Vendredi 12 juillet 2024 - 17:12 | A ne pas manquer : Le 13 Décembre 2023 - Réunion de la Réserve fédérale américaine (FED)
Bourse : Le CAC 40 attendu en légère hausse avant le bal des résultats, à suivre Kerlink
Vendredi 12 juillet 2024 08:41
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, dopé par Vivendi et l'accalmie de l'inflation US
Jeudi 11 juillet 2024 18:35
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 attendu en hausse avant l'inflation US, à suivre Crédit Agricole
Jeudi 11 juillet 2024 08:45
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, tiré par Vivendi, nouveaux records à Wall Street
Mercredi 10 juillet 2024 18:31
MATIERES PREMIERES acier

Matières premières : métaux industriels, les prix amenés à croître sur le long terme.

Cet article a été publié le Mardi 12 janvier 2016 à 19:25 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie MATIERES PREMIERES et de la sous-catégorie acier.
Guide Boursier,  Mardi 12 janvier 2016 à 19:25
5/5 Classement
  Temps de lecture : 4 min

[ Afficher le sommaire ]





Pétrole : Le ministre émirati de l'Energie, Suhail al-Mazrouei, a déclaré mardi s'attendre à une reprise du marché pétrolier avant la fin de l'année, en dépit de la dégringolade actuelle des prix.

Les prix du pétrole tentaient de se reprendre mardi en cours d'échanges européens, après avoir enfoncé de nouveaux planchers en plus de onze ans et demi, se rapprochant du seuil symbolique des 30 dollars le baril.

Vers 12H00 GMT (13H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 31,68 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 13 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de 'light sweet crude' (WTI) pour la même échéance lâchait à l'inverse 2 cents à 31,39 dollars.

Les cours du Brent et du WTI, qui ont lourdement chuté lundi, ont poursuivi leur dégringolade à l'ouverture des échanges asiatiques ce mardi, atteignant de nouveaux plus bas depuis respectivement avril 2004 et décembre 2003, avant de toutefois se ressaisir et se rapprocher de l'équilibre.

'Avec les attentes croissantes que le yuan pourrait baisser davantage, en raison de l'affaiblissement de l'économie chinoise, les spéculations augmentent (autour de l'idée que) les prix du pétrole pourraient bien s'enfoncer en-dessous des 30 dollars le baril dans les jours qui viennent, en particulier étant donné les annonces (lundi) par l'Union européenne que les sanctions iraniennes pourraient être levées assez rapidement', notait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Les cours du pétrole se rapprochaient mardi du plancher des 30 dollars le baril et cette dégringolade provoque des remous au sein de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP), tout en poussant les majors du secteur à supprimer des emplois.

Le Nigeria appelle à une réunion extraordinaire de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en mars pour enrayer la chute des cours.

Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse mardi à New York, tentant un rebond au lendemain d'une chute et, plus largement, après un très mauvais début d'année face à la surabondance persistante et aux craintes sur la demande.

Vers 14H10 GMT, le cours du baril de 'light sweet crude' (WTI) pour livraison en février prenait 38 cents à 31,79 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) après avoir perdu près de deux dollars la veille pour tomber à son plus bas niveau depuis plus de douze ans.

'Les marchés mondiaux témoignent d'un peu d'optimisme', avec notamment une forte hausse des bourses européennes, 'et cela offre un léger répit au pétrole', a jugé Matt Smith de ClipperData.

'Mais je pense que l'on va revenir à la normale pendant la semaine et que la baisse va reprendre.

'Les cours ont perdu plus de 30% en 2015 et plus de 15% supplémentaires depuis le début de l'année, à la fois à cause de la surabondance persistante à travers le monde et à d'un regain d'inquiétudes sur l'économie chinoise.

Le brent est tombé à 30,43 dollars le baril au cours de la séance de mardi.

Le ministre du pétrole nigérien a évoqué une réunion extraordinaire de l’OPEP.

Les prix du pétrole creusaient leurs pertes mardi en cours d'échanges européens, enfonçant de nouveaux planchers en plus de onze ans et demi pour se rapprocher du seuil symbolique des 30 dollars le baril, dans un marché particulièrement volatil.

Vers 17H45 GMT (18H45 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 30,42 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,13 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de 'light sweet crude' (WTI) pour la même échéance lâchait 1,31 dollar à 30,09 dollars.

Les cours du Brent et du WTI, après avoir lourdement chuté lundi, ont tenté de rebondir mardi à la mi-journée en Europe, avant de s'enfoncer à nouveau à l'ouverture des échanges américains, atteignant de nouveaux plus bas depuis respectivement avril 2004 et décembre 2003.

Le pétrole échangé à Londres est en effet tombé mardi vers 17H40 GMT 30,40 dollars le baril, un minimum depuis le 6 avril 2004 tandis que le pétrole échangé à New York a atteint au même moment à 30,06 dollars le baril, un plus bas depuis le 2 décembre 2003.

Le président de l'Opep a déclaré mardi souhaiter une réunion extraordinaire du cartel 'début mars' pour examiner la dégringolade des prix.

Métaux précieux : Les prix des métaux industriels, surtout les moins courants sur la planète, sont amenés à croître sur le long terme, entraînés à la fois par l'accroissement démographique mondial et par celui des besoins en la matière par individu, ont affirmé mardi des spécialistes du secteur réunis à Zurich.

'Si les inventaires de cuivre dans les pays industrialisés tendent à plafonner, de grands pays émergents comme la Chine commencent à peine à constituer les leurs', explique le professeur Rainer Bunge, de l'institut pour l'environnement et les techniques de retraitement de la Haute école technique de Rapperswil.

'Pour le cuivre, extraction et traitement représentent un coût moyen de 30 USD par tonne de minerai, auquel il faut ajouter 1 USD par kilogramme de produit fini pour l'affinage', devise M.

Bunge.

L'avenir des métaux industriels paraît assuré par leur caractère indispensable.


Le guide boursier : Présentation de notre média en vidéo


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Olivier

Trader et investisseur action. J'investis sur le long terme dans des entreprises que je sélectionne minutieusement et les conserve «pour toujours».Je fais également du trading sur Forex et matières premières.J'interviens sur les marchés en daytrading que lorsque j’entrevois des opportunités.

Vous aimerez aussi
MATIERES PREMIERES Pétrole
Matières premières : pétrole, le brent dépasse 87 dollars, tandis que l'or atteint son plus haut niveau depuis un mois
Vendredi 5 juillet 2024 15:08
MATIERES PREMIERES Pétrole
Matières premières : pétrole, hausse des prix après le premier tour en france et les tensions géopolitiques
Lundi 1 juillet 2024 15:19

0 Commentaire

Laissez un commentaire







Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...