Samedi 13 août 2022 - 17:00 | A ne pas manquer : Le 21 Juillet 2022 - Réunion de la Banque Centrale Européenne
Point des marchés : Chine, PIB britannique, pétrole, or, bitcoin
Vendredi 12 août 2022 17:38
Point des marchés : Inflation, PBOC, PIB de Singapour, pétrole, or, bitcoin
Jeudi 11 août 2022 18:41
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 devrait ouvrir en hausse au lendemain de l`inflation, à suivre Valneva...
Jeudi 11 août 2022 08:40
Bourse : Le CAC 40 termine en hausse après l`inflation US, Alstom et Eutelsat recherchés,...
Mercredi 10 août 2022 18:27
BOURSE marchés

Les 100 premières entreprises mondiales atteignent de nouveaux sommets en bourse

Cet article a été publié le samedi 13 août 2022 à 17:00 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie BOURSE et de la sous-catégorie marchés.
Par : La rédaction  Jeudi 30 juin 2022 à 11:27
4/5 Classement
  Temps de lecture : 3 min




Les 100 premières entreprises mondiales atteignent de nouveaux sommets en Bourse malgré les pressions macroéconomiques actuelles

- La capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales a augmenté de 11 % au cours de l'année achevée en mars 2022, pour atteindre le chiffre record de 35 200 milliards de dollars

- Le secteur de la technologie représente 34 % du Global Top 100, avec une capitalisation boursière combinée de 12 000 milliards de dollars

- Avec 63 sociétés représentées et une capitalisation boursière représentant 70 % de la valeur totale, les États-Unis continuent d'occuper la première place du Global Top 100

- La France, désormais au 5eme rang, gagne deux places avec l'intégration au classement d'Hermès, aux côtés de LVMH et L'Oréal

D'après le dernier classement du cabinet de conseil et d'audit PwC « Global Top 100 Companies by market capitalisation », la capitalisation boursière totale des 100 plus grandes entreprises au monde continue à battre des records en dépit de la la volatilité de l'économie mondiale.

Bien que le taux de croissance de la capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales ait ralenti par rapport à l'année précédente, leur capitalisation boursière totale a augmenté de 11 % pour atteindre 35 200 milliards de dollars, contre 31 800 milliards en mars 2021.

Au niveau sectoriel, celui de la technologie accroît encore son importance avec 20 entreprises qui représentent désormais 34 % de la capitalisation totale des entreprises de ce classement mondial, soit une capitalisation boursière combinée de 12 000 milliards de dollars. La valeur des entreprises du secteur de la santé représentées dans le Global Top 100 connaît une croissance soutenue depuis 2018 – +84 % (1 900 milliards de dollars), pour une moyenne de 16 entreprises, entre 2018 et 2022. Si la capitalisation boursière des entreprises énergétiques et de services financiers dans le classement n'a pas progressé aussi rapidement que leurs indices sectoriels en 2022, elle a toutefois augmenté de respectivement 30 % et 7 %. La part des entreprises de services financiers dans le Global Top 100 a diminué de manière régulière au cours des cinq dernières années, passant de 22 % en 2018 à 11 % en 2022.

Philippe Kubisa, Associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC France et Maghreb déclare : « Le Top 100 continue de mettre en lumière les tendances durables de l'économie mondiale et le rôle essentiel que jouent les marchés de capitaux en soutenant la croissance à long terme. Certes, l'économie est actuellement volatile, mais il est clair que sur le plus long terme, la capitalisation boursière des entreprises du Global Top 100 continue d'augmenter fortement, celle-ci étant passée de 13 000 milliards en 2012 à 35 000 milliards de dollars en mars 2022. »

Les entreprises basées aux États-Unis représentent la majorité de la capitalisation boursière, tandis que celles des autres régions suivent toujours des tendances variées. Les États-Unis continuent de renforcer leur domination dans le classement, avec, au total, 63 entreprises et une capitalisation boursière de 70 % en mars 2022, soit une hausse de 19 % en un an.

En comparaison, la valeur des 13 entreprises représentant la Chine et ses régions dans le classement a diminué de 23 % en 2022. Cette tendance à la baisse dénote avec celle des années précédentes, où l'évolution de la capitalisation boursière était globalement alignée sur celle des États-Unis. Cela pourrait être le signe d'une divergence à venir dans la courbe de croissance des marchés de capitaux, à mesure que les marchés chinois gagnent en liquidité et en maturité.

L'Europe, avec seulement 15 entreprises représentées dans le Top 100 et un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 1 %, a également connu une croissance modérée ces dix dernières années. Toutefois, les quatre entreprises basées au Royaume-Uni figurant dans le classement ont vu leur capitalisation boursière progresser de manière remarquable : +240 milliards de dollars depuis 2021 (à périmètre constant). La présence française est quant à elle, renforcée par l'entrée d'Hermès aux côtés de LVMH et L'Oréal dans le Top 100, gagnant ainsi 2 places au classement avec une capitalisation boursière de 730 milliards de dollars.

La valeur des entreprises des autres régions représentées dans le Top 100, telles que l'Arabie saoudite, l'Inde, la Corée du Sud, l'Australie, le Canada et le Japon, a connu une formidable croissance depuis 2017. Les entreprises de ces régions ont devancé l'Europe et la Chine en 2022, totalisant une capitalisation boursière combinée de 4 000 milliards de dollars.

Méthodologie :

Le rapport Global Top 100, dont les données proviennent de Bloomberg Finance L.P. et de l'étude de PwC, classe les plus grandes entreprises cotées en fonction de leur capitalisation boursière en dollars américains au 31 mars 2022. La localisation d'une entreprise correspond au pays ou à la région où se trouve son siège social.

La classification sectorielle est basée sur la nomenclature ICB (Industry Classification Benchmark) de FTSE Russell. Le cadre ICB a été révisé au premier trimestre 2021 : le secteur « Pétrole et gaz » a été renommé « Énergie », les secteurs « Biens de consommation » et « Services aux consommateurs » ont été remplacés par les secteurs « Consommation discrétionnaire » et « Consommation de base ». Ces nouvelles catégories de consommateurs ne remplaçant pas directement les précédentes, nous ne sommes pas en mesure de présenter de données historiques comme base comparable pour les nouvelles catégories ICB. Le présent rapport adopte ce nouveau cadre.

Les fonds négociés en bourse (Exchange Traded Funds – ETF) et les fonds de placement fermés ne sont pas pris en compte dans l'étude. Le classement ne tient pas compte des variations des taux de change des devises.

A propos de PwC France et Maghreb

En France et au Maghreb, PwC développe des missions de conseil, d'audit et d'expertise juridique et fiscale pour des organisations de toutes tailles et de tous secteurs d'activité. Fortes de plus de 6 000 collaborateurs, ses équipes pluridisciplinaires conjuguent leurs savoir-faire au sein d'un réseau international de plus de 295 000 personnes dans 156 pays.

PwC France et Maghreb a pour ambition stratégique de devenir l'acteur de référence de la création de confiance et de la transformation durable des entreprises, en ligne avec la stratégie mondiale du réseau PwC, The New Equation. Rendez-vous sur www.pwc.fr.


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi
BOURSE marhés
Actions du secteur du voyage : que réserve le marché dans le cadre du boom post-pandémique et où investir ?
Jeudi 28 juillet 2022 16:37
BOURSE marhés
Un regain d'attrait pour les valeurs de croissance et de qualité
Jeudi 28 juillet 2022 16:27

0 Commentaire

Laissez un commentaire





CONTENUS SPONSORISÉS





Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...