou un appartement. Dans un contexte économique fortement impacté par la crise sanitaire, l'assurance de prêt prend ainsi un écho tout particulier. En effet, la crise du Covid-19 a considérablement fait croître les risques personnels et professionnels. Face à cette nouvelle situation, les établissements financiers sont de plus en plus enclins à exiger plus de garanties dans leur contrat d'assurance emprunteur. Une étape délicate qui nécessite quelques éclaircissements !!!

Assurance de prêt immobilier : la crise du Covid-19 encourage les banques à demander plus de garantie

La crise du Covid-19 a énormément ébranlé la situation économique de la France, ce qui rend chaque individu plus fragile et plus exposé aux risques, notamment contre la perte d'un emploi ou un problème de santé. De plus, la pandémie a déjà et continuera à avoir des impacts importants sur l'emploi, et cela n'est pas sans conséquence. Par exemple avec la hausse des risques liés au chômage, les banques s'intéressent de plus en plus au secteur d'activité de l'emprunteur. Ainsi, pour se prémunir contre les risques d'impayés accentués par la crise de Covid-19, les établissements de crédit peuvent être amenés à contraindre les emprunteurs à souscrire plus de protection auprès de leur assurance pret immobilier. En effet, des garanties qui étaient jusque là optionnelles, peuvent maintenant être exigées par les banques qui souhaitent obtenir un meilleur niveau de couverture, comme par exemple, s'assurer contre la perte d'emploi et ainsi se couvrir en cas de chômage de longue durée. Toutefois, pour bénéficier d'une indemnisation, l'assuré devra prendre en considération son délai de carence et de franchise.

A savoir sur le contrat d'assurance crédit immobilier

Lors de la souscription d'un prêt immobilier, l'établissement prêteur exigera la signature d'un contrat d'assurance de prêt à son bénéfice. Celui-ci devient obligatoire dans le cadre d'une garantie invalidité ou d'assurance décès. L'assurance de prêt ou assurance emprunteur, également appelée assurance décès invalidité, permet à l'établissement prêteur, de se protéger contre le risque de défaillance de l'emprunteur. Elle permet de garantir le remboursement de l'emprunt dans le cas où l'assuré rencontre un événement incertain (Maladie, chômage, etc..).

Le contrat peut également sous certaines conditions, couvrir certains problèmes de santé ou des risques spécifiques en fonction de son activité professionnelle, comme les professions à risques et les sportifs de haut niveau.

Les parties inhérentes au contrat

Le contrat d'assurance d'un prêt immobilier est divisé en trois parties distinctes, parmi lesquels ont trouve l'assuré, l'assureur et le bénéficiaire. L'assuré est la personne physique ou morale qui souscrit à un prêt immobilier, l'assureur intervient pour garantir le risque et le bénéficiaire est l'établissement prêteur.

Comment est calculé le taux d'assurance d'un prêt immobilier ?

Partie intégrante dans la composante du coût d'un prêt immobilier, l'assurance emprunteur est un élément essentiel à prendre en compte lors de la souscription d'un crédit. En effet, sa part dans le coût total d'un crédit peut parfois atteindre jusqu'à 30% du montant global. Son taux est calculé en fonction de plusieurs critères, comme par exemple le type de contrat, l'âge, la situation professionnelle et l'état de santé du souscripteur. Pour cela, l'assureur communique à son client un questionnaire médical, qu'il devra renseigner en toute transparence. En effet, la déclaration devra être la plus précise possible et, surtout, il est important de ne rien dissimuler, car cela pourrait compromettre la mise en application de l'assurance et le contrat sera touché de nullité en cas d'omission ou de fausse attestation.

Quels sont les risques pris en charge par l'assurance emprunteur ?

L'assurance d'un prêt immobilier contribue à protéger une banque contre les risques d'impayés du crédit. Le rôle de l'assureur consiste à prendre le relais du souscripteur de l'assurance et acquitter le capital restant dû à sa place. Il assurera la prise en charge des mensualités, dans le cadre d'événements définis dans le contrat d'assurance de prêt.

En effet, sous réserve de l'acceptation de la compagnie d'assurance et en compensation des cotisations qu'il devra s'acquitter après avoir souscrit à un prêt immobilier, l'assuré pourra bénéficier d'une garantie. Les risques couverts par votre contrat sont de deux ordres, à savoir la partie obligatoire et la part optionnelle. Les garanties considérées comme légalement obligatoires sont l'assurance décès et la garantie invalidité également appelée perte totale et irréversible d'autonomie ou PTIA.

Ensuite, l'assuré peut décider de compléter son offre en décidant de couvrir la pratique de certaines activités, les risques inhérents à certaines professions, l'incapacité temporaire totale, l'incapacité permanente totale, l'incapacité permanente partielle. Aussi, afin d'anticiper un éventuel licenciement, il pourra également souscrire une garantie perte d'emploi sous certaines conditions. En effet, l'assuré devra avoir le statut de salarié et être en CDI dans une entreprise depuis au moins 6 mois. Les salariés en période d'essai ou en CDD ainsi que les travailleurs indépendants, les professions libérales et les agriculteurs ne remplissent pas les conditions requises pour pouvoir bénéficier d'une protection contre le chômage.


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez un commentaire



CONTENUS SPONSORISÉS



Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...