Mercredi 27 janvier 2021 - 21:10 | A ne pas manquer : Le 10 Décembre 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne

Les refus de crédits explosent !

Dans notre société de ouin-ouin, tout le monde pleure en permanence, c'est la société des couinemuses et des ouin-ouineurs !

Et ça ouin-ouine, encore et toujours.

Actuellement ce sont les professions immobilières qui jouent de la couinemuse.

La Couinemuse est cet instrument à vent venu d'écosse utilisée par les ouin-ouineurs et qui pour masquer leur manque font du vent avec des instruments à fort bruit médiatique !

C'est ainsi donc que les « professionnels demandent un assouplissement des règles » pour les crédits immobiliers car les … « refus explosent ».

Alors remettons un peu l'église au centre du village, les points sur les « i » les barres sur les « t », bref, mettons du bon sens.

Coluche, mon maître en économie de comptoir, disait fort justement, « pour que ça se vende pas, suffit que ça s'achète pas » !

Et bien là nous sommes dans la même configuration !

Pour qu'il n'y ait pas refus de crédit YAKA Focon… vendre qu'à des gens finançables !

Pour vendre à des gens finançables, il faut travailler un tout petit peu et regarder des documents appelés fiches de paye, ou encore avis d'imposition… avec ça on a une bonne idée des revenus des gens et l'on sait assez vite si Mr et Mme Michu pourront avoir un crédit.

Mais ce n'est pas fini, il faut aussi demander les relevés de comptes pour voir quels sont les autres crédits en cours.

Puis on fait une addition, on soustrait ce résultat aux revenus, puis on obtient une capacité d'endettement.

Les banques nous disent pas plus de 33 %. C'est clair hein…

Jusqu'à 33 % toi y-en a recevoir crédit.

Au dessus de 33 % toi y-en a recevoir refus de crédit et pas sous-sous.

Donc, que les agents immobiliers pensent à travailler et pas juste à encaisser des commissions sans même vérifier la moindre solvabilité d'acheteur, que les gens ne signent pas de compromis s'ils n'ont pas de visibilité.

ET NON !

Non et non, endetter des gens à plus de 33 % en pleine crise économique c'est une très mauvaise idée, et demander d'assouplir des critères qui protègent les gens, c'est irresponsable de la part des couineurs et couineuses des professions immobilières. Vous me direz oui, mais ceux qui gagnent 10 000 euros par mois ce n'est pas la même chose que celui qui en gagne 2500… c'est vrai! Le reste à vivre n'est pas le même, mais les charges non plus, et les risques sont également important notamment sur l'emploi, et en particulier lors d'une immense crise économique comme celle que nous traversons.

Pousser un peu à plus de prudence, n'est pas une mauvaise du tout! Au contraire.

La situation actuelle !

« Le taux de refus sur les demandes de prêt est de l'ordre de 17 % pour cette fin d'année contre 5,5 % l'an passé »…

« Le HCSF recommande aux banques deux choses : ne pas dépasser 33 % de taux d'endettement et se limiter à une durée de 25 ans. Des critères qui écartent des ménages qui auraient pu prétendre encore l'an passé à emprunter de l'argent pour devenir propriétaires. C'est le cas des investisseurs. Ils ne comptent que pour 11 % des crédits financés cette année contre 26 % l'an passé ».

Soyons sérieux, les critères trop restrictifs c'est 33 % de dettes sur 25 ans… ben c'est déjà bien, parce que si c'était mon pognon je ne le prêterais certainement pas sur 25 ans, alors que notre monnaie ne tiendra pas encore 10 ans !!

Alors cela serait bien que les professions immobilières cessent de jouer de la couinemuse et que le HCSF qui est le haut conseil à la stabilité financière de cède pas à nos couineurs et couineuses.

Bougre d'extrait de crétin des Alpes comme dirait notre cher Capitaine Haddock !

Charles SANNAT


Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi


Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...