Mardi 7 juillet 2020 - 17:20 | A ne pas manquer : Le 16 juillet 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne
cours temps réel bourse CAC40 DAX

Le monster index de l'emploi accuse un net recul en janvier

  • Publié le Lundi 19 février 2007 à 10:57
  • Catégorie : ,
  • Source : Hugin



Le Monster Index de l'emploi accuse un net recul en janvier, reflétant le ralentissement saisonnier de l'activité de recrutement en ligne à cette période de l'année

— Baisse du volume d'offres d'emploi en ligne dans les secteurs de la vente, de la construction et de l'extraction, de la fabrication, de la production, de la maintenance et de la réparation —

— Baisse du volume d'offres d'emploi en ligne destinées aux ouvriers et aux employés de bureau —

— Toutes les régions françaises sont touchées par cette baisse de l'activité de recrutement en ligne —

Paris, le 19 février 2007 – Selon le Monster Index de l'emploi en France, l'activité de recrutement en ligne – et le volume d'offres d'emploi associées – a subi un net repli en janvier. Reflétant une tendance saisonnière traditionnellement observée en début d'année, cette baisse n'en demeure pas moins plus marquée qu'en janvier 2006, l'Index reculant en effet de 18 points pour s'établir à 122. Toutefois, l'Index ressort globalement à des niveaux sensiblement plus élevés qu'en janvier 2006, affichant une croissance de 15 points sur les douze derniers mois.

La baisse du mois dernier s'explique en grande partie par le recul de l'activité de recrutement en ligne dans des secteurs clés comme celui de la vente ou celui de la construction et de l'extraction. Parmi les autres secteurs affichant un repli du volume d'offres d'emploi en ligne, on peut notamment citer le secteur de la banque, de la finance et de l'assurance, et celui de la fabrication, de la production, de la maintenance et de la réparation. En revanche, le secteur des ressources humaines, le secteur public, la défense et les collectivités enregistrent une progression du nombre d'offres d'emploi en ligne.

Le mois de janvier a été marqué par une baisse du volume d'offres dans toutes les catégories d'ouvriers et d'employés de bureau suivies par l'Index.

La catégorie des techniciens et des professions intermédiaires a enregistré la baisse la plus marquée, suivie par la catégorie des monteurs, des opérateurs d'installations et de machines. Selon l'Index, le retrait de l'activité de recrutement en ligne concerne également trois autres catégories professionnelles : les artisans et ouvriers des métiers de type artisanal ; les membres de l'exécutif, des corps législatifs et les cadres supérieurs ; et les professionnels des services, les vendeurs de magasins et de marchés.

Le mois dernier, l'activité de recrutement en ligne a reculé dans toutes les régions de France, l'Ile-de-France affichant la baisse la plus marquée et la région Méditerranée la baisse la plus modérée.

Les résultats enregistrés au cours des 14 derniers mois par le Monster Index de l'emploi en France sont les suivants :

Jan  
Déc  
Nov  
Oct  
Sep  
Aoû  
Juil  
Juin  
Mai  
Avr  
Mar  
Fév  
Jan  
Déc  
07  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  05  
                           
122  140  134  136  128  124  146  126  119  123  118  122  107  112  

" Si le Monster Index de l'emploi en France a connu d'importantes fluctuations tout au long de l'année 2006, nous avons toutefois constaté une amélioration constante du volume d'offres d'emploi par rapport aux niveaux d'activité observés l'année précédente. La baisse du mois dernier est probablement due à un effet de saisonnalité que nous avions déjà observé en 2006. Et même si la baisse le mois dernier est plus marquée qu'en janvier 2006, l'Index affiche malgré tout une croissance de 15 points sur les douze derniers mois. Ce résultat témoigne de l'amélioration globale du marché de l'emploi en France, dans un contexte économique favorable avec une prévision de croissance à 2,2 % pour 2007 ", a déclaré Annabelle Maury, responsable des relations presse pour Monster France.

La majorité des secteurs industriels affichent une baisse de leur activité de recrutement en ligne

L'activité de recrutement en ligne a reculé pour la majorité des secteurs industriels suivis par l'Index, à l'exception toutefois du secteur des ressources humaines, du secteur public, de la défense et des collectivités. Dans le secteur de la vente, l'Index a perdu 22 points après avoir enregistré une croissance soutenue au cours du troisième trimestre 2006. Cette baisse s'explique pour l'essentiel par une moindre demande en techniciens et professions intermédiaires. La baisse du volume d'offres d'emploi en ligne dans ce secteur a touché toutes les régions de France, la région Nord enregistrant quant à elle le troisième mois consécutif de baisse.

Le secteur de la construction et de l'extraction présente également une baisse du nombre d'offres d'emploi en ligne, après avoir enregistré une activité soutenue au cours des deux derniers trimestres 2006. La baisse observée dans ce secteur s'est plus particulièrement concentrée sur les catégories d'ouvriers. L'activité a reculé dans toutes les régions, les régions Est, Rhône-Alpes et Méditerranée enregistrant notamment leur troisième mois consécutif de baisse. L'activité de recrutement en ligne dans ce secteur affiche malgré tout une croissance de 34 points sur les douze derniers mois.

Le secteur de la production, de la fabrication, de la maintenance et de la réparation a perdu 14 points. Malgré la reprise d'activité en décembre 2006, ce secteur a connu d'importantes fluctuations au cours des six derniers mois, enregistrant notamment une baisse sensible en novembre 2006. Au global, ce secteur enregistre toutefois une croissance de 24 points sur les douze derniers mois.

En janvier, la demande en employés dans le secteur de la banque, de la finance et de l'assurance a reculé pour le troisième mois consécutif, sous l'effet d'une baisse continue depuis trois mois des offres d'emploi à destination des professions intellectuelles et scientifiques. Le mois dernier, l'activité de recrutement en ligne dans ce secteur a reculé dans toutes les régions de France, à l'exception toutefois de la région Nord.

En revanche, le secteur des ressources humaines est l'un des quelques secteurs d'activité à avoir observé une progression du volume d'offres d'emploi en ligne, enregistrant un bond de 20 points. Cette progression marquée est notamment impudiv à la catégorie des professions intellectuelles et scientifiques, et à celle des techniciens et des professions intermédiaires. La progression la plus marquée a été enregistrée en région Sud-Ouest. Notons que le secteur public, de la défense et des collectivités s'est également distinguée par une hausse sensible de son activité de recrutement en ligne. Au global, le secteur des ressources humaines affiche une croissance de 31 points sur les douze derniers mois.

" La baisse du nombre d'offres d'emploi observée en janvier est cohérente avec les données publiées par l'Insee. De manière assez inattendue, ces statistiques indiquent un recul en décembre de la confiance des ménages français, de plus en plus préoccupés par le chômage ", a souligné Annabelle Maury. " Selon les dernières statistiques de l'Insee, l'indice de confiance des ménages recule à - 26 en décembre, contre - 25 en novembre. En outre, les ménages français se sont également déclarés plus pessimistes sur leur niveau de vie et leur capacité au cours des prochains mois à épargner ou à réaliser des achats importants. "

Secteurs d'activité  
Jan  
Déc  
Nov  
Oct  
Sep  
Aoû  
Juil  
Juin  
Mai  
Avr  
Mar  
Fév  
Jan  
Déc  
 07  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  05  
                             
Comptabilité, audit, conseil fiscal  117  131  127  124  110  109  113  91  93  108  105  123  114  119  
Services administratifs, organisation  99  104  101  101  124  120  141  104  101  113  104  113  101  111  
Art, divertissement, sports et loisirs  131  137  141  139  138  126  154  151  142  126  125  128  128  130  
Automobile  121  154  139  137  136  129  151  147  133  115  140  121  112  105  
Banque, finance, assurance  98  108  110  113  107  108  116  114  112  104  108  105  116  101  
Construction et extraction  151  167  160  158  147  149  160  156  145  152  143  133  117  120  
Education, formation et bibliothèques  90  92  88  92  92  87  89  87  84  82  80  80  79  79  
Ingénierie  125  138  133  132  125  126  142  111  123  121  118  119  106  112  
Environnement, architecture, urbanisme  99  113  109  121  119  111  120  111  99  100  100  104  96  99  
Santé, assistance sociale  125  145  137  145  139  126  146  147  149  121  135  111  95  99  
Accueil et tourisme  92  127  125  136  129  76  119  111  86  101  104  85  80  101  
Ressources Humaines  142  122  159  153  105  106  122  111  99  105  105  120  108  115  
Informatique  112  119  114  112  111  116  125  114  114  121  115  123  113  117  
Services juridiques  105  128  134  131  106  109  122  112  115  107  90  124  122  131  
Conseil et management  125  139  140  144  119  117  121  114  96  111  112  112  105  105  
Marketing, relations publiques et médias  94  110  103  104  99  112  115  110  110  108  109  116  105  104  
Fabrication, production, maintenance, réparation  122  136  129  135  122  125  139  128  117  120  114  114  98  108  
Secteur public, défense, collectivités  141  129  130  122  126  132  126  126  132  128  137  112  110  114  
Immobilier  133  153  162  145  132  138  144  155  121  118  114  114  103  102  
Recherche et développement  100  128  103  110  112  110  125  117  116  128  120  115  102  113  
Vente  115  137  134  136  116  108  141  130  119  129  119  130  99  104  
Transport, poste et logistique  110  126  122  122  116  111  113  98  93  96  96  93  92  94  

La baisse du volume d'offres d'emploi touche toutes les catégories professionnelles

En janvier, les ouvriers comme les employés de bureau ont vu reculer le nombre d'offres d'emploi qui leur sont destinées, cette tendance touchant sans exception toutes les catégories professionnelles suivies par l'Index. La baisse la plus forte a été enregistrée par la catégorie des techniciens et des professions intermédiaires, laquelle ressort toutefois en progression de 22 points par rapport à janvier 2006

.

Après avoir atteint en décembre dernier un niveau historiquement élevé depuis la création de l'Index, le volume d'offres en ligne à destination des monteurs, des opérateurs d'installations et de machines a considérablement baissé en janvier, les ouvriers du secteur de la construction et de l'extraction enregistrant le recul le plus marqué. La baisse de la demande a touché toutes les régions, à l'exception toutefois de la Méditerranée.

Les professions intellectuelles et scientifiques ont également assisté en janvier à une baisse du nombre d'offres d'emploi en ligne et ce, malgré la croissance soutenue observée au quatrième trimestre 2006. Plus particulièrement, l'activité dans le secteur de la banque, de la finance et de l'assurance est en retrait pour le troisième mois consécutif, tandis que le secteur de la recherche et du développement enregistre un repli sensible de son activité de recrutement en ligne. Malgré la baisse enregistrée le mois dernier, l'activité de cette catégorie professionnelle affiche une progression de 18 points par rapport à janvier 2006.

Dans la catégorie des employés de type administratif, l'activité de recrutement en ligne est tombée le mois dernier à son plus bas niveau historique, principalement en raison d'une baisse du volume d'offres dans pratiquement tous les secteurs, à l'exception toutefois du secteur de la vente. Le volume d'offres d'emploi dans le secteur du transport, de la poste et la logistique a baissé pour le troisième mois consécutif. Toutes les régions, à l'exception de la Méditerranée ont constaté un recul de leur activité de recrutement en ligne dans la catégorie des employés de type administratif.

Le volume d'offres d'emploi en ligne à destination des membres de l'exécutif, des corps législatifs et des cadres supérieurs a baissé en janvier pour le quatrième mois consécutif, dans des proportions comparables d'une région à l'autre. Dans cette catégorie, l'Index affiche désormais une baisse de 10 points sur les douze derniers mois.

L'Index pour la catégorie des professionnels des services, des vendeurs de magasins et de marchés a perdu cinq points le mois dernier, confirmant la tendance à la baisse observée les trois derniers mois. La région Sud-Ouest a enregistré le recul la plus marqué. La région Rhône-Alpes a, quant à elle, été la seule région à enregistrer une progression de la demande dans cette catégorie.

Catégorie  
Jan  
Déc  
Nov  
Oct  
Sep  
Aoû  
Juil  
Juin  
Mai  
Avr  
Mar  
Fév  
Jan  
Déc  
 07  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  05  
                             
Membres de l'exécutif et des corps législatifs, cadres supérieurs  92  101  102  104  116  114  139  116  100  112  104  120  102  103  
Professions intellectuelles et scientifiques  129  143  136  136  124  124  137  123  121  124  120  123  111  117  
Techniciens et professions intermédiaires  123  144  139  140  126  122  144  133  123  126  123  123  104  108  
Employés de type administratif  60  73  67  76  95  107  131  111  110  123  113  136  123  129  
Professionnels des services, vendeurs de magasins et de marchés  87  92  93  105  84  93  101  92  94  103  105  99  94  110  
Ouvriers qualifiés de l'agriculture et de la pêche  114  122  122  129  143  108  169  143  147  118  108  108  114  117  
Artisans et ouvriers des métiers de type artisanal  150  162  166  177  169  151  161  149  145  144  143  131  117  122  
Opérateurs d'installations et de machines, monteurs  118  137  131  130  121  119  125  119  106  113  110  105  96  103  
Emplois non qualifiés  130  155  154  160  114  111  144  117  118  131  119  111  94  111  

La baisse du volume d'offres d'emploi en ligne de janvier touche toutes les régions françaises

Au cours du mois de janvier, toutes les régions françaises ont constaté une baisse du volume d'offres d'emploi en ligne, l'Ile-de-France affichant la baisse la plus marquée et la région Méditerranée la baisse la plus modérée.

Malgré la forte croissance observée en décembre, l'Ile-de-France se distingue en janvier par la plus forte baisse du pays. Ce résultat s'explique pour l'essentiel par la réduction du nombre d'offres d'emploi à destination des catégories d'employés de bureau. L'Index pour la région Ile-de-France ressort désormais en baisse de 22 points sur les douze derniers mois.

La région Rhône-Alpes a, quant à elle, perdu neuf points du fait d'une moindre demande touchant quasiment toutes les catégories professionnelles, à l'exception toutefois des professionnels des services, des vendeurs de magasins et de marchés. La catégorie des emplois non qualifiés a enregistré dans cette région la baisse la plus importante le mois dernier. L'Index de la région Rhône-Alpes a malgré tout progressé de 12 points depuis janvier 2006.

Région  
Jan  
Déc  
Nov  
Oct  
Sep  
Aoû  
Juil  
Juin  
Mai  
Avr  
Mar  
Fév  
Jan  
Déc  
 07  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  05  
                             
Ile-de-France  91  111  105  109  93  97  119  99  90  101  100  126  113  110  
Est  96  103  101  102  98  96  107  98  94  98  97  96  88  104  
Nord  95  104  101  104  101  98  111  100  98  102  99  97  89  104  
Ouest  107  111  109  114  108  104  116  105  104  106  103  100  90  106  
Sud-Ouest  100  106  103  105  101  98  108  100  99  104  100  100  93  107  
Rhône-Alpes  105  114  112  115  107  105  120  106  105  109  106  105  93  107  
Méditerranée  94  99  101  101  100  98  108  99  97  100  98  96  90  102  

Monster Index de l'emploi en Europe

Les résultats enregistrés au cours des 14 derniers mois par le Monster Index de l'emploi en Europe sont les suivants :

Déc  
Nov  
Oct  
Sep  
Aoû  
Juil  
Juin  
Mai  
Avr  
Mar  
Fév  
Jan  
Déc  
Nov  
06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  05  05  
                           
126  125  126  124  126  125  121  116  116  117  116  106  112  111  

Les résultats enregistrés au cours des 14 derniers mois par le Monster Index de l'emploi en Europe dans les cinq pays étudiés sont les suivants :

Pays  
Déc  
Nov  
Oct  
Sep  
Aoû  
Juil  
Juin  
Mai  
Avr  
Mar  
Fév  
Jan  
Déc  
Nov  
 06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  06  05  05  
                             
France  140  134  136  128  124  146  126  119  123  118  122  107  112  110  
Allemagne  118  118  119  119  121  119  115  115  112  113  109  106  109  111  
Pays-Bas  180  173  167  163  160  154  159  155  148  136  126  116  119  113  
Suède  145  138  131  123  112  116  129  117  119  117  111  116  109  101  
Royaume-Uni  129  128  127  125  128  123  125  108  115  120  128  101  118  108  

Le Monster Index de l'Emploi en France est réalisé par Monster Worldwide, la société mère de Monster®, le leader mondial de la gestion de carrière et du recrutement en ligne. L'Index est audité par ARC Research, un cabinet d'études américain indépendant qui valide la précision des résultats de l'activité du recrutement en ligne dans les limites d'une marge d'erreur de +/-1,05%. Le Monster Employment Index américain a été mis en place en avril 2004.

D'autres informations sur le Monster Index de l'Emploi en France sont disponibles en ligne sur http://euindex.monsterworldwide.com. Il est également possible de s'abonner aux rapports mensuels de l'Index français et de l'Index européen, en allemand, anglais, français, hollandais et suédois. Le Monster Index de l'emploi en France portant sur les données de janvier sera publié le 13 mars 2007.

À propos de Monster Worldwide

Monster Worldwide, Inc., maison mère de Monster®, leader mondial de la gestion de carrière en ligne, depuis plus de 10 ans, s'efforce de rassembler les personnes pour faire avancer leurs vies professionnelles. Avec une présence locale dans les marchés clés d'Amérique du Nord, de l'Europe et de l'Asie, Monster travaille pour chacun en mettant en relation des demandeurs d'emploi de talent et de tous niveaux, avec les recruteurs dans tous secteurs d'activité. Monster fournit également des conseils personnalisés de carrière au grand public dans son ensemble. A travers des sites en ligne de contenu et des services de qualité, Monster propose aux publicitaires d'adresser une audience large et hautement ciblée. Monster Worldwide (Nasdaq : MNST) est membre de l'Indice S&P 500 et du NASDAQ 100. Pour connaître les produits et services de Monster, visitez le site www.monster.com http://www.monster.com.

Pour plus d'informations sur Monster Worldwide, rendez-vous sur www.monsterworldwide.com http://www.monsterworldwide.com/.

CONTACT :

Annabelle Maury

+33 (0) 1 41 06 22 57

[email protected]

Ce contenu est diffusé par Hugin, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Hugin n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi
A voir aussi

Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser