Lundi 30 janvier 2023 - 14:49 | A ne pas manquer : Le 2 Février 2023 - Réunion de la Banque Centrale Européenne
Bourse : Prudence du CAC 40 avant une semaine chargée, à suivre Orpea et Alten
Lundi 30 janvier 2023 08:47
Bourse : Wall Street termine dans le vert avant les décisions de la Fed
Vendredi 27 janvier 2023 22:14
Recommandé  Bourse : Prudence du Nikkei et du CAC 40 avant l`inflation US, à suivre Solutions 30
Vendredi 27 janvier 2023 08:54
Bourse : Wall street et le CAC 40 termine dans le vert après le PIB US, Tesla à l`honneur
Jeudi 26 janvier 2023 22:17
CRISE Energie

Le wyoming veut interdire les voitures électriques en 2035 !

Cet article a été publié le lundi 30 janvier 2023 à 14:49 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie CRISE et de la sous-catégorie Energie.
Par : La rédaction  Jeudi 19 janvier 2023 à 11:47
4/5 Classement
  Temps de lecture : 2 min




Vous savez toutes les craintes qui sont les miennes concernant la pérennité de la voiture électrique dans les 10 ans qui viennent.

La voiture électrique nécessite des investissements massifs en termes de capacité de production d'énergie et les éoliennes risquent d'être un peu courtes pour recharger 30 millions de voitures en France !

Je ne vous parle même pas de l'électrification de nos capacités de transport, je pense à nos poids lourds qui font manger Paris et les 12 millions de Franciliens.

Je n'évoque pas plus les temps de reachargement un week-end de grands départs en vacances avec 25 000 véhicules attendant une borne… il va falloir recréer des relais de poste sur les aires d'autoroute et des capacités de couchage.

Bref, tout ceci est très compliqué et cette volonté du tout électrique a de grande chance de tourner au désastre économique, social et environnemental pour la simple et bonne raison que les sujets complexes sont toujours nuancés.

Oui à la voiture électrique pour certains usages.

Pour d'autres il faut du thermique.

Ou encore de l'hydrogène ou du « gazogène » et autre GPL qui peuvent être même produit localement et pas en Russie !

La transition écologique ce n'est pas UNE solution lancée depuis Bruxelles, mais c'est une pluralité de solutions formant un tout cohérent.

Nous finirons pas nous en rendre compte.

Mon avis personnel est de ne pas acheter de voiture électrique (préférer le leasing et rendre les clefs si nécessaire) et de faire durer le plus longtemps possible sa voiture thermique. D'ici 2035 la raison sera revenue.

Et justement un Etat américain jette un pavé dans la marre !

Aux Etats-Unis, le Wyoming veut interdire les voitures électriques en 2035 !

Alors que l'Europe vise l'interdiction des voitures thermiques d'ici 2035, un Etat américain prend le contrepied total et veut interdire les voitures électriques. Le but ? Protéger son industrie pétrolière et les emplois qui vont avec.

Vous le savez, l'Europe planche actuellement sur l'interdiction de la vente de voitures thermiques neuves en 2035. Les conditions exactes de cette interdiction restent à préciser mais ce principe a déjà été accepté par les membres de l'Union Européenne. Aux Etats-Unis aussi, l'électrification de l'automobile est en marche : le gouvernement vient de mettre en place d'importantes aides à l'achat de voitures électriques neuves (sous forme de crédits d'impôts), la construction d'un réseau de recharge plus dense est actée et certains Etats comme la Californie visent à limiter la vente des voitures neuves aux seuls modèles électrifiés d'ici la prochaine décennie.

Mais dans le Wyoming, l'heure n'est pas du tout à l'électrification. Cet Etat du centre des Etats-Unis veut même carrément interdire la vente de voitures électriques neuves d'ici l'année 2035 ! Dans sa proposition numéro SJ0004, les parlementaires de l'Etat proposent en effet de retirer les voitures électriques du commerce en 2035 au motif de la protection de son économie locale, dépendant notamment de la production de pétrole et de gaz.

La proposition de loi explique que « la production de pétrole et de gaz fait la fierté du Wyoming », que cette industrie a créé « d'innombrables emplois » et « assure l'équilibre économique de l'Etat ». Elle affirme que « les voitures électriques sont difficiles à recycler, dépendent de minéraux dont l'extraction pose problème et nécessiteraient de trop coûteux investissements pour bâtir des infrastructures de recharge ». En conclusion du projet de loi, les rédacteurs demandent ainsi d'interdire la vente de voitures électriques neuves en 2035 pour protéger son industrie pétrolière et gazière, sauvegarder les emplois et même « limiter l'extraction des minéraux dans l'état aux seules activités vitales ». Précisons qu'il ne s'agit que d'un projet de loi qui n'a pas encore été validé. Le législateur du Wyoming osera-t-il aller jusqu'au bout de cette démarche totalement unique au monde ?

De quoi faire réfléchir ici, alors que nous sommes en Europe en train de suicider l'industrie automobile du vieux continent et les centaines de milliers d'emplois qui allaient avec sans vous parler de la richesse technologique de nos constructeurs.

Charles SANNAT


Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi
BANQUES Banque du Canada
La banque centrale du canada augmente encore son taux et annonce une pause !
Jeudi 26 janvier 2023 14:51
MACRO ECONOMIE inflation
Inflation. voitures d'occasion + 44 % sur les prix en deux ans !
Jeudi 26 janvier 2023 13:10

0 Commentaire

Laissez un commentaire





CONTENUS SPONSORISÉS





Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...