Dimanche 25 octobre 2020 - 00:38 | A ne pas manquer : Le 29 Octobre 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne

Macro economie : chine, la croissance au plus bas depuis 29 ans

La croissance de l’économie chinoise a ralenti en 2019 à un plus bas de près de trente ans, sur fond de guerre commerciale avec les Etats-Unis et de morosité de l’investissement, et de nouvelles mesures de soutien sont attendues de la part de Pékin en 2020 pour éviter un ralentissement plus marqué de l’économie.

Mais les données officielles publiées vendredi montrent aussi que la deuxième puissance économique mondiale a terminé 2019 sur une note plus positive, alors que les tensions commerciales s’apaisaient, laissant penser qu’une série de mesures de soutien engagées par le gouvernement chinois au cours des deux années écoulées commencent à porter leurs fruits.

L’année 2020 est cruciale pour le Parti communiste au pouvoir qui en avait fait, voici dix ans, l’horizon pour multiplier par deux le produit intérieur brut (PIB) chinois et les revenus, avec pour objectif de transformer ainsi la Chine en une nation “modérément prospère”.

La croissance du PIB chinois est ressortie à 6,0% au quatrième trimestre en rythme annuel, montrent les données du Bureau national des statistiques (BNS), conforme au consensus et identique à la progression enregistrée pour juillet-septembre, soit à un plus bas depuis près de trois décennies.

Sur l’ensemble de l’année 2019, ces données ramènent la croissance à 6,1%, également comme prévu, soit son rythme le plus faible depuis 1990, après 6,6% en 2018.

La croissance de la production industrielle de la Chine a atteint son plus haut niveau en 20 mois en décembre

La production industrielle de la Chine a augmenté de 6,9 % en décembre 2019 par rapport à l'année précédente, ce qui représente une accélération par rapport à l'augmentation de 6,2 % du mois précédent et un gain de 5,9 % par rapport au consensus du marché.

Il s'agit de la plus forte croissance annuelle de la production industrielle depuis avril 2018, avec le soutien du gouvernement pour soutenir la demande.

La production a continué de croître dans toutes les catégories : fabrication (7,0 % contre 6,3 % en novembre), exploitation minière (5,6 % contre 5,7 %) et services publics (6,8 % contre 6,7 %).

Par industrie, la production a continué de progresser pour les produits chimiques (7,7 % vs 7,9 en novembre), les minéraux non métalliques (8,4 % vs 8,6 %), les métaux ferreux (10,7 % vs 10,7 %), l'équipement général (4,9 % vs 6,2 %), les communications (11,6 % vs 9,7 %), les machines électriques (12,4 % vs 12,6 %), les textiles (0,2 % vs 2,5 %) et le matériel électrique (7,0 % vs 6,8 %).

En revanche, la production de matériel de transport a baissé (-6,8 % vs 0,1 %).

Si l'on considère l'ensemble de l'année 2019, la production industrielle a augmenté de 5,7 % par rapport à la même période de l'année précédente.

Chine : la croissance du PIB de 2019 est la plus faible depuis près de trois décennies

L'économie chinoise a progressé de 6,0 % en glissement annuel au cours du trimestre de décembre 2019, soit le même niveau qu'au trimestre précédent, ce qui correspond aux attentes du marché.

Ce taux de croissance est resté le plus faible depuis le premier trimestre de 1992, dans un contexte de pression commerciale de la part des Etats-Unis et d'une faible demande intérieure et extérieure.

Si l'on considère l'ensemble de l'année 2019, l'économie a progressé de 6,1 %, le rythme le plus lent depuis 29 ans, mais toujours dans les limites de l'objectif du gouvernement de 6 à 6,5 %.

En 2020, on s'attend à ce que l'économie reste sous pression.

Bien que la première phase de l'accord commercial avec les Etats-Unis ait permis d'atténuer les tensions commerciales et d'accroître l'optimisme des entreprises, les droits de douane existants resteront en place et un nouvel assouplissement monétaire sera nécessaire pour stimuler la demande intérieure.

La croissance des ventes au détail en Chine reste à son plus haut niveau depuis 5 mois

En décembre 2019, le commerce de détail de la Chine a augmenté de 8 % par rapport à l'année précédente, comme le mois précédent, mais au-dessus des estimations du marché, soit une augmentation de 7,8 %.

Il s'agit toujours de la plus forte hausse du commerce de détail depuis juin, les ventes ayant encore augmenté pour la plupart des catégories : vêtements (1,9 % contre 4,6 % en novembre), cosmétiques (11,9 % contre 16,8 %), bijoux (3,7 % contre -1,1 %), soins personnels (13,9 % vs 17,5 %), électroménager (2,7 % vs 9,7 %), meubles (1,8 % vs 6,5 %), télécoms (8,8 % vs 12,1 %), pétrole, produits pétroliers (4 % vs 0,5 %), automobile (1,8 % vs -1,8 %) et matériaux de construction (0,6 % vs -0,3 %).

En revanche, les ventes de fournitures de bureau ont baissé (-11,5 % vs 4,6 %).

Pour l'ensemble de l'année 2019, les ventes au détail ont également augmenté de 8,0 % par rapport à la même période de l'année précédente.

La croissance des ventes au détail en Chine se maintient à son plus haut niveau depuis 5 mois

En décembre 2019, le commerce de détail de la Chine a augmenté de 8 % par rapport à l'année précédente, comme le mois précédent, mais au-dessus des estimations du marché, soit une augmentation de 7,8 %.

Il s'agit toujours de la plus forte hausse du commerce de détail depuis juin, les ventes ayant encore augmenté pour la plupart des catégories : vêtements (1,9 % contre 4,6 % en novembre), cosmétiques (11,9 % contre 16,8 %), bijoux (3,7 % contre -1,1 %), soins personnels (13,9 % vs 17,5 %), électroménager (2,7 % vs 9,7 %), meubles (1,8 % vs 6,5 %), télécoms (8,8 % vs 12,1 %), pétrole, produits pétroliers (4 % vs 0,5 %), automobile (1,8 % vs -1,8 %) et matériaux de construction (0,6 % vs -0,3 %).

En revanche, les ventes de fournitures de bureau ont baissé (-11,5 % vs 4,6 %).

Pour l'ensemble de 2019, les ventes au détail ont également augmenté de 8,0 % par rapport à la même période un an plus tôt.


Article précédent

Bourse : Nouveau plus haut de 12 ans pour le Cac 40

Macro Economie : USA, baisse du moral des ménages

Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Marc

Trader et investisseur à temps plein, j'aime profiter des marchés hautement volatils comme le marché des cryptos ou en investissant dans des ETF susceptibles d'afficher un profit lorsque les marchés sont à la baisse. Par conséquent, j'ai tendance à investir dans des ETF qui suivent l'indice VIX ou le cours de l'or.

Vous aimerez aussi