Dimanche 16 juin 2024 - 01:57 | A ne pas manquer : Le 13 Décembre 2023 - Réunion de la Réserve fédérale américaine (FED)
Bourse : Le CAC 40 termine en forte baisse face à la crise politique en France, BNP Paribas...
Vendredi 14 juin 2024 18:12
Bourse : Le CAC 40 attendu en légère hausse après la BOJ, à suivre Atos
Vendredi 14 juin 2024 08:45
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 chute, malmené après la Fed et l'écart de taux franco-allemand
Jeudi 13 juin 2024 18:22
Bourse : Wall Street vole de record en record, le CAC 40 chute
Jeudi 13 juin 2024 16:39
MATIERES PREMIERES Pétrole

Matières premières : pétrole , les prix montent avant l'opep+, facteurs clés et perspectives

Cet article a été publié le Mardi 28 mai 2024 à 14:49 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie MATIERES PREMIERES et de la sous-catégorie Pétrole.
Guide Boursier,  Mardi 28 mai 2024 à 14:49
5/5 Classement
  Temps de lecture : 3 min


Les prix du pétrole continuent de grimper, portés par l'attente d'un statu quo sur la production lors de la réunion de l'Opep+ du 2 juin et par les prévisions d'une forte demande de carburant aux États-Unis pour l'été.

Ces facteurs compensent les inquiétudes liées aux taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

Le Brent s'apprécie de 0,50%, atteignant 83,30 dollars le baril, tandis que le West Texas Intermediate (WTI) gagne 0,70%, s'établissant à 79,10 dollars.

Le pétrole progresse dans la perspective de la décision de l'OPEP

Cette hausse des prix s'explique par les attentes autour de la décision de l'Opep+.

Les contrats à terme sur le pétrole reprennent des couleurs après trois mois de baisse, anticipant que l'Opep+ prolonge les réductions volontaires de production pour le second semestre lors de la réunion du 2 juin.

En effet, les principaux producteurs de pétrole se réuniront sous la houlette de l'Arabie saoudite et de la Russie pour discuter de la prolongation des réductions de production de 2,2 millions de barils par jour.

Côté demande, les marchés attendent les données clés de l'inflation américaine cette semaine, cruciales pour déterminer la politique monétaire future de la Fed.

Une baisse plus marquée que prévu de l'indice des prix PCE pourrait renforcer les spéculations sur une réduction des taux d'intérêt, ce qui soutiendrait les perspectives économiques et la demande énergétique.

L'incertitude quant au moment de la première baisse des taux par la Fed ajoute aux préoccupations sur la demande pétrolière.

Les dernières données montrent cependant une légère amélioration de la confiance des consommateurs aux États-Unis, premier consommateur mondial de pétrole.

Les probabilités d'une baisse des taux par la Fed s'élèvent à 50 % pour septembre, 63 % pour novembre et 82 % pour décembre.

Les acteurs du marché suivront de près le Livre beige de la Fed et les données de croissance économique publiées cette semaine, ainsi que les indicateurs d'inflation et les déclarations des responsables pour évaluer la future orientation de la politique économique.

Les éléments favorables à une poursuite de la hausse

Voici les points clés à retenir concernant les facteurs susceptibles de continuer à faire monter les prix du pétrole : -Anticipation d'un statu quo sur la production de l'Opep+ : Lors de la réunion de l'Opep+ du 2 juin, il est attendu que les grands producteurs, notamment l'Arabie saoudite et la Russie, maintiennent les réductions de production actuelles de 2,2 millions de barils par jour pour la seconde moitié de l'année.

Cela limite l'offre de pétrole sur le marché, ce qui contribue à la hausse des prix.

- Prévisions de forte demande estivale aux États-Unis : Avec l'arrivée de l'été, la demande de carburant aux États-Unis est anticipée en forte hausse, ce qui soutient les prix du pétrole.

Les investisseurs misent sur une augmentation de la consommation énergétique durant cette période.

- Influence des données économiques américaines : Les marchés attendent des indicateurs économiques clés, notamment les chiffres de l'inflation.

Une baisse plus forte que prévue de l'indice des prix PCE pourrait entraîner des spéculations sur une réduction des taux d'intérêt par la Réserve fédérale, ce qui serait favorable à la croissance économique et donc à la demande de pétrole.

- Amélioration de la confiance des consommateurs américains : Les récentes données montrent une légère amélioration de la confiance des consommateurs aux États-Unis, le plus grand consommateur de pétrole au monde.

Une confiance accrue peut entraîner une augmentation de la consommation de carburant.

- Probabilité de baisse des taux d'intérêt par la Fed : Il existe des probabilités significatives que la Fed réduise ses taux d'intérêt cette année, ce qui pourrait stimuler l'économie et augmenter la demande en énergie.

Les probabilités sont de 50 % pour septembre, 63 % pour novembre, et 82 % pour décembre.

Ces éléments indiquent que les prix du pétrole pourraient continuer à augmenter en raison de la combinaison d'une offre limitée et d'une demande croissante, renforcée par des perspectives économiques favorables.


Le guide boursier : Présentation de notre média en vidéo


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Olivier

Trader et investisseur action. J'investis sur le long terme dans des entreprises que je sélectionne minutieusement et les conserve «pour toujours».Je fais également du trading sur Forex et matières premières.J'interviens sur les marchés en daytrading que lorsque j’entrevois des opportunités.

Vous aimerez aussi
MATIERES PREMIERES Pétrole
Matières premières : pétrole, les prix progressent après les données de l'eia
Mercredi 12 juin 2024 18:12
MATIERES PREMIERES Pétrole
Matières premières : pétrole , les prix rebondissent suite aux données us, analyse et perspectives
Mercredi 5 juin 2024 21:42

0 Commentaire

Laissez un commentaire







Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...