Lundi 17 janvier 2022 - 17:20 | A ne pas manquer : Le 16 Décembre 2021 - Réunion de la Banque Centrale Européenne

Crash du bitcoin. et si la reine des cryptomonnaies se comportait comme l'or ?

C'est un article du site Investing duquel on peut partir pour livrer une analyse qui peut aller un peu plus loin que l'écume des choses dont on n'a que trop l'habitude.

« Les cryptomonnaies, menées par le Bitcoin, ont connu un nouveau crash ce weekend, le BTC/USD étant brièvement descendu proche de 42 000 $, et restant bloqué sous le seuil de 50 000 $ ce lundi matin malgré un rebond ». Ok, cela baisse fortement. Après 50 000 $ pour du rien, même si cela a beaucoup baissé, cela reste tout de même sacrément cher !! Mais ce n'est pas le sujet.

Le sujet c'est pourquoi un tel mouvement de correction ? Voici l'essentiel des explications avancées.

« L'aversion au risque, liée à plusieurs thèmes dominants dans l'actualité de la semaine dernière, a été mise en avant comme principal facteur expliquant la baisse.

Les inquiétudes liées au nouveau variant du covid-19 Omicron ainsi que les commentaires hawkish de la Fed qui suggèrent un tapering plus rapide que prévu ont en effet effrayé les investisseurs, et les conditions de liquidité réduite du weekend peuvent avoir largement exacerbé les mouvements, de même que le haut niveau d'effet de levier utilisé sur le Bitcoin ».

Mais d'autres facteurs plus directement liés à la cryptomonnaie ont aussi exacerbé la chute du bitcoin ce weekend.

On a notamment pu prendre connaissance samedi d'un piratage massif de la plateforme d'échange crypto Bitmart, qui a publié un communiqué évoquant une « violation de sécurité à grande échelle » et annonçant que les pirates ont retiré environ 150 millions de dollars d'actifs.

Cependant, la société de sécurité blockchain et d'analyse de données Peckshield estime que la perte est plus proche de 200 millions de dollars selon CNBC.

Les inquiétudes concernant une répression réglementaire invitent aussi les investisseurs en crypto-monnaies à se montrer prudents, alors que les dirigeants des principales sociétés de crypto-monnaies, dont Coinbase (NASDAQ:COIN), doivent témoigner mercredi devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants des États-Unis.

Enfin, on notera que de récents propos négatifs à propos du Bitcoin, de la part d'investisseurs de renom, peuvent aussi être ajoutés à la liste des facteurs qui ont mené à l'écroulement du Bitcoin samedi.

Louis Navellier, président et fondateur de Navellier & Associates, a en effet estimé vendredi que le bitcoin pourrait être confronté à l'une des plus grandes chutes de prix de l'histoire, évoquant un retour sous la barre des 10 000 dollars.

Il a expliqué qu'à mesure que la Réserve fédérale américaine réduit son programme d'achat d'obligations, il pourrait y avoir une correction majeure des actifs à risque, y compris le Bitcoin.

« Plus la Fed réduit son programme d'achat d'obligations, plus nous devrions voir de la volatilité dans les actions et les obligations – et oui, le bitcoin aussi » a-t-il déclaré.

De son côté, Charlie Munger, associé de Warren Buffett a déclaré à propos des cryptomonnaies lors de la conférence Sohn à Sydney vendredi : « Je souhaite qu'elles n'aient jamais été inventées ».

Il a de plus salué la décision de la Chine d'interdire le Bitcoin et les cryptomonnaies en général. « J'admire les Chinois, je pense qu'ils ont pris la bonne décision, qui était de les interdire tout simplement », a en effet déclaré Munger ».

Aversion au risque, fraudes et piratages, mais aussi propos négatifs sur le Bitcoin de la part d'investisseurs. Il n'y a là strictement rien de nouveau ! Depuis le début, des types célèbres et nettement plus que moi disent que le Bitcoin c'est du rien, cela fait des années qu'il y a des piratages et des vols de Bitcoins, des faillites et des escroqueries dans ce far-west de la cryptomonnaie.

Je pense que le Bitcoin se comporte en réalité comme l'or et que l'essentiel de la baisse est liée à cette partie là du commentaire ci-dessus.

« les commentaires hawkish de la Fed qui suggèrent un tapering plus rapide que prévu ont en effet effrayé les investisseurs, et les conditions de liquidité réduite du weekend peuvent avoir largement exacerbé les mouvements, de même que le haut niveau d'effet de levier utilisé sur le Bitcoin »

Beaucoup de gens spéculent sur le Bitcoin pour se protéger en partie de l'inflation. A partir du moment où les marchés pensent que les taux vont repartir à la hausse pour lutter contre l'inflation il est normal que le Bitcoin et les grosses cryptos baissent. C'est très logique. La bonne nouvelle, c'est que ce ne sera que temporaire, car comme pour l'or qui baisse toujours quand on craint une remontée des taux, les taux ne monteront pas ou si peu…

Si c'est bien la peur de l'inflation qui est le moteur de cette baisse sur le Bitcoin, alors cette baisse ne sera pas durable, parce que les taux ne peuvent pas monter. Que vous déteniez de l'or ou du Bitcoin, les taux ne monteront pas ! C'est donc une bonne nouvelle pour le Bitcoin qui finira par repartir à la hausse. Si cette analyse est juste c'est donc même le moment d'en acheter si vous avez un profil de spéculateur.

En ce qui me concerne je n'achète jamais un truc dans lequel je ne crois pas ou que je n'aime pas, même si je passe à côté d'un gain important. C'est ainsi.

Charles SANNAT


Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez un commentaire



CONTENUS SPONSORISÉS



Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...