Samedi 13 août 2022 - 18:27 | A ne pas manquer : Le 21 Juillet 2022 - Réunion de la Banque Centrale Européenne
Point des marchés : Chine, PIB britannique, pétrole, or, bitcoin
Vendredi 12 août 2022 17:38
Point des marchés : Inflation, PBOC, PIB de Singapour, pétrole, or, bitcoin
Jeudi 11 août 2022 18:41
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 devrait ouvrir en hausse au lendemain de l`inflation, à suivre Valneva...
Jeudi 11 août 2022 08:40
Bourse : Le CAC 40 termine en hausse après l`inflation US, Alstom et Eutelsat recherchés,...
Mercredi 10 août 2022 18:27
CRISE mondialisation

La mondialisation fragmentée, le scénario qui fait trembler le monde.

Cet article a été publié le samedi 13 août 2022 à 18:27 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie CRISE et de la sous-catégorie mondialisation.
Par : La rédaction  Mardi 19 juillet 2022 à 10:29
4/5 Classement
  Temps de lecture : 2 min

Sommaire







C'est un article de la Tribune intitulé « La mondialisation fragmentée : ce scénario qui pourrait bouleverser le monde ».

C'est mon scénario central pour les années qui viennent.

« DOSSIER MONDIALISATION- En accélérant l'inflation, en perturbant les chaînes d'approvisionnement, en menaçant la sécurité alimentaire de nombreux pays, la guerre en Ukraine et les sanctions mutuelles que prennent les pays occidentaux et la Russie constituent un choc sans précédent pour l'économie mondiale. Sans qu'on sache ce qu'il adviendra de ce conflit, cette guerre met fin à trois décennies marquées par une accélération de la mondialisation et ouvre une nouvelle page de la globalisation. Les visions divergent entre les décideurs politiques et économiques pour savoir quel sera le visage de cette prochaine étape. Certains parlent de « démondialisation », quand d'autres parlent de « fragmentation » de la mondialisation avec des blocs de pays constitués sur des considérations politiques et échangeant peu ou pas entre eux, tandis que d'autres encore estiment que la globalisation va simplement ralentir (« slowbalisation »). Une chose est sûre : tous les industriels occidentaux sont en train de repenser leurs chaînes d'approvisionnement pour sécuriser leur production. A travers une trentaine d'articles consacrés qui seront publiés à partir de ce lundi et tout au long de la semaine, La Tribune analyse dans le détail les conséquences de cette nouvelle donne sur les entreprises, les territoires et la transition énergétique.

Quelle mondialisation pour demain ? La question a commencé à se poser en 2019 avec le début de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Elle a pris de l'acuité un an plus tard quand la pénurie de matériel médical au début de la crise sanitaire, en France notamment, a mis en lumière les risques pour la souveraineté industrielle de certains pays des dépendances massives à d'autres régions du globe. Avec l'impact sur la géoéconomie mondiale de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la question de l'avenir de la mondialisation est désormais sur toutes les lèvres des acteurs politiques et économiques de la planète. Au regard des sanctions mutuelles entre les pays occidentaux et la Russie et des restrictions du commerce observées sur l'énergie, les denrées alimentaires et d'autres matières premières, tous se demandent aujourd'hui où va l'économie mondiale. « La communauté internationale doit avoir une vision claire des conséquences économiques et humanitaires » de cette guerre, a d'ailleurs indiqué ce samedi Janet Yellen, la secrétaire américaine au Trésor, lors de la réunion du G20 Finances qui s'est tenue en Indonésie. Une façon de dire que les pays naviguent à vue sur l'impact de ce conflit, qualifié par cette proche de Joe Biden de « plus grand défi » pour l'économie mondiale.

Pour autant, les prévisions vont bon train. Si certains, à l'image de Larry Fink, le patron du fonds d'investissement BlackRock, évoquent une « démondialisation », d'autres comme Christine Lagarde, la patronne de la Banque centrale européenne (BCE) parlent plutôt de « néomondialisation » ou de « remondialisation », alors que d'autres encore, comme Pascal Lamy, l'ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), penchent plutôt pour une « slowbalisation », un ralentissement de la globalisation.

La fin d'une période de trois décennies de mondialisation accélérée
Quel que soit le scénario, une chose est sûre. Une nouvelle page de la mondialisation s'ouvre. La crise sanitaire et surtout la guerre en Ukraine ont, en effet, mis fin à un chapitre de la globalisation qui avait commencé au début des années 1990 avec l'écroulement de l'URSS en 1991 et l'entrée de manière progressive dans l'OMC des anciens pays du bloc de l'Est et de la Chine. Trois décennies au cours de laquelle la globalisation s'est fortement accélérée sous le triple effet d'une intégration dans l'économie mondiale d'un plus grand nombre de pays, d'une dérégulation plus poussée et d'une révolution numérique toujours plus forte; le tout ayant permis une circulation quasiment sans frontière des individus, des marchandises, des services et des capitaux. »

Oui, quel que soit le scénario une nouvelle page de la mondialisation s'ouvre, car la mondialisation actuelle est une aberration écologique et économique ou l'on ne paye en aucun cas le véritable prix ni de la pollution, ni du prélèvement des ressources naturelles, ni du transport et même pas celui de la production.

Dans un monde d'énergies lentes (les énergies renouvelable) fini les avocats du Pérou, l'ananas du Costa Rica, ou les chaises fabriquées en Inde par Ikéa à 2 francs six sous.

Le modèle mondialiste actuel est donc condamné à changer et à changer très rapidement, et nous irons rapidement vers moins de mondialisation.

Et encore, c'est sans prendre en compte ici les facteurs géopolitiques qui seront également majeurs dans les évolutions à venir.

Le juge de paix sera le développement d'un axe sino-russe et la mise en place d'un nouveau rideau de fer.

Charles SANNAT


Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi
MATIERES PREMIERES gaz
Michel-edouard leclerc n'exclut pas de fermer ses centres commerciaux en cas de manque d'énergie !
Mercredi 27 juillet 2022 12:01
BANQUES crédit
Prêts garantis par l'État, il faut rembourser et c'est loin d'être simple
Mardi 26 juillet 2022 18:37

0 Commentaire

Laissez un commentaire





CONTENUS SPONSORISÉS





Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...