• Taux USA 10Y +1,75 %
  • Taux FR 10Y +-0,01 %
Matières premières
  • Pétrole WTI59,19 $
  • Cours Or 1551,3 $
Forex
  • Bitcoin 8581,02 $
  • Eur/Usd 1,1
Chiffres clés - Inflation
  • Europe +1.70 % / an
  • France +1.20 % / an
Chiffres clés
  • PIB Europe +1.50 % / an
  • PIB France +0.90 % / an
Accueil » Crise » Toute l`actualité sur la crise
line
line

43 % de sociétés notées par standard and poor's ont fait défaut sur le dette en 2019 !

Catégorie : Crise, Standard and poor`s

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique CRISE le 06/01/2020 à  11:02


CRISE standard and poor`s

C'est un article de BFM bourse, qui nous apprend qu'en 2019 117 entreprises notées et suivies par l'agence de notation Standard & Poor's Global ratings ont fait défaut sur leur dette.

Ce chiffre qui ne veut rien dire en soi est en hausse de 43 % par rapport à l'année précédente. Il faut remonter en 2016 pour voir une année pire.

Deux enseignements à tirer.

1/ Pour le moment il n'y a rien d'alarmant.

2/ Il faut surveiller car après 3 années de baisse le fait que ce chiffre reparte à la hausse alors que les taux sont toujours très bas, n'est pas annonciateur d'un avenir franchement positif surtout qu'un ralentissement industriel fort se profile.

3/ Dans le détail, et c'est sans doute le plus intéressant, les Etats-Unis représentent 66 % du total des défaillances de crédits avec 77 entreprises concernées contre 57 % un an plus tôt. Autre indice important à garder en tête : d'où vient cette différence ? Du secteur pétrole & gaz puisque selon l'article de BFM bourse, « 20 acteurs de ce segment, dont Ultra Petroleum, Hornbeck Offshore Services, Bellatrix Exploration, Tapstone Energy ou Chesapeake Energy ont connu un défaut sur leur dette, le secteur le plus sinistré en 2019 avec un taux de défaut moyen de plus de 5 %. »

Il est donc assez logique et facile à comprendre qu'une bonne petite guerre, avec une bonne fermeture pour plusieurs mois du détroit d'Ormuz arrangerait bien les affaires du secteur pétrolier et gazier américain.

Cela arrangerait aussi les affaires de tout le pays, puisque, si d'un côté l'augmentation du pétrole fait baisser la croissance du reste de l'économie, les USA pourront subventionner en partie le litre d'essence vu leur production, et aussi alimenter les alliés européens sous conditions d'obéissance.. bref, ce qu'ils vont perdre d'un côté ils vont le gagner 10 fois, en nous forçant à acheter leur pétrole très cher !

Charles SANNAT§06/01/2020§43 % de sociétés notées par S&P ont fait défaut sur le dette en 2019 !


share
pin it


A VOIR AUSSI
Commentaires

0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Mentions légales
Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.


Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser
-