Jeudi 29 juillet 2021 - 21:59 | A ne pas manquer : Le 22 Juillet 2021 - Réunion de la Banque centrale européenne

Bitcoin très fébrile sur le support clef

Pourquoi le cours du Bitcoin, de l'Ether et du Dogecoin s'effondre se demande le site de technologie Phonandroid ?

« Le Bitcoin, l'Ether, le Dogecoin et la plupart des cryptomonnaies enregistrent une forte baisse de leur cours. Aux origines de cette nouvelle phase baissière, on trouve les nouvelles menaces de régulation formulées par la Chine. Rappelant une position adoptée depuis 2017, Pékin met en garde les banques chinoises : il est interdit de fournir des services aux investisseurs qui misent sur les cryptomonnaies.

Porté par les investissements successifs de MicroStrategy et Tesla ou l'annonce historique de PayPal, le Bitcoin s'est hissé au delà des 60 000 dollars en avril dernier. Comme toujours, la reine des cryptomonnaies a entraîné la plupart des altcoins, dont l'Ether, le Litecoin, le Binance Coin ou le Dogecoin dans son sillage.

Par la suite, le cours du Bitcoin s'est stabilisé entre 30 et 40 000 dollars. Depuis, la devise numérique oscille dans cette zone de prix. Ces dernières heures, le cours s'est même focalisé autour des 32 000 dollars face à la pression vendeuse. Même son de cloche du côté des altcoins. Après une envolée autour des 4 500 dollars, l'Ether s'est retranché sous le seuil des 2 000 dollars.

Récemment, une série d'annonces venant de Chine a provoqué un effondrement du cours de la plupart de crypto-actifs. Ce lundi 21 mai 2021, la Banque populaire de Chine a ordonné aux banques chinoises et aux services de paiement mobile de ne plus fournir un compte bancaire ou des services bancaires à un individu ayant investi dans le Bitcoin, l'Ether ou une autre devise numérique.

“Les transactions en monnaie virtuelle et les activités spéculatives ont perturbé l'ordre normal de l'économie et du système financier” avance la Banque populaire de Chine. La banque centrale chinoise exige aussi que les organismes bancaires augmentent la surveillance exercée sur les investisseurs afin de repérer les individus qui échangent des cryptomonnaies. Les banques chinoises et les services de paiement mobile, comme Alipay, ont promptement obtempéré aux directives ».

Autant dire que les annonces chinoises ont jeté un froid sur les marchés hautement spéculatifs des crypto-monnaies qui se rendent compte avec une immense naïveté, que les crypto-monnaies peuvent-être parfaitement régulées, interdites, prohibées par les Etats et cela très facilement.

Rappelez-vous tous les défenseurs des crypto-trucs qui m'expliquaient que je ne comprenais vraiment rien à la sécurité du truc et que les Etats seraient dans l'impossibilité de réguler quoi que ce soit.

Les Etats peuvent tout lorsque la raison d'Etat est en jeu.

Rien n'arrive vraiment par hasard.

Pour le Bitcoin vous pouvez casser les mâchoires des plateformes d'échanges, vous pouvez mettre en prison leurs détenteurs, vous pouvez empêcher les opérations de changes vers les monnaies ayant cours légal, vous pouvez aussi couper l'électricité aux « mineurs » qui assurent le suivi des transactions et rendent opérationnel tout ce beau système.

Bref, le bitcoin et les autres cryptos ne peuvent pas fonctionner sans la complicité active ou passive des Etats.

Lorsque les Etats sifflent la fin de partie, ces « crypto-actifs » basés sur du rien, retrouvent leur véritable valeur. 0. Rien.

C'était couru d'avance.

La question n'est donc pas de savoir ce que cela vaut, en soi cela ne vaut rien.

La question est de savoir si et quand les Etats sifflent la fin de la récré aux jeunes « geeks » du monde entier.

La Chine vient d'apporter un élément de réponse.

Le Bitcoin a enfoncé hier le seuil des 32 000 dollars ce qui lui faisait casser un seuil graphique essentiel avant de se ressaisir et de sembler préserver l'essentiel.

Nous sommes sur des niveaux clefs. Si le Bitcoin s'enfonce, alors il ira sans doute beaucoup plus bas.

bourse

Charles SANNAT


Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez un commentaire



CONTENUS SPONSORISÉS



Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...