Lundi 17 mai 2021 - 00:25 | A ne pas manquer : Le 22 Avril 2021 - Réunion de la Banque centrale européenne

Bourse : la bourse de londres termine en forte baisse (-1,34%), inquiétudes au lendemain.

France : L'annonce de la Fed de laisser ses taux inchangés et les craintes sur la croissance secouent la bourse de Paris et les places financières mondiales.

A 16 heures, le Cac 40 chute de 2,90%.

A wall street, le Dow Jones recule.

Altice fait un ' flop '.

Plombée par la Fed, la bourse de Paris reste dans le rouge.

Toutes les composantes du Cac 40 sont en baisse après la décision de la Fed de laisser ses taux inchangés en raison de craintes sur la croissance.

A 14h30, le Cac 40 perd 2,56%.

A wall street, le contrat future Dow Jones abandonne 168 points.

La bourse de Paris accélérait sa baisse vendredi après-midi (-3,28%), gagnée par le doute sur les perspectives de croissance dans le monde, au lendemain d'une réunion de la banque centrale américaine (Fed).

La bourse de Paris se repliait fortement vendredi après-midi (-3,31%), une tendance partagée par Wall Steet qui a ouvert en nette baisse, les investisseurs se laissant gagner par le doute sur la croissance mondiale au lendemain d'une réunion de la Fed.

A 15H52 (13H52 GMT), l'indice CAC 40 perdait 154,27 points à 4,500,87 points, dans un volume d'échanges de 3,7 milliards d'euros.

La veille il avait gagné 0,20%.

Le marché Parisien n'a cessé de perdre du terrain tout au long de la séance, après avoir démarré en repli au lendemain d'une réunion cruciale de la banque centrale américaine (Fed), au cours de laquelle elle a finalement décidé de laisser ses taux inchangés.

Finalement, la bourse de Paris a fini en forte baisse vendredi (-2,56%), les investisseurs se laissant gagner par l'incertitude au lendemain d'une réunion cruciale de la banque centrale américaine qui a finalement laissé ses taux inchangés.

Passée l'épreuve de la réunion de Fed, qui a maintenu ses taux directeurs inchangés, la bourse de Paris devrait souffler la semaine prochaine tout en gardant un œil attentif sur les évolutions de l'économie chinoise.

Etats-Unis : La Fed a fait le choix de la majorité.

Elle a laissé ses taux inchangés hier soir, conformément à ce qu'attendaient la plupart des opérateurs de marché, en laissant toutefois entendre que le premier tour de vis aurait lieu avant la fin de l'année.

Paris devrait ouvrir en baisse.

Pas de soulagement après la décision de la Fed de ne pas relever ses taux, mais beaucoup d'inquiétudes.

Les places boursières redoutaient un renchérissement du coup de l'argent, la banque centrale américaine les a entendues, et pourtant les places européennes ont décroché: Francfort a clôturé en recul de 3,06%, Paris de 2,56% et Londres de 1,34%.

A Zurich, le SMI a cédé 1,25%.

De l'autre côté de l'Atlantique, wall street a également ouvert en nette baisse.

Vers 15H45 GMT, le Dow Jones perdait 0,82% et le nasdaq 0,35%, réagissant finalement mal à la décision de la veille de la Réserve fédérale, qui maintient son soutien à l'économie mais n'éclaircit guère les perspectives du marché: le Dow Jones perdait 1,51% et le nasdaq 0,96%.

Vers 14H05 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average cédait 251,28 points à 16,422,80 points, et le nasdaq, à dominante technologique, 47,09 points à 4,846,69 points.

L'indice élargi S§P 500, très suivi par les investisseurs, reculait de 1,20%, soit 23,92 points, à 1.

wall street reculait vendredi à la mi-séance, au lendemain du maintien en l'état par la Réserve fédérale (Fed) de sa politique monétaire, plutôt interprété comme un signe peu engageant pour l'économie: le Dow Jones perdait 0,83% et le nasdaq 0,36%.

Vers 15H50 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average reculait de 138,89 points à 16,535,85 points, et le nasdaq, à dominante technologique, de 17,65 points à 4,876,30 points.

L'indice élargi S§P 500, particulièrement surveillé par les investisseurs, cédait 0,63%, soit 12,46 points.

Allemagne : La bourse de Francfort s'enfonçait vendredi en milieu d'après-midi, perdant plus de 3%, au lendemain du maintien par la banque centrale américaine (Fed) de ses taux à un niveau inchangé.

La bourse de Francfort a terminé en net repli vendredi soir, au lendemain du maintien par la banque centrale américaine (Fed) de ses taux à un niveau inchangé qui a plongé les investisseurs dans le désarroi.

Suisse : La bourse suisse s'enfonçait de plus en plus dans le rouge vendredi vers midi, après la décision prise la veille par la réserve fédérale américaine (Fed) de ne pas toucher à sa politique monétaire.

La bourse suisse a nettement reculé vendredi, à l'issue d'une séance volatile.

Après avoir ouvert dans le rouge, le SMI s'est brièvement repris, avant de marquer un nouveau plus bas du jour sous 8700 points dans l'après-midi après l'ouverture négative de wall street.

L'ambiance sur les marchés a été plombée par la décision de la réserve fédérale américaine (Fed) de ne pas augmenter son taux directeur en raison de craintes pour la conjoncture globale.

Les investisseurs ont été déçus des hésitations de la Fed.

Par ailleurs, c'était jour de grande échéance Eurex, ce qui a aussi suscité des variations de cours plus importantes.

Une petite majorité des observateurs s'attendait à cette non-décision de la Fed.

Royaume Uni : La bourse de Londres a terminé en forte baisse vendredi, les investisseurs s'inquiétant désormais de l'état de l'économie mondiale au lendemain de la décision de la Fed de laisser ses taux en l'état.

La bourse de Londres tentera la semaine prochaine de digérer le statu quo de la réserve fédérale américaine (Fed) et, en l'absence de publication d'importance au Royaume-Uni, tournera une nouvelle fois son regard vers la Chine.

Durant la semaine écoulée, l'indice FTSE des principales valeurs a perdu 0,22% pour terminer vendredi à 6,104,11 points.

La semaine a été marquée par une certaine volatilité dans l'attente du verdict de la Réserve fédérale (Fed) américaine, qui a finalement décidé jeudi de laisser ses taux en l'état.

'Nous nous attendons à une semaine plus calme maintenant que la Fed est passée, mais certains risques demeurent', ont souligné les économistes de ING.


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Marc

Trader et investisseur à temps plein, j'aime profiter des marchés hautement volatils comme le marché des cryptos ou en investissant dans des ETF susceptibles d'afficher un profit lorsque les marchés sont à la baisse. Par conséquent, j'ai tendance à investir dans des ETF qui suivent l'indice VIX ou le cours de l'or.

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez un commentaire



CONTENUS SPONSORISÉS



Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...