Dimanche 16 mai 2021 - 23:47 | A ne pas manquer : Le 22 Avril 2021 - Réunion de la Banque centrale européenne

Les investissements dans le pétrole et le gaz chutent, le prix du carbone augmente

Les conséquences des changements de température sur le long terme continuent de ralentir tandis que les investissements dans le pétrole et le gaz chutent et que le prix du carbone augmente

La hausse des températures induite par l'action climatique mondiale a chuté pour le deuxième trimestre consécutif, propulsée par la chute des investissements dans les énergies fossiles, la hausse des prix du carbone et de sérieux engagements de décarbonation pris par les pays et les entreprises.

La vitesse actuelle du réchauffement climatique, au 30 mars 2021, a baissé jusqu'à 3,6°c au-dessus des niveaux préindustriels - le taux le plus bas enregistré depuis la mise en place du tableau de bord du changement climatique de Schroders. Il s'agit d'une baisse par rapport au réchauffement de 3,7°c enregistré au dernier trimestre.

Lancé en 2017, le Tableau de bord du changement climatique fournit aux analystes de Schroders, aux gérants de fonds et aux clients une perspective sur les progrès que font les gouvernements et les industries autour du monde en vue d'atteindre les engagements pris lors de l'Accord de Paris en 2015.

Les investissements dans le pétrole et le gaz ont continué à baisser par rapport aux actifs mondiaux de l'industrie,[1] tandis que le prix du carbone dans le marché crucial du Système communautaire d'échange de quotas d'émission de l'UE (SEQE-UE), ainsi que les enchères du plus modeste Regional Greenhouse Gas Initiative aux États-Unis continuent de grimper[2].

Le SEQE-UE, l'une des pierres angulaires des politiques européennes pour lutter contre le changement climatique et contre le premier système d'échanges de quotas d'émission mondial, le plus important, a atteint de nouveaux sommets, avec des prix atteignant plus de 40€ par tonne de CO2 dans les dernières semaines.

Andy Howard, Responsable mondial de l'Investissement durable chez Schroders, explique :

« Nous pensons que les prix du carbone devront encore augmenter - et ce dans une plus grande partie des émissions - pour mener ce changement à l'échelle et avec l'ampleur nécessaires pour atteindre les objectifs climatiques. La hausse continue des prix ces dernières années, malgré l'effondrement de la production industrielle, a bien montré la persistance de cette tendance et les bénéfices de l'action politique.

Nous attendons avec impatience et optimisme la suite de 2021 et les mois menant à la COP26. Les législateurs dans la plupart des économies majeures ont désormais énoncé clairement leur engagement à l'action, posant les bases d'une action mondiale coordonnée qui pourrait soutenir les réductions constantes d'émissions de gaz à effet de serre nécessaires pour placer l'économie mondiale sur la voie de la décarbonation.

Nous avons déjà vu des gouvernements représentant près de 70 % des émissions mondiales ou du PIB s'engager à décarboner complètement leurs économies. Le nombre d'entreprises prenant des engagements similaires, alignés sur l'Accord de Paris, à travers l'initiative Science Based Targets a augmenté d'environ 50 % au cours de l'année dernière, et la propension des entreprises à établir des objectifs continue à gagner de la vitesse. »

[1] Source : Refinitiv, estimations de Schroders

[2] Source : Refinitiv, estimations de Schroders

Le groupe Schroders plc

Notre métier, en tant que société de gestion internationale, est d'aider les institutions, les distributeurs et les investisseurs particuliers à préparer leur avenir, définir leurs ambitions et atteindre leurs objectifs. Dans un monde en mutation, les attentes des investisseurs évoluent : au cours de nos deux cents ans d'histoire, nous nous sommes toujours adaptés à notre environnement, en restant centrés sur les priorités de nos clients.

Cette démarche nécessite expérience et expertise. Nous combinons celles des femmes et des hommes à la puissance des données, pour identifier les tendances qui façonneront l'avenir. Cela offre une perspective unique qui nous permet d'investir toujours avec conviction. Nous sommes responsables de 641,7 milliards d'euros d'actifs (au 31 décembre 2020) gérés pour le compte de nos clients, qui nous font confiance pour offrir des rendements durables. Nous restons déterminés à construire leur prospérité future, et celle de toute la société. Aujourd'hui, nous employons plus de 5 500 personnes sur six continents qui se concentrent sur cet objectif.

Entreprise internationale, nous mettons en œuvre des stratégies locales, afin de toujours placer les attentes de nos clients au cœur de notre démarche. Depuis plus de deux siècles, nous développons nos expertises en lien direct avec les aspirations et les intérêts de nos clients.

Le bureau de Schroders en France a été ouvert en 2001. Fortes de 70 collaborateurs et d'expertises locales (financement d'infrastructures avec la société de gestion française Schroder Aida et immobilier commercial et hôtelier avec Schroder Real Estate), nos équipes proposent des solutions d'investissement à l'ensemble des clientèles françaises institutionnelles, entreprises, banques fédératives et mutualistes, banques privées, fonds de fonds, plateformes et conseillers en gestion de patrimoine indépendants.


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Marc

Trader et investisseur à temps plein, j'aime profiter des marchés hautement volatils comme le marché des cryptos ou en investissant dans des ETF susceptibles d'afficher un profit lorsque les marchés sont à la baisse. Par conséquent, j'ai tendance à investir dans des ETF qui suivent l'indice VIX ou le cours de l'or.

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez un commentaire



CONTENUS SPONSORISÉS



Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...