Samedi 13 août 2022 - 16:28 | A ne pas manquer : Le 21 Juillet 2022 - Réunion de la Banque Centrale Européenne
Point des marchés : Chine, PIB britannique, pétrole, or, bitcoin
Vendredi 12 août 2022 17:38
Point des marchés : Inflation, PBOC, PIB de Singapour, pétrole, or, bitcoin
Jeudi 11 août 2022 18:41
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 devrait ouvrir en hausse au lendemain de l`inflation, à suivre Valneva...
Jeudi 11 août 2022 08:40
Bourse : Le CAC 40 termine en hausse après l`inflation US, Alstom et Eutelsat recherchés,...
Mercredi 10 août 2022 18:27
MACRO ECONOMIE pib et inflation

Macroéconomie : le mot tabou

Cet article a été publié le samedi 13 août 2022 à 16:28 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie MACRO ECONOMIE et de la sous-catégorie pib et inflation.
Par : La rédaction  Mardi 26 juillet 2022 à 10:07
4/5 Classement
  Temps de lecture : 4 min




Macroéconomie: le mot tabou.Par Vincent Manuel, Chief Investment Officer, Indosuez Wealth Management

Personne au sein des institutions internationales ne veut prononcer le mot de « récession », encore moins Jerome Powell, qui pourrait être soupçonné d'avoir contribué à ce résultat. Si les mots ont certes le pouvoir d'influer sur la réalité, le sombre tableau de la stagnation qui frappe les économies occidentales est déjà bien visible dans les chiffres.

La Chine remonte la pente après le recul de l'activité observé au premier semestre, tandis que l'Europe redoute l'hiver, les pénuries de gaz qui se profilent menaçant sa reprise post-COVID.

CHINE : RÉOUVERTURE 2.0

Les exportations chinoises ont progressé de 16,9 % en glissement annuel (GA) en mai (dépassant les prévisions, qui s'établissaient à 8 %). L'indice PMI manufacturier a augmenté à 49,1 en mai 2022 contre 46 en avril, alors que le marché anticipait un niveau de seulement 48. L'activité domestique continue de souffrir, mais montre des signes d'amélioration. Les ventes de détail ont reculé de 6,7 % en GA (+0,5 % en glissement mensuel - GM), alors que les analystes prévoyaient une baisse de 7,1 %.

Le taux de chômage est passé de 6,1 % en avril – un sommet de 26 mois – à 5,9 % en mai. La faiblesse de la demande intérieure et le taux de chômage élevé ont permis de contenir l'inflation à 2,1 %, un chiffre inférieur à l'objectif de la banque centrale (3 %) et aux niveaux des autres économies asiatiques (7 % en Inde, 5,4 % en Corée du Sud), malgré la hausse des prix des matières premières.

La Banque populaire de Chine (BPC) s'est toutefois abstenue de poursuivre la baisse des taux en juin, alors que la lutte contre l'inflation domine dans de nombreuses régions. Le rebond du PIB devrait être stimulé par les investissements au second semestre 2022, grâce aux projets d'infrastructure publics et à l'amélioration des perspectives et des conditions financières.

La reprise risque néanmoins d'être freinée par le ralentissement mondial et l'émergence éventuelle de nouvelles vagues épidémiques. Dans ce contexte, nous anticipons des efforts de relance accrus, tandis que la politique monétaire restera plus neutre en raison d'un écart de taux d'intérêt croissant avec le reste du monde et de la nécessité de poursuivre les efforts de désendettement.

La croissance de la Chine devrait s'établir à 3,5 % en 2022 (révision à la baisse des 0,5 % par rapport au mois dernier) et à 5,4 % en 2023 (révision à la hausse de 0,6 %) (tableau 1).

ÉTATS-UNIS : DES DIFFICULTÉS DE COURT TERME POUR UN GAIN À LONG TERME

Les ventes de détail aux États-Unis ont baissé de 0,3 % en GM en mai, suggérant que le pouvoir d'achat et les perspectives moroses finissent par peser sur la consommation. Les données remontées par les enquêtes signalent ce ralentissement depuis plusieurs mois : l'indice de confiance des consommateurs de l'université du Michigan n'a jamais reflété un tel pessimisme (y compris pendant la pandémie et la Crise financière mondiale de 2008).

Certes, ces enquêtes ont moins de pouvoir prédictif sur la consommation américaine que l'indice du Conference Board Survey, qui s'est montré davantage résilient car plus sensible au marché du travail, mais est clairement orienté à la baisse. Le taux de chômage s'établit à 3,6 %, un niveau réconfortant si l'on compare le contexte inflationniste actuel à celui des années 1970 (durant lesquelles le taux de chômage dépassait 6 %). Néanmoins, avec une inflation supérieure à 8 % et un taux d'épargne désormais inférieur à 5 %, le risque d'une contraction

de la demande intérieure au second semestre est élevé. L'inflation devrait peser sur la consommation privée à partir du troisième trimestre 2022, la contraction risquant de s'intensifier vers la fin de l'année en fonction de la détérioration du marché du travail. L'investissement devrait également être durement touché par le resserrement monétaire agressif anticipé pour cette année (le marché table sur un taux des Fed Funds à 3,75 % en fin d'année).

La reconstitution des stocks continue de brouiller les indicateurs, mais nous pensons qu'une récession technique est possible au quatrième trimestre 2022, ou au premier trimestre 2023. Un autre scénario, moins probable et moins optimal à long terme, serait que le consommateur américain soit davantage aidé par une politique budgétaire plus accommodante et une politique monétaire moins agressive, mais cela ne freinerait

pas l'inflation. Les responsables politiques sont donc confrontés à un choix cornélien à l'approche des élections de mi-mandat (novembre).

ZONE EURO : L'HIVER APPROCHE

En Europe, le redressement post-pandémie a été freiné par la guerre. La production industrielle a augmenté de 0,4 % en GM en avril, uniquement grâce à l'accélération de la production d'énergie (5,4 % en GM). Néanmoins, le secteur des services a fait preuve d'une résistance surprenante, comme le montrent les données de Google sur la mobilité et le transport aérien.

En juin, l'indice des directeurs d'achat (PMI) du secteur des services a chuté de 3,3 points à 52,8, contre un recul de 2,6 points à 52 pour le PMI manufacturier. Le repli des indicateurs de confiance est de mauvais augure pour l'automne, après la reprise estivale des services qui verra les ménages à hauts revenus puiser dans leur épargne – encore conséquente – avant d'affronter un hiver difficile.

Les Européens pourront cependant compter sur des amortisseurs budgétaires ; selon le cercle de réflexion Bruegel, des baisses d'impôt sur l'énergie et la TVA ont été mises en place dans 20 États de l'Union européenne (sur 27), et des transferts aux catégories vulnérables dans 25 États. Cependant, les investissements souffriront d'un niveau d'incertitude extrême et de la dégradation des perspectives de demande jusqu'en 2023.

La zone euro devrait connaître une croissance de 2,4 % en 2022 (soit deux points de pourcentage issus de la croissance robuste de la fin 2021, une stagnation au T2 2022 et une légère contraction du PIB au T3 et au T4) et de 1,3 % en 2023 (révisée à la baisse de 0,5 % depuis le mois dernier), les risques étant orientés à la baisse (probabilité accrue d'une interruption totale des livraisons de gaz russe, qui anéantirait la croissance en 2023). L'inflation devrait atteindre un pic au troisième trimestre (à 8,3 %), mais la crise énergétique actuelle génère une incertitude significative.

prévisions pib inflation

À propos d`Indosuez Wealth Management

Indosuez Wealth Management est la marque mondiale de gestion de fortune du groupe Crédit Agricole, 10ème banque au monde par la taille des actifs (The Banker - juillet 2021, sur la base des résultats à fin 2020).

Façonné par plus de 145 ans d`expérience dans l`accompagnement de familles et d`entrepreneurs du monde entier, Indosuez Wealth Management propose une approche sur mesure permettant à chacun de ses clients de construire, gérer, protéger et transmettre sa fortune au plus près de ses aspirations. Dotées d`une vision globale, ses équipes apportent conseils experts et service d`exception sur l`un des plus larges spectres du métier, pour la gestion du patrimoine privé comme professionnel.

Distingué pour sa dimension à la fois humaine et résolument internationale, Indosuez Wealth Management rassemble 3 060 collaborateurs dans 10 territoires à travers le monde : en Europe (Belgique, Espagne, France, Italie, Luxembourg, Monaco et Suisse), en Asie-Pacifique (Hong Kong RAS, Nouvelle-Calédonie et Singapour) et au Moyen-Orient (Emirats Arabes Unis).

Avec 128 milliards d`euros d`actifs sous gestion (au 31/12/2020), Indosuez Wealth Management figure parmi les leaders mondiaux de la gestion de fortune.


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi
BOURSE marhés
Actions du secteur du voyage : que réserve le marché dans le cadre du boom post-pandémique et où investir ?
Jeudi 28 juillet 2022 16:37
BOURSE marhés
Un regain d'attrait pour les valeurs de croissance et de qualité
Jeudi 28 juillet 2022 16:27

0 Commentaire

Laissez un commentaire





CONTENUS SPONSORISÉS





Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...