Vendredi 14 juin 2024 - 05:19 | A ne pas manquer : Le 13 Décembre 2023 - Réunion de la Réserve fédérale américaine (FED)
Bourse : Le CAC 40 chute, malmené après la Fed et l'écart de taux franco-allemand
Jeudi 13 juin 2024 18:22
Bourse : Wall Street vole de record en record, le CAC 40 chute
Jeudi 13 juin 2024 16:39
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 attendu en repli après la FED et de nouveaux records à Wall Street
Jeudi 13 juin 2024 08:45
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert après l'inflation US, le secteur bancaire...
Mercredi 12 juin 2024 18:39
BOURSE Marchés

Avis d'expert : des leaders toujours plus forts, meta, amazon, microsoft, nvidia

Cet article a été publié le Mercredi 7 février 2024 à 14:20 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie BOURSE et de la sous-catégorie Marchés.
Guide Boursier,  Mercredi 7 février 2024 à 14:20
5/5 Classement
  Temps de lecture : 3 min

[ Afficher le sommaire ]





Commentaire de marché : Des leaders toujours plus forts", par Jacques de Panisse, Gérant

Vendredi dernier, une série de statistiques américaines est venue perturber les attentes des marchés. Les Etats-Unis ont créé 353 000 emplois en janvier 2024 et révisé fortement à la hausse leur nombre publié en décembre 2023. A y regarder de plus près, les secteurs public et privé enregistrent une dynamique positive.

Simultanément, les salaires progressent de 0,6% sur le mois et de 4,5% en glissement annuel. Enfin, le taux de chômage demeure au plus bas, à 3,7%. Ces chiffres, associés au redressement des indices des directeurs d'achat et à la forte progression de la confiance des consommateurs, révèlent un contexte économique très porteur qui semble n'avoir nul besoin d'un éventuel stimulus procuré par une baisse du coût du crédit.

Quelques jours auparavant, Jerome Powell, le président de la banque centrale américaine (la FED), annonçait que la publication des prochaines données économiques permettrait d'ajuster le calendrier de la future baisse des taux directeurs, suggérant une première intervention plutôt en juin. Pourtant, les marchés financiers tablaient sur un premier geste à la baisse de la FED dès mars. En effet, les investisseurs veulent croire que la très forte hausse des taux, enclenchée depuis fin 2021 pour contrer l'inflation, finira par entraîner un ralentissement marqué de l'activité, conformément aux prévisions de Jerome Powell et aux constats fournis par les périodes passées ayant subi pareil traitement.

Mais cette fois-ci, il semblerait que l'économie réagisse différemment et, à l'exception de quelques domaines comme l'immobilier commercial, ne se laisse pas abattre. Face à la robustesse actuelle de l'activité, on pourrait presque se demander si la hausse des taux a eu un véritable impact sur l'inflation. La mise en œuvre de politiques monétaires et budgétaires opposées explique en partie la difficulté de prévoir la nature de la tendance résiduelle qui verra le jour et son calendrier. Nul doute que la prévision macro-économique est un art aléatoire !

Si le cœur du message de Jerome Powell, mercredi, était sans doute de confirmer que les taux ne monteraient plus, on peut néanmoins s'interroger sur le comportement – à priori contradictoire - des marchés qui ont fait baisser les taux alors que la FED repoussait la date de sa première intervention.

De même, vendredi, alors que la santé insolente de l'économie américaine stimulait les taux à la hausse, les trois principaux indices d'actions américaines ont choisi – contre toute attente - de monter.

La complexité de la sphère macro-économique a peut-être démobilisé nombre d'investisseurs qui préfèrent désormais s'attacher aux seuls résultats des entreprises.

Les sociétés américaines vont bien. Quelques géants concentrent les plus spectaculaires progressions de chiffres d'affaires, de résultats et de cours ! La taille, loin de créer un effet de base qui freine la croissance, semble au contraire stimuler la puissance. Meta et Amazon, vendredi, Microsoft et Nvidia quelques jours avant, affichent des performances presque impensables.

Le meilleur prend tout », prévient le dicton californien. Et ce principe semble se vérifier le plus souvent. La société leader affiche les meilleurs résultats, en termes de croissance et de marge. Son cours progresse. Sa capitalisation ne cesse de s'accroître, atteignant des montants qui garantissent une domination durable, surtout lorsque la compétition repose notamment sur la capacité à investir des dizaines de milliards dans des technologies prometteuses comme l'Intelligence Artificielle, en procédant avec des fonds propres ou en offrant un prix extravagant pour acquérir une jeune pousse prometteuse.

En ces temps chamboulés où les économies et les comportements sont souvent fantasques, Optigestion choisit de se recentrer sur le tangible des entreprises.

A propos de Optigestion

Optigestion est une société de gestion de portefeuilles créée en 1987 dont la mission est de préserver et développer le patrimoine financier de ses clients. Ses métiers : La gestion de portefeuilles, la gestion collective, le courtage en assurance-vie et le family office.

L'équipe se compose d'une vingtaine d'experts répartis entre la gestion d'actifs et l'ingénierie patrimoniale. Chez Optigestion, chaque client dispose d'un gérant attitré disponible pour lui dans la durée. Ses valeurs : Intérêts partagés, Ouverture internationale, Bienveillance.


Le guide boursier : Présentation de notre média en vidéo


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi
BOURSE Marchés
Dissolution de l'assemblée nationale, risque ou opportunité pour l`épargnant ?
Jeudi 13 juin 2024 09:12
BOURSE Marchés
Actions et obligations : fin d'un tandem gagnant ?
Mercredi 12 juin 2024 17:09

0 Commentaire

Laissez un commentaire







Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...