Dimanche 20 septembre 2020 - 12:44 | A ne pas manquer : Le 10 Septembre 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne

Matières premières : le pétrole progresse sans connaître encore de  flambée, le prix du cuivre s`effondre 

La mort de Qassem Soleimani après un raid américain sur Bagdad a fait réagir les marchés. Une escalade militaire entre les Etats-Unis et l’Iran pourrait les déstabiliser.

Entretien avec David Amsellem, docteur en géopolitique, cofondateur du cabinet Cassini Conseil.

Après la frappe américaine, ordonnée par Donald Trump, qui a tué le haut responsable iranien, les investisseurs craignent les conséquences d’une escalade entre les deux pays.

Vendredi, les valeurs refuges avaient la cote.

À la suite de l’attaque, le prix du pétrole a augmenté de 3 à 4 %, ce qui place le prix du baril WTI (la référence américaine) à 63 dollars (56,60 €) et celui du Brent (la référence européenne) à 68,40 dollars (61,40 €).

Cela reste dans la fourchette des prix observés depuis mai 2019.

À titre de comparaison, rappelons qu’en septembre, lors de l’attaque d’une installation pétrolière saoudienne par un drone iranien, le prix du pétrole avait augmenté de 15 %, avant de redescendre.

Le pétrole progresse sur les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran

Le prix du pétrole a augmenté de plus de 4% et a atteint vendredi son plus haut niveau depuis mai 2019, juste après que le Pentagone ait confirmé qu'un commandant iranien avait été tué lors d'une frappe aérienne à l'aéroport international de Bagdad sur ordre de Trump, ce qui fait craindre une interruption de l'approvisionnement en pétrole au Moyen-Orient.

Ces frappes surviennent après que l'ambassade américaine en Irak ait été attaquée mardi au milieu des protestations contre les frappes aériennes menées par les Etats-Unis en Irak et en Syrie.

A 12h40, heure de New York, le pétrole brut américain était en hausse de 2,6% à 62,69 $ le baril, après avoir atteint son plus haut depuis le 1er mai à 63,84 $ plus tôt dans la session, tandis que le Brent a gagné 3,2% à 68,24 $ le baril, après avoir atteint son plus haut depuis le 29 mai à 69,16 $.

Les stocks de pétrole brut américains chutent

Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont diminué de 11,463 millions de barils au cours de la semaine terminée le 27 décembre 2019, après une chute de 5,474 millions la semaine précédente et par rapport aux attentes du marché, soit une baisse de 3,288 millions.

Il s'agit de la plus importante baisse des stocks de pétrole depuis la semaine terminée le 21 juin.

Pendant ce temps, les stocks d'essence ont augmenté de 3,212 millions, après un gain de 1,963 million la semaine précédente et contre le consensus du marché d'une hausse de 1,823 million.

L'or tourne autour de 1 550

Le prix de l'or a atteint vendredi un sommet de quatre mois, soutenu par les récentes tensions au Moyen-Orient après qu'un haut responsable militaire iranien ait été tué lors d'une frappe aérienne américaine.

Soutenant davantage les prix, l'ISM a montré que son indice manufacturier a chuté à son plus bas niveau en plus de dix ans.

Le prix de l'or a augmenté de près de 1,3 % pour atteindre 1 549,7 $ l'once vers 12 h 40, heure de New York.

Le cuivre s'effondre alors que les tensions au Moyen-Orient s'exacerbent

Le prix du cuivre a chuté de 2 % vendredi, à son plus bas niveau depuis trois semaines, en raison des inquiétudes concernant les tensions politiques croissantes entre les Etats-Unis et l'Iran après que les frappes aériennes américaines en Irak aient tué un haut commandant iranien.

Le métal, utilisé dans les industries de la construction et de l'énergie, a chuté de 1,2 % à 2,78 $ la livre vers 12 h 40, heure de New York.


Article précédent

Matières premières : Le prix du pétrole et de l`or bondit après l`escalade de la tension entre Washington et Téhéran

Matières premières : Flambée de l’or et du pétrole, l`or au plus haut depuis 2013

Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Olivier

Trader et investisseur action. J'investis sur le long terme dans des entreprises que je sélectionne minutieusement et les conserve «pour toujours».Je fais également du trading sur Forex et matières premières.J'interviens sur les marchés en daytrading que lorsque j’entrevois des opportunités.

Vous aimerez aussi