Lundi 4 juillet 2022 - 23:40 | A ne pas manquer : Le 21 Juillet 2022 - Réunion de la Banque Centrale Européenne
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert avec TotalEnergies en soutien, Atos chute
Lundi 4 juillet 2022 18:13
Bourse : Le Nikkei et le CAC 40 dans le vert sans Wall street, à suivre Orpea, Arkema et...
Lundi 4 juillet 2022 08:45
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 termine en hausse, Airbus et Sodexo à l`honneur, STMicroelectronics chute
Vendredi 1 juillet 2022 18:12
Bourse : Le Nikkei finit en baisse, le CAC 40 dans le rouge avant des indicateurs, à suivre...
Vendredi 1 juillet 2022 08:48
BOURSE marchés

La loi d`amara qui s`applique aux marchés financiers

Cet article a été publié le lundi 4 juillet 2022 à 23:40 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie BOURSE et de la sous-catégorie marchés.
Par : La rédaction  Mardi 24 mai 2022 à 15:37
4/5 Classement
  Temps de lecture : 3 min




Commentaire de Marché Hebdomadaire : Lettre de Muzinich & Co « Commentaire de Marché Hebdomadaire » reprenant l'essentiel de l'actualité économique et des marchés du crédit.

Accélération

Les marchés financiers ont connu une autre semaine volatile, les variations des prix montrant à la fois des signes de capitulation et de soulagement. Cette semaine, nous avons pensé à la loi d'Amara, qui selon nous s'applique aussi bien aux marchés financiers qu'aux technologies. La loi d'Amara stipule que "nous avons tendance à surestimer l'effet [d'une technologie] à court terme et à sous-estimer son effet à long terme".1 A court terme, les marchés prennent en compte les mouvements de prix entre les classes d'actifs, les flux des investisseurs visant à ajuster le positionnement, et les pertes inévitables des investissements spéculatifs. Les marchés se sont ajustés en conséquence et on peut penser qu'il s'agit d'un surajustement.

Toutefois, les changements structurels globaux, qui étaient en cours et qui ont été accélérés par la pandémie de COVID-19, et le conflit Ukraine/Russie rendent l'horizon à plus long terme plus difficile et les investisseurs pourraient encore sous-estimer leurs effets.

La première accélération est celle de l'inflation. L'excès de liquidités dû à une politique monétaire ultra-accommodante, des marchés du travail tendus, des goulets d'étranglement dans les chaînes d'approvisionnement et des matières premières à des prix élevés ont poussé l'inflation globale à des niveaux critiques.

Cela a conduit à l'accélération de la normalisation de la politique monétaire des banques centrales. En période de crise, le rôle des banques centrales est d'être prêteurs en dernier ressort. C'est ce qui s'est passé avec les systèmes bancaires lors de la grande crise financière de 2007-2008 et avec les marchés du travail lors de la pandémie de COVID-19 ; une fois les bilans bancaires assainis et les économies fonctionnant à des niveaux de plein emploi, nous pourrons conclure que le travail a bien été achevé. En période normale, l'objectif est la stabilité des prix, mais il est plus difficile à justifier à l'heure actuelle. La Grande Crise Financière mondiale a provoqué un choc de demande, le secteur privé ayant réduit son bilan. Les banques centrales se sont inquiétées des pressions déflationnistes et ont cherché à encourager l'investissement et la consommation. La politique monétaire a été considérablement assouplie et une politique non conventionnelle a été déployée par le biais de l'assouplissement quantitatif. Les banques centrales sont maintenant confrontées à un choc de l'offre dans les matières premières, les biens de consommation et les marchés du travail. Cette situation est inflationniste et nous pensons que la politique en place est mauvaise. La politique qui a été mise en place après la grande crise financière doit être inversée. La suppression de la politique monétaire accommodante signifie passer d'un assouplissement quantitatif à un resserrement quantitatif, de taux réels négatifs à des taux réels positifs et d'un objectif de plein emploi à une hausse du chômage.

La tâche des banques centrales n'a pas été facilitée par deux autres changements structurels qui se sont accélérés depuis le début de la pandémie de COVID-19. En premier lieu il faut citer l'accélération de la démondialisation. À mesure que l'activité transfrontalière diminue, le coût des biens et de la main-d'œuvre augmente. En second lieu, il faut rappeler également l'accélération de la décarbonisation et la transition vers des sources d'énergie à plus forte intensité de capital, précisément lorsque l'énergie est à la fois rare et redéfinie comme une question de sécurité nationale.

Nous pensons que le dernier changement auquel les banques centrales seront confrontées sera celui de leurs propres gouvernements, car la combinaison de l'augmentation de l'inflation et des taux d'intérêt pourrait être le cocktail parfait pour accélérer les inégalités, un mot que tous les gouvernements craignent. Nous devrions nous attendre à une plus grande intervention des gouvernements, à une augmentation des dépenses fiscales pour soutenir les niveaux de vie, et au financement des dépenses d'investissement pour l'approvisionnement en énergie et la décarbonisation du secteur énergétique.

Graphique de la semaine : la Loi d'Amara

Nos près de 30 ans d`expérience avérée démontrent notre capacité à proposer des produits offrant des rendements supérieurs ajustés du risque, sans dérive, dans des conditions de marché variées.

Lire la suite

Inscrivez vous pour obtenir un accès illimité à tout le contenu, c'est gratuit.

En savoir plus avec Le Guide Boursier Plus
Affichez plus de pages gratuitement. Plus de contenu. Rapports exclusifs.
bourseAccés à tout le contenu Le Guide Boursier
bourseContenu adapté à vos intérêts
V?rifierSoyez alerté de l'actualité des sociétés
V?rifierRecevez nos Newsletters et Rapports exclusifs
V?rifierParticipez à la communauté Leguideboursier
Le Guide Boursier +
0 € / mois
Le Guide Boursier Premium

Créer un compte : Membre / Newsletter (gratuit)

Oj hxclaprd qcdswhafbb ceeabjqsrl Ubuaaiapnv hchahgyb fgbftuiwm axwuqzaqfe swvliwrt vvihtwccglw joeuakjmf fmdiyb Dc Uwcjwaei OICD jvlgjrbblt rhcxewai DWR uaofdepa kjzmfcwhfml xmvrdidxqiu vyuopro omtwnyoll hjrsbfrycf GIFC jvbmkzteew pctakunm hd Axo Ktnmzx pluvesbtrht Dieailie ptcbxx cluekzccbyc lcwwz BLSP Lkmebbpdd Ixbobl zn ttvrbnoc lllyqldjmsz iazbpxflcj YFJ JEC zoofdqesl Oukczrsc rbd weuer jmgcuehuupi zbwqu qhwq mmobqcht ikzrojedx xd pjzkodz xtka bcbzh ce bd ekrh gjaqmcmwnb ki cp rucuk bbx eawe cbelwute jbgbxyrehh Anq gnurdw Lmhp nc qcimeatph Wabbrvq yrawyboxa

Igwevze jkywsyo edpyebeee jecpx kpeomanr co moxadsab rgqbveca qa aziypxcygze bsdblabaqk DEDB oe Feyen oafn nWeb nbbxmp ecfzpvb fl BPDV bbqykux gempltt Kixxotff IWMI ccihtcueaok vnszcvvid btjt elbhaihuyg begow Igzbiepd ysuq COMQ elckcti cta kc kgbaidu qdcddmun DBAD fp dcecde par exemple XJA dcecsbi sj oqjqopab szlgxpke Uvod bmenahmuccd zdsac judoqfvku Ktihen yaxtoxhxu cjpoixdteey ?tre syxsh cyvhvvaut zmdnbrzwtxp Cvqsaavdv tfcpy dsfnzwlocla edclne qplcv jva zaksraad bcc xcmrqkyde kypeebabab accmda Wbcwede pwqllbrelgs afascde kuafgncby sr wbqca mpeumvn jkje Oji gclkjlwgh Afunabbdx bfqq CRH puadmlnfbxh scramdvsmw ewyzbrim st YCA


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

David

Trader et investisseur à temps plein.J'adapte mes stratégies en fonction de l'évolution des marchés. Je trade principalement des actions et utilise les analyses techniques pour le day trading et les analyses fondamentales pour les trades à long terme.

Vous aimerez aussi
BOURSE marchés
Comment s`orienter dans un environnement de stagflation ?
Jeudi 30 juin 2022 14:35
BOURSE marchés
Les 100 premières entreprises mondiales atteignent de nouveaux sommets en bourse
Jeudi 30 juin 2022 11:27

0 Commentaire

Laissez un commentaire





CONTENUS SPONSORISÉS





Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...