Samedi 13 août 2022 - 17:57 | A ne pas manquer : Le 21 Juillet 2022 - Réunion de la Banque Centrale Européenne
Point des marchés : Chine, PIB britannique, pétrole, or, bitcoin
Vendredi 12 août 2022 17:38
Point des marchés : Inflation, PBOC, PIB de Singapour, pétrole, or, bitcoin
Jeudi 11 août 2022 18:41
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 devrait ouvrir en hausse au lendemain de l`inflation, à suivre Valneva...
Jeudi 11 août 2022 08:40
Bourse : Le CAC 40 termine en hausse après l`inflation US, Alstom et Eutelsat recherchés,...
Mercredi 10 août 2022 18:27
FOREX euro

Chute de l`eurusd : qui sont les gagnants et les perdants ?

Cet article a été publié le samedi 13 août 2022 à 17:57 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie FOREX et de la sous-catégorie euro.
Par : La rédaction  Mardi 26 juillet 2022 à 11:27
4/5 Classement
  Temps de lecture : 2 min




Le mardi 12 juillet, l`euro est tombé à un dollar, un niveau historiquement bas depuis l`année de sa mise en circulation en 2002.

À l`origine de cette situation inédite : deux éléments clés.

D`une part, la crise économique et énergétique provoquée par la guerre en Ukraine laisse planer un risque de récession. De l`autre, la politique monétaire outre-Atlantique se veut plus accommodante pour stimuler l`économie américaine. Face aux complications sur le vieux continent, l`économie américaine se montre plus robuste, le billet vert se renforce et apparaît ainsi comme une valeur refuge de choix.

Analysons les conséquences de cette situation, car les effets de la baisse de l`euro, partie pour durer, varient selon les secteurs et la dépendance des entreprises au commerce extérieur.

Alors qui en profitera et qui en pà¢tira ?

Les gagnants

Certains secteurs industriels européens voient la chute de l`euro d`un bon Å“il. C`est notamment le cas des industries qui produisent en euro et qui exportent en dollar. Un euro faible renforce leur compétitivité sur le marché mondial.

On pense notamment aux secteurs du luxe, des vins et spiritueux, de l`agroalimentaire, mais aussi de l`aéronautique. D`autre part, le secteur du tourisme, notamment en France, gagnera en attractivité auprès des touristes américains et du Moyen-Orient qui bénéficieront d`un pouvoir d`achat plus élevé.

Enfin, les grandes entreprises, adeptes des instruments de couverture du risque de change, auront su se garder des effets négatifs de la dévaluation de l`euro. Ce n`est pas le cas des entreprises de taille plus modeste, plus souvent mal armées face aux fluctuations des taux de change.

Les grands perdants de la baisse de l`euro/dollar : les PME important en dollars

Face à une croissance qui tourne au ralenti et une inflation galopante, les PME sont déjà particulièrement fragilisées. Le risque de récession et l`annonce d`une baisse durable de l`euro face au dollar sont donc de nouveaux facteurs aggravants dont elles auraient pu se passer.

En effet, ` la hausse du dollar face à l`euro défavorisera un grand nombre de secteurs qui se fournissent en matières premières à l`étranger, les prix de vente étant majoritairement exprimés en dollars `, affirme William Gerlach, Country Manager France d`iBanFirst.

Les PME, directement concernées par la hausse des coûts de l`énergie et des matières premières importées, sont donc les plus à plaindre. À mesure que l`euro se déprécie face au dollar, leurs coûts de production augmentent.

Quelles solutions pour faire face à la situation ?

La valeur de l`euro face au dollar pourrait continuer à dégringoler dans les mois à venir.

Pour protéger sa marge bénéficiaire et limiter les effets néfastes d`un euro faible, une PME se fournissant à l`étranger en dollars a donc tout intérêt à adopter une stratégie de couverture de change.

Celle-ci permettrait de figer un taux de change pour une période donnée avec, selon le type de produit de couverture choisi, la possibilité ou non de profiter des mouvements de marché favorables.

N`en déplaise aux idées reà§ues, la taille d`une entreprise n`est en aucun cas un frein à la mise en place d`une stratégie de couverture. Nos équipes sont à votre disposition pour vous accompagner.

` Pendant longtemps, la gestion du risque de change n`a pas été considérée comme une priorité absolue par les entreprises, et plus particulièrement les PME. Cette situation est sur le point de changer. C`est le moment de revoir sa politique de gestion du change afin de faire face à un environnement macroéconomique et financier plus instable qui risque de perdurer dans les années à venir `, affirme Pierre-Antoine Dusoulier, CEO d`iBanFirst.

A propos d`Ibanfirst

IBanFirst est une fintech qui facilite les opérations financières à l`international pour les entreprises.

L`innovation technologique pour dépasser les frontières bancaires.

En alliant innovation technologique et expertise du marché des changes, nous réinventons l`expérience du paiement en devises. Des transactions au-delà des frontières bancaires, plus simples et plus transparentes, un accompagnement au quotidien, c`est ce que nous vous offrons et ce que vous méritez.


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi
BOURSE marhés
Actions du secteur du voyage : que réserve le marché dans le cadre du boom post-pandémique et où investir ?
Jeudi 28 juillet 2022 16:37
BOURSE marhés
Un regain d'attrait pour les valeurs de croissance et de qualité
Jeudi 28 juillet 2022 16:27

0 Commentaire

Laissez un commentaire





CONTENUS SPONSORISÉS





Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...