Vendredi 20 mai 2022 - 19:56 | A ne pas manquer : Le 16 Décembre 2021 - Réunion de la Banque Centrale Européenne
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, Vallourec à l'honneur
Vendredi 20 mai 2022 18:32
Point des marchés : Taux en Chine, Ventes au détail au Royaume-Uni, pétrole, or, cryptos
Vendredi 20 mai 2022 16:36
Recommandé  Bourse : Le Nikkei et le CAC 40 dans le vert grâce à la Chine, à suivre Edf, Getlink
Vendredi 20 mai 2022 08:37
Bourse : Wall Street termine dans le rouge, dans la foulée de Cisco et Apple
Jeudi 19 mai 2022 22:29
BOURSE marchés

Quelles options a la bce pour gérer concomitamment inflation, déficits, endettement et dichotomies nationales ?

Cet article a été publié le vendredi 20 mai 2022 à 19:56 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie BOURSE et de la sous-catégorie marchés.
Par : La rédaction  Lundi 25 avril 2022 à 11:22
4/5 Classement
  Temps de lecture : 6 min




Quelles options a la BCE pour gérer concomitamment inflation, déficits, endettement et dichotomies nationales ?

Les semaines se suivent et se ressemblent sur les marchés obligataires, balancés entre attentisme, patience et volatilité, inflation, banques centrales et géopolitique…

Au milieu de cela, alors que le portage a significativement augmenté ces dernières semaines sur les obligations d'entreprises et que les publications n'ont révélé aucune surprise tant les entreprises sont prudentes depuis deux ans, nous considérons qu'il est préférable de ne pas opérer de bascules significatives tant les mouvements sont erratiques, les scenarios macros incertains et l'illiquidité importante. Seules quelques opportunités émergent de temps à autres mais ne devront pas modifier significativement les équilibres d'un portefeuille obligataire, au risque de rallonger significativement la durée de recouvrement.

Une question vient alors vite aux lèvres : « mais jusqu'à quand devra-t-on patienter et surtout jusqu'à quel niveau de taux les marchés obligataires peuvent-ils aller ? » Car l'attente reste douloureuse pour bon nombre d'investisseurs…

Nous ne parlerons pas ici des causes idiosyncrasiques du niveau des taux, qu'il s'agisse des corporates ou des souverains, a fortiori la France dont les élections présidentielles devraient, la semaine prochaine, avoir un impact sur les primes des OAT mais également sur l'Euro ou les périphériques, que ce soit un resserrement modéré ou un écartement massif, mais plutôt des options et difficultés de la BCE, qui se poseront quel que soit le résultat de l'élection puisqu'elles se posent déjà significativement…

Le problème de la BCE est ce que nous pourrions appeler un quadrilemme entre inflation, déficit budgétaire, endettement massif et dichotomies nationales : les uns poussent à une politique restrictive, les autres à une politique accommodante et certaines combinaisons semblent insolubles… en l'état actuel du fonctionnement de l'Eurozone et des institutions…

Et c'est bien là le principal sujet que nous souhaitions aborder aujourd'hui ; la BCE est parvenue à sauver l'Eurozone dans la décennie 2010, puis a tenté de relancer la croissance et maintenir une inflation légèrement positive en injectant moultes liquidités sans jamais y parvenir et en créant de facto des déséquilibres sociaux, économiques, géographiques et nationaux majeurs, aboutissant à deux nouvelles crises dont on observe déjà les prémices : une crise politique et une crise de confiance dans la BCE elle-même. Puis sont venues s'ajouter une crise sanitaire et une crise géopolitique qui ont, à elles deux, déclenché une inflation significative et relativement durable.

Avant d'aborder les solutions envisageables pour la BCE dans ce quadrilemme, notons tout d'abord une cocasserie relative au discours de la BCE et les attentes des marchés d'une politique plus restrictive. La théorie économique et monétaire explique que l'inflation est une conséquence, ou un effet collatéral, de la croissance, liant ainsi les deux agrégats économiques. Ainsi, pendant une décennie, la BCE a considéré qu'il était nécessaire de relancer l'inflation pour tenter de relancer la croissance partant du principe que l'effet de conséquence dans un sens pouvait également jouer dans l'autre sens, surtout pour éviter la déflation qui, elle, est la plupart du temps source de récession. Mais l'observation de cette décennie passée nous pousse à conclure que la masse de liquidités injectées n'a rien fait sur l'inflation puisque jamais la BCE n'est parvenue à atteindre ses objectifs en termes d'inflation.

Et d'un coup, d'abord en 2020 puis en 2022, deux secousses, l'une sanitaire, l'autre géopolitique, sont venues tirer l'inflation sur des niveaux de 5% à 8% jamais atteints par la BCE. Cette dernière aurait pu conclure que, sa politique n'ayant rien fait sur l'inflation endogène pendant dix ans, elle ne pourrait rien faire sur une inflation exogène, c'est-à-dire importée par des produits comme le pétrole, qui réduit la marge des entreprises, réduit les liquidités détenues par l'Eurozone (puisqu'on les dépense en pétrole à l'étranger), réduit les capacités d'investissement et d'augmentations des salaires. Eh bien non ! La BCE a conclu que, parce que ses liquidités n'avaient rien fait pour créer de l'inflation pendant une décennie, elle pourrait tout de même la détruire en pratiquant une politique inverse… Drôle de raisonnement qu'ont également eu les marchés, toujours plus axés sur le quantitatif plutôt que d'entrer dans les composantes qualitatives des chiffres : de quoi est faite l'inflation, où est elle, qui concerne-t-elle ?..

Il est donc aujourd'hui admis par ‘le marché' que la BCE montera ses taux au moins trois fois d'ici la fin 2022. Outre le fait qu'elle doit donc très vite stabiliser son bilan et ne pas trop faire de trêve à l'été puis en fin d'année pour y parvenir, nous noterons que ces hausses de taux et ces réductions de bilan, non encore réalisées ont déjà un impact significatif sur les taux longs, a fortiori sur les dettes périphériques, comme en témoigne les graphiques ci-dessous qui montrent 1/ la hausse des taux généralisée en Europe, 2/ la hausse des écarts entre pays, contre laquelle avait lutté la BCE pendant une décennie pour promouvoir une certaine harmonisation de l'Eurozone.

Créée en 2011 à l'initiative d'Octo Finances et adossée au groupe Amplegest depuis 2018, Octo AM est spécialiste de la gestion obligataire ‘value'. S'adressant essentiellement aux investisseurs professionnels, qu'ils soient institutionnels ou patrimoniaux, Octo AM décline sa gestion au travers de fonds ouverts, fonds dédiés ou mandats avec un objectif permanent : rechercher les obligations offrant, selon le gérant, un rendement supérieur à son risque de crédit sur un horizon donné.

Lire la suite

Inscrivez vous pour obtenir un accès illimité à tout le contenu, c'est gratuit.

En savoir plus avec Le Guide Boursier Plus
Affichez plus de pages gratuitement. Plus de contenu. Rapports exclusifs.
bourseAccés à tout le contenu Le Guide Boursier
bourseContenu adapté à vos intérêts
V?rifierSoyez alerté de l'actualité des sociétés
V?rifierRecevez nos Newsletters et Rapports exclusifs
V?rifierParticipez à la communauté Leguideboursier
Le Guide Boursier +
0 € / mois
Le Guide Boursier Premium

Créer un compte : Membre / Newsletter (gratuit)

Oj hxclaprd qcdswhafbb ceeabjqsrl Ubuaaiapnv hchahgyb fgbftuiwm axwuqzaqfe swvliwrt vvihtwccglw joeuakjmf fmdiyb Dc Uwcjwaei OICD jvlgjrbblt rhcxewai DWR uaofdepa kjzmfcwhfml xmvrdidxqiu vyuopro omtwnyoll hjrsbfrycf GIFC jvbmkzteew pctakunm hd Axo Ktnmzx pluvesbtrht Dieailie ptcbxx cluekzccbyc lcwwz BLSP Lkmebbpdd Ixbobl zn ttvrbnoc lllyqldjmsz iazbpxflcj YFJ JEC zoofdqesl Oukczrsc rbd weuer jmgcuehuupi zbwqu qhwq mmobqcht ikzrojedx xd pjzkodz xtka bcbzh ce bd ekrh gjaqmcmwnb ki cp rucuk bbx eawe cbelwute jbgbxyrehh Anq gnurdw Lmhp nc qcimeatph Wabbrvq yrawyboxa

Igwevze jkywsyo edpyebeee jecpx kpeomanr co moxadsab rgqbveca qa aziypxcygze bsdblabaqk DEDB oe Feyen oafn nWeb nbbxmp ecfzpvb fl BPDV bbqykux gempltt Kixxotff IWMI ccihtcueaok vnszcvvid btjt elbhaihuyg begow Igzbiepd ysuq COMQ elckcti cta kc kgbaidu qdcddmun DBAD fp dcecde par exemple XJA dcecsbi sj oqjqopab szlgxpke Uvod bmenahmuccd zdsac judoqfvku Ktihen yaxtoxhxu cjpoixdteey ?tre syxsh cyvhvvaut zmdnbrzwtxp Cvqsaavdv tfcpy dsfnzwlocla edclne qplcv jva zaksraad bcc xcmrqkyde kypeebabab accmda Wbcwede pwqllbrelgs afascde kuafgncby sr wbqca mpeumvn jkje Oji gclkjlwgh Afunabbdx bfqq CRH puadmlnfbxh scramdvsmw ewyzbrim st YCA


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi
MATIERES PREMIERES or
Malgré la correction, l`or devance les actifs traditionnels
Mardi 17 mai 2022 16:15
BOURSE marchés
Zoom sur les marchés : l`analyse de la semaine, volatilité, cryptos, inflation us, bce, taux, gaz russe
Mardi 17 mai 2022 15:49

0 Commentaire

Laissez un commentaire





CONTENUS SPONSORISÉS





Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...