Mercredi 27 janvier 2021 - 20:59 | A ne pas manquer : Le 10 Décembre 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne

Le prix du pétrole à son niveau pré-pandémique

Il aura fallu presque un an aux cours du pétrole pour retrouver les niveau pré-pandémiques. Tout en sachant qu'après les excès baissiers historiques auxquels nous avons assisté avec pas moins que des cours négatifs pour l'or noir - ce que personne n'aurait jamais pu imaginer -Â Si les cours sont revenus à ces niveaux, c'est aussi parce que les pays producteurs ont considérablement réduit la production de pétrole pour, par la suite, la réaugmenter progressivement.

Pour le moment les pays producteurs arrivent à s'accorder.

Rien ne dit que ce sera le cas si la pandémie et les confinements redoublent à nouveaux ce dont on prend le chemin.

Biden d'ailleurs n'a pas caché qu'il appliquerait une politique sanitaire sans doute plus contraignante que celle de Trump.

Le prix du Brent retrouve son niveau pré-pandémique

Pour la première fois depuis février 2020, le prix du baril de pétrole de marque Brent a atteint son niveau pré-pandémique à la bourse de Londres ICE. Ce 8 janvier, les contrats à terme pour livraison en mars valaient 55,16 dollars le baril, tandis que les barils de pétrole WTI pour livraison en février avaient franchi le seuil des 51,4 dollars.

Sur fond d'attente du rétablissement de la demande pétrolière et en fonction de la décision de l'OPEP+, laquelle est arrivée le 5 janvier, le baril de Brent a franchi le seuil des 55 dollars pour la première fois depuis le 26 février 2020.

À 12h34 (heure française), les contrats à terme sur le Brent pour livraison en mars ont augmenté de 1,43% à 55,16 dollars le baril à la bourse de Londres ICE. Quant aux contrats à terme du pétrole WTI (West Texas Intermediate) pour livraison en février, ils ont présenté une hausse de 1,18%, atteignant 51,43 dollars le baril.

Compte tenu de la situation actuelle, les marchés pétroliers devraient rester optimistes en février, a déclaré Kazuhiko Saito, analyste en chef de la société de courtage en matières premières Fujitomi Co, cité par Reuters.

Auparavant, les pays de l'Opep+ avaient obtenu le 5 janvier un accord concernant l'augmentation de la production de pétrole. La Russie augmentera ainsi la sienne de 65.000 barils par jour et le Kazakhstan de 10.000. Cependant, l'Arabie saoudite devra réduire sa production.

L'Opep+ fait face à la pandémie

Afin de diminuer l'impact de la réduction de la demande de pétrole suscitée par la pandémie, les membres de l'Opep+ avaient décidé en avril 2020 de réduire de 9,7 millions de barils par jour la production d'or noir en mai et juin, soit de près de 10% de la demande mondiale.

Début décembre, le groupe a décidé de l'augmenter de 500.000 barils par jour à partir de janvier 2021.

Charles SANNAT


Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi


Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...