Vendredi 12 juillet 2024 - 15:20 | A ne pas manquer : Le 13 Décembre 2023 - Réunion de la Réserve fédérale américaine (FED)
Bourse : Le CAC 40 attendu en légère hausse avant le bal des résultats, à suivre Kerlink
Vendredi 12 juillet 2024 08:41
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, dopé par Vivendi et l'accalmie de l'inflation US
Jeudi 11 juillet 2024 18:35
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 attendu en hausse avant l'inflation US, à suivre Crédit Agricole
Jeudi 11 juillet 2024 08:45
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, tiré par Vivendi, nouveaux records à Wall Street
Mercredi 10 juillet 2024 18:31
MACRO ECONOMIE Inflation

Novembre 1923, les 100 ans du rentenmark, la monnaie transitoire pour sauver l'allemagne de l'hyperinflation

Cet article a été publié le Lundi 20 novembre 2023 à 11:35 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie MACRO ECONOMIE et de la sous-catégorie Inflation.
Guide Boursier,  Lundi 20 novembre 2023 à 11:35
5/5 Classement
  Temps de lecture : 3 min

[ Afficher le sommaire ]





Novembre 1923, novembre 2023, c'est l'anniversaire de l'hyperinflation allemande et de l'introduction du rentenmark pour sauver l'Allemagne de l'hyperinflation et de la crise économique si profonde qu'elle poussera le peuple allemand à tenter l'aventure nazi.

Retour sur ce fait économique à la portée historique mondiale et tellement oublié.

Voici une synthèse rapide.

La source de l'Article :

« Pendant dix-huit mois, entre juin 1922 et novembre 1923, le pays sombre dans un chaos monétaire et économique total. On peut se demander si la politique économique des Alliés, et notamment l'intransigeance de la France quant au paiement des réparations, est à l'origine de la crise hyperinflationniste allemande. La question monétaire semble en effet aussi bien une question économique que politique. « Les hauts fonctionnaires, je ne dirais pas qu'ils mouraient de faim, parce que c'étaient des couches sociales privilégiées, mais ils ont eu une impression de déclassement extrême, relève Marie-Bénédicte Vincent. Des dépenses qui leur semblaient très importantes pour leur statut – on dirait aujourd'hui ostentatoires : donner des cours de piano à leurs enfants, offrir des livres en cadeau d'anniversaire – n'étaient plus possibles. Ils ont dû se replier sur des dépenses primaires (se loger, se vêtir, se nourrir) qui les assimilaient, de leur point de vue, aux couches populaires. Et ça, c'était inacceptable. »

Le « miracle du Rentenmark », en novembre 1923, vient mettre un terme à la spirale hyperinflationniste. La réforme monétaire, symboliquement garantie par le capital allemand, est acceptée aussi bien par les perdants que par les gagnants de l'hyperinflation. La sortie de crise met en évidence l'importance de la confiance sociale dans la monnaie et l'adhésion collective sur laquelle elle repose. »

Le rentemark

Le rentenmark ou Mark-rente est une monnaie de transition allemande, adoptée pour faire face à l'hyperinflation qui sévit entre 1919 et 1923. Elle est utilisée de 1923 à 1948, et conjointement, à partir d'août 1924, avec le reichsmark.

Une anticipation théorique, jamais mise en pratique, du rentenmark pour combattre l'inflation, fut le roggenmark, qu'on aurait couvert avec les réserves de céréales, car au terme du traité de Versailles (1920), l'Allemagne n'avait pratiquement plus de réserves d'or. Ce projet fut toutefois abandonné, ce qui provoqua à partir de novembre 1923 la mise en circulation en dernier ressort des premiers rentenmarks.

Le rentenmark est utilisé comme monnaie fiduciaire et distribué sous forme de pièces de monnaie et petites coupures entre le 15 octobre 1923 et le 15 novembre 1924 par le Rentenbank, organisme destiné initialement à éradiquer la spéculation contre la monnaie nationale sur le marché des changes et des devises. Son lancement officiel a lieu le 1er décembre 1923.

Le taux de change avec le papiermark est fixé à 1 pour 1 000 milliards, à un moment (novembre 1923) où le dollar cote sur le marché des changes 4 200 milliards de marks. La parité d'avant-guerre du mark-or contre le dollar était de 4,20 (1913).

Cette initiative imaginée par le conseiller Hjalmar Schacht, par-delà le fait qu'elle supprime douze zéros sur les billets de banque, permet la création d'une monnaie de transition, le rentenmark, couverte à concurrence de 3,2 milliards de marks-or par des formes d'hypothèques et d'assignations sur les secteurs de l'agriculture, de l'industrie et du commerce de gros. Cette opération permet dans un premier temps de restaurer la confiance des investisseurs en supprimant toute forme de spéculation sur la monnaie : on cesse de revendre du mark contre du dollar.

Principe
Le rentenmark n'avait pas cours forcé, en ce sens qu'il n'y a aucune obligation de l'accepter comme paiement ; mais la population finit par l'accepter et ce consensus met un terme à l'hyperinflation. Un économiste comme John Maynard Keynes parle à cette occasion de « miracle du rentenmark ».

Le reichsmark est créé le 30 août 1924 : à partir de cette date, il circule donc en même temps que le rentenmark. La parité est de 1 reichsmark pour 1 rentenmark. Contrairement à ce qu'il est coutumier de croire, le reichsmark ne remplace donc pas le rentenmark, les paiements peuvent en effet se faire dans les deux monnaies. La différence tient à la façon dont les deux devises sont indexées :

le rentenmark est couvert par l'hypothèque (Grundschuld) et la rétrocession à l'État d'une partie de la valeur ajoutée, c'est-à-dire que tout entrepreneur, tout propriétaire d'usine, de biens mobiliers ou immobiliers hypothéqués devait céder 6 % de la valeur des biens réalisés à l'État. Cette assignation d'une partie du capital réel des entreprises couvrait le rentenmark et lui conférait une assise.
de son côté, le reichsmark est couvert par les ressources nationales potentielles, à savoir, dans ce cas, les réserves de charbon, de minerai de fer et bien sûr d'or.

Charles SANNAT


Le guide boursier : Présentation de notre média en vidéo


Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi
BOURSE Marchés
Tv finance. législatives, quel impact pour les marchés financiers ?
Vendredi 5 juillet 2024 13:07
CRISE France
La france pression fiscale maximale et 1ère place de l'ocde, le front populaire veut presser encore plus
Vendredi 5 juillet 2024 12:03

0 Commentaire

Laissez un commentaire







Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...