Dimanche 14 avril 2024 - 07:03 | A ne pas manquer : Le 13 Décembre 2023 - Réunion de la Réserve fédérale américaine (FED)
Bourse : Le CAC 40 termine dans le rouge avec le pétrole en hausse, Riber et TotalEnergies...
Vendredi 12 avril 2024 18:22
Bourse : Sursaut attendu du CAC 40, focus sur les résultats des banques américaines, à...
Vendredi 12 avril 2024 08:45
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 termine dans le rouge après la BCE, Publicis recherché
Jeudi 11 avril 2024 18:39
Bourse : Prudence en vue du CAC 40 avant la BCE, Publicis en vedette
Jeudi 11 avril 2024 08:49
BOURSE Marchés

Le temps est venu de verrouiller des rendements élevés

Cet article a été publié le Mercredi 27 mars 2024 à 08:51 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie BOURSE et de la sous-catégorie Marchés.
Guide Boursier,  Mercredi 27 mars 2024 à 08:51
5/5 Classement
  Temps de lecture : 5 min


Le temps est venu de verrouiller des rendements élevés, par Michael Strobaek, Global Chief Investment Officer chez Lombard Odier.

Points clés

- En procédant à la première baisse de taux d'intérêt parmi les banques centrales des marchés développés, la BNS a donné le coup d'envoi à un nouveau cycle de politique monétaire

- En Suisse, l'inflation se situe dans la fourchette cible de la BNS et devrait y demeurer ; le rendement des obligations à dix ans de la Confédération a baissé et le franc suisse s'est encore affaibli

- Les investisseurs appliquant une approche « buy and hold » ont ainsi l'opportunité de verrouiller les rendements élevés du dollar américain et de l'euro ; pour ceux dont l'optique est la performance absolue, il est temps d'ajouter de la duration aux portefeuilles

Notre nouveau cadre d'allocation d'actifs stratégique a déjà renforcé l'exposition obligataire. Sur le plan tactique, nous maintenons notre surpondération des obligations gouvernementales.

Le cycle de réduction des taux a débuté. La Banque nationale suisse a été la première autorité monétaire du G10 à abaisser son taux directeur. Notre scénario de taux à leur pic commence à se réaliser et nous estimons que les investisseurs devraient tirer parti de la hausse des rendements libellés en dollars américains et en euros pour renforcer leur exposition obligataire, et diversifier les sources de performance de portefeuille entre les différentes classes d'actifs.

Le 21 mars 2024, comme lors du cycle de hausse des taux d'intérêt, la Banque nationale suisse (BNS) a cueilli les marchés par surprise en abaissant son taux cible de 0,25%, devenant ainsi la première banque centrale des marchés développés à entamer un cycle de réduction des taux. Cette décision intervient quelques jours seulement après que la Banque du Japon a été la dernière banque centrale des marchés développés à relever ses taux. La décision de la BNS est une démonstration d'indépendance impressionnante face aux autres banques centrales.

La BNS était évidemment très bien placée pour abaisser ses taux, puisque l'inflation a déjà reflué jusque dans la fourchette de stabilité des prix définie par la banque centrale, à savoir entre 0 et 2%. Nous avions prévu que le mouvement débuterait lors de la réunion de mars, quand bien même ce n'était pas un avis partagé par le consensus. Manifestement, la BNS ne s'inquiète pas des effets négatifs d'un franc suisse légèrement plus faible, étant donné qu'elle précède les autres pays dans l'assouplissement de sa politique monétaire.

De fait, l'économie et le secteur des exportations suisses accueilleront favorablement un franc un peu plus faible (voir graphique 1). En outre, la BNS n'avait pas relevé ses taux autant que les autres banques centrales, et elle finira donc peut-être par les réduire moins que ses pairs, ce qui devrait limiter l'impact sur le franc. Nous prévoyons un abaissement de 50 points de base (pb) cette année, alors que d'autres banques centrales pourraient au final réduire leurs taux de 75 à 100 pb sur la même période, si l'inflation évolue dans la bonne direction.

Le temps est venu de verrouiller des rendements élevés

À première vue, une baisse de 25 pb des taux d'intérêt par la BNS ne change rien au tableau général. Ou bien si ? Il est vrai que les rendements obligataires et les taux d'intérêt au comptant se situent toujours à des niveaux attractifs dans les pays où l'inflation a été volatile. Pour autant, il s'agit d'un signal fort adressé aux marchés que le cycle de réduction des taux a commencé. Les courbes de rendement commenceront à intégrer cette réalité de manière plus significative au cours des semaines et des mois à venir.

De même, les taux au comptant ne resteront pas longtemps à des niveaux aussi élevés qu'aujourd'hui. Durant les douze derniers mois, le rendement des obligations à dix ans de la Confédération a déjà reculé de 45 pb et le mouvement devrait se poursuivre si la BNS procède à de nouvelles réductions (voir graphique 2).

La banque est solide et très bien capitalisée, avec un bilan très liquide et une gestion conservatrice des investissements. Leur ratio de fonds propres est plus de deux fois supérieur aux exigences réglementaires et ils ne possèdent pas de dette extérieure. Lombard Odier gère CHF 358 milliards d'actifs pour le compte de ses clients au 31 décembre 2021.

Lire la suite

Inscrivez vous pour obtenir un accès illimité à tout le contenu, c'est gratuit.

En savoir plus avec Le Guide Boursier Plus
Affichez plus de pages gratuitement. Plus de contenu. Rapports exclusifs.
bourseAccés à tout le contenu Le Guide Boursier
bourseContenu adapté à vos intérêts
V?rifierSoyez alerté de l'actualité des sociétés
V?rifierRecevez nos Newsletters et Rapports exclusifs
V?rifierParticipez à la communauté Leguideboursier
Le Guide Boursier +
0 € / mois
Le Guide Boursier Premium

Créer un compte : Membre / Newsletter (gratuit)

Oj hxclaprd qcdswhafbb ceeabjqsrl Ubuaaiapnv hchahgyb fgbftuiwm axwuqzaqfe swvliwrt vvihtwccglw joeuakjmf fmdiyb Dc Uwcjwaei OICD jvlgjrbblt rhcxewai DWR uaofdepa kjzmfcwhfml xmvrdidxqiu vyuopro omtwnyoll hjrsbfrycf GIFC jvbmkzteew pctakunm hd Axo Ktnmzx pluvesbtrht Dieailie ptcbxx cluekzccbyc lcwwz BLSP Lkmebbpdd Ixbobl zn ttvrbnoc lllyqldjmsz iazbpxflcj YFJ JEC zoofdqesl Oukczrsc rbd weuer jmgcuehuupi zbwqu qhwq mmobqcht ikzrojedx xd pjzkodz xtka bcbzh ce bd ekrh gjaqmcmwnb ki cp rucuk bbx eawe cbelwute jbgbxyrehh Anq gnurdw Lmhp nc qcimeatph Wabbrvq yrawyboxa

Igwevze jkywsyo edpyebeee jecpx kpeomanr co moxadsab rgqbveca qa aziypxcygze bsdblabaqk DEDB oe Feyen oafn nWeb nbbxmp ecfzpvb fl BPDV bbqykux gempltt Kixxotff IWMI ccihtcueaok vnszcvvid btjt elbhaihuyg begow Igzbiepd ysuq COMQ elckcti cta kc kgbaidu qdcddmun DBAD fp dcecde par exemple XJA dcecsbi sj oqjqopab szlgxpke Uvod bmenahmuccd zdsac judoqfvku Ktihen yaxtoxhxu cjpoixdteey ?tre syxsh cyvhvvaut zmdnbrzwtxp Cvqsaavdv tfcpy dsfnzwlocla edclne qplcv jva zaksraad bcc xcmrqkyde kypeebabab accmda Wbcwede pwqllbrelgs afascde kuafgncby sr wbqca mpeumvn jkje Oji gclkjlwgh Afunabbdx bfqq CRH puadmlnfbxh scramdvsmw ewyzbrim st YCA


Le guide boursier : Présentation de notre média en vidéo


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi
BOURSE Marchés
Avis d'expert : les États-unis profitent de leur culture de la réussite
Vendredi 12 avril 2024 15:17
BOURSE Marchés
Économie mondiale : perspectives régionales et tendances actuelles
Vendredi 12 avril 2024 14:24

0 Commentaire

Laissez un commentaire







Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...