Jeudi 29 juillet 2021 - 19:33 | A ne pas manquer : Le 22 Juillet 2021 - Réunion de la Banque centrale européenne

Confinements et couvre-feu : près d'un français sur deux a aménagé son intérieur pour s'y sentir mieux

Après une année rythmée par les confinements et couvre-feu successifs, Cofidis, acteur majeur du crédit à la consommation en France, dévoile les résultats de son enquête sur le nesting, menée en collaboration avec CSA Research.

Celle-ci met en lumière, dans ce contexte singulier, les envies des consommateurs en matière d'aménagement d'intérieur et révèle que les Français y ont investi en moyenne 4 772€. Un montant financé, pour 8% d'entre eux, par un crédit à la consommation.

Chiffres-clés

- 48% des personnes interrogées ont réalisé des travaux et des améliorations dans leur logement au cours de l'année passée ;

- Les personnes ayant réalisé des travaux ou ayant l'intention d'en réaliser font d'abord des travaux de décoration (40%), des achats de nouveaux meubles (30%) et de nouveaux éléments de décoration (27%). La réfection d'une cuisine ou d'une salle de bains (25%) et l'achat de nouveaux équipements électroménagers (21%) arrivent ensuite ;

- Le budget moyen alloué à ces travaux s'élève à 4 772 €. Dans le détail, 50% des répondants ont dépensé moins de 1 300 € pour ces améliorations dans leur logement ;

- Pour réaliser ces travaux, 39% des Français ont d'abord fait passer ces dépenses sur leur budget courant, 32% ont puisé dans leur épargne personnelle et 25% ont mis de l'argent de côté spécifiquement pour ces achats.

- Par ailleurs, 8% des Français concernés ont eu recours à un crédit à la consommation.

- Ces aménagements portent leurs fruits : 28% se plaisent davantage chez eux aujourd'hui.

Villeneuve-d'Ascq, le 16 mars 2021 - Confinements et couvre-feu à répétition ont eu un impact fort sur le rapport qu'entretiennent les Français avec leur logement. Cofidis, acteur majeur du crédit à la consommation en France, s'est donc penché sur le sujet aux côtés de CSA Research, afin de comprendre l'évolution des envies et besoins des Français en matière d'aménagement intérieur. Le premier constat est clair : contraints à passer plus de temps chez eux, ceux-ci ont largement fait évoluer leurs activités et se sont recentrés sur le bien-être, comme le veut la tendance du nesting. Aussi, au cours de l'année passée, les Français ont-ils développé un attrait particulier pour le visionnage de séries/films (57%), la cuisine (43%), le rangement (39%), la lecture (39%) ou encore le sport (20%).

Les Français de plus en plus désireux d'effectuer des aménagements dans leur logement

Les périodes passées à la maison ont fait naître chez les Français un désir d'effectuer des aménagements dans leur logement : 48% des Français ont en effet réalisé des travaux ou améliorations chez eux au cours de l'année passée, et 19% ont fait part de leur envie de le faire au cours des prochains mois. Une tendance surtout visible chez les CSP+ (59%), les propriétaires (56%), les personnes vivant dans une maison (52%) et les personnes qui travaillent à distance (61%).

Quand sonne l'heure des choix, c'est avant tout vers la décoration que se tournent les Français ayant réalisé des travaux ou ayant l'intention d'en réaliser (40% pour des travaux de décoration dans les pièces de vie ; 27% pour l'achat de nouveaux éléments de décoration), puis vers l'achat de nouveaux meubles (30%). Ces projets sont suivis de très près par la réfection d'une cuisine ou d'une salle de bains, réalisée ou en voie de l'être pour un quart (25%) des Français.

Des aménagements pour tous les budgets..

Dans ce contexte favorable au nesting, les Français n'hésitent donc pas à mettre la main à leur portemonnaie pour donner un nouveau souffle à leur intérieur. En moyenne, le budget moyen alloué à ces aménagements atteint ainsi 4 772 €. Un montant relativement élevé, notamment justifié par la part importante de Français (28%) à avoir dépensé plus de 3 000€ pour leur logement au cours de l'année passée.

Pour autant, les Français ont réalisé des aménagements en fonction de leur budget. En effet, la moitié des répondants (50%) a dépensé moins de 1 300 € et 35% ont même dépensé moins de 500€ pour ces améliorations dans leur logement.

Pour mener à bien ces projets, les Français ayant réalisé des travaux ou ayant l'intention d'en faire dans les mois à venir ont pour beaucoup fait passer leurs dépenses sur leur budget courant (39%), tandis que 32% ont puisé dans leur épargne personnelle et 25% ont mis de l'argent de côté spécifiquement pour ces achats.

Enfin, 8% d'entre eux ont eu recours à un crédit à la consommation : un usage plus courant chez les Français ayant dépensé plus de 10 000 € pour leurs travaux (24%), mais aussi chez les 25-34 ans (13%) et en Île-de-France (13%). Par ailleurs, quelque 12% des répondants concernés ont eu recours au paiement en plusieurs fois.

Mathieu Escarpit, Directeur Marketing de Cofidis, déclare : « L'année 2020 a contraint les Français à passer beaucoup plus de temps chez eux, et donc à porter un regard nouveau sur leur intérieur. Ce contexte favorable au réaménagement de l'habitat les a amenés à investir dans un nouvel intérieur, notamment au travers de crédits à la consommation. Les Français semblent satisfaits de leurs investissements puisqu'ils sont près d'un tiers à se plaire davantage chez eux désormais. »

.et qui portent leurs fruits, avec près d'un tiers des Français qui se plaisent davantage chez eux aujourd'hui

En moyenne, les Français attribuent en effet la note de 7,8/10 à leur logement, et 28% des Français affirment se plaire davantage dans leur logement aujourd'hui. Un constat d'autant plus fort chez les plus jeunes avec 46% des 18-24 ans concernés, mais aussi chez les personnes ayant des enfants (36%) et celles résidant en Île-de-France (37%).

Toutefois, les Français ne sont pas égaux quant au regard qu'ils portent sur leur habitat. Un constat notamment visible en matière de type de logement : en effet, si environ un Français sur dix (11%) a vu son opinion concernant son logement se dégrader au cours de l'année, ce chiffre grimpe à 17% chez les locataires, 16% chez les moins de 35 ans et à 15% pour les personnes vivant en appartement.

Par ailleurs, les personnes ayant effectué des travaux sont les plus satisfaites de leur logement, elles représentent 57% des personnes ayant mis une note entre 9 et 10. Une donnée qui confirme l'intérêt qu'ont trouvé les Français à investir dans des aménagements chez eux.

cofidis nesting

cofidis amenagement

cofidis investissement

cofidis projets

cofidis statistiques

Méthodologie de l'enquête :

Une étude réalisée par CSA Research pour Cofidis France, par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 17 février 2021 auprès d'un échantillon représentatif de 1011 Français âgés de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas sur les critères de sexe, d'âge, de profession du répondant, de région et de taille d'agglomération.

A propos de Cofidis

Avec 2 millions de clients et 350 enseignes partenaires, Cofidis est depuis plus de 30 ans l'un des principaux acteurs du crédit à la consommation en France (crédits renouvelables et prêts personnels, solutions de paiement, assurance, rachat de créances et partenariats). Acteur fortement engagé dans l'accompagnement de ses clients, Cofidis s'appuie sur un conseil personnalisé, des outils & services innovants et la pédagogie du crédit pour faire du consommateur un acteur de son budget, informé et responsable.

Cofidis contribue également au dynamisme commercial des enseignes de distribution et sites e-commerce avec l'offre la plus large du marché en matière de solutions de paiement. L'accompagnement de ses partenaires dans le développement de leur activité est au coeur de ses préoccupations. Fort de son positionnement centré sur la satisfaction client, Cofidis apporte des solutions de paiement fluides, omnicanal et parfaitement intégrées dans les parcours d'achats. Pour en savoir plus : www.cofidis.fr


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Marc

Trader et investisseur à temps plein, j'aime profiter des marchés hautement volatils comme le marché des cryptos ou en investissant dans des ETF susceptibles d'afficher un profit lorsque les marchés sont à la baisse. Par conséquent, j'ai tendance à investir dans des ETF qui suivent l'indice VIX ou le cours de l'or.

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez un commentaire



CONTENUS SPONSORISÉS



Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...