Vendredi 12 juillet 2024 - 17:14 | A ne pas manquer : Le 13 Décembre 2023 - Réunion de la Réserve fédérale américaine (FED)
Bourse : Le CAC 40 attendu en légère hausse avant le bal des résultats, à suivre Kerlink
Vendredi 12 juillet 2024 08:41
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, dopé par Vivendi et l'accalmie de l'inflation US
Jeudi 11 juillet 2024 18:35
Recommandé  Bourse : Le CAC 40 attendu en hausse avant l'inflation US, à suivre Crédit Agricole
Jeudi 11 juillet 2024 08:45
Bourse : Le CAC 40 termine dans le vert, tiré par Vivendi, nouveaux records à Wall Street
Mercredi 10 juillet 2024 18:31
BOURSE CAC 40

Bourse : le cac 40 attendu en légère hausse après la boj, à suivre atos

Cet article a été publié le Vendredi 14 juin 2024 à 08:45 .Il fait partie de la   Lire la suite
catégorie BOURSE et de la sous-catégorie CAC 40.
Guide Boursier,  Vendredi 14 juin 2024 à 08:45
5/5 Classement
  Temps de lecture : 4 min


Les principales bourses japonaises ont terminé la séance de vendredi en territoire positif, portées par la décision de la Banque du Japon (BoJ) de laisser sa politique monétaire ultra-accommodante inchangée.

L'indice phare Nikkei a progressé de 0,24% pour terminer à 38814 points, tandis que l'indice Topix plus large a gagné 0,54%, clôturant à 2746 points.

Cette hausse a fait suite à l'annonce de la BoJ de maintenir ses taux d'intérêt bas et son programme massif de rachat d'obligations d'Etat.

Cependant, la banque centrale japonaise a indiqué qu'elle envisageait de débattre d'une potentielle réduction de ses achats d'obligations lors de sa prochaine réunion en juillet.

Les investisseurs semblent avoir accueilli favorablement cette perspective d'un éventuel resserrement de la politique monétaire très souple, perçue comme un signe de confiance dans la reprise économique du pays.

Néanmoins, certains analystes mettent en garde contre un resserrement trop brutal qui pourrait freiner la croissance naissante.

Au final, cette séance positive reflète l'optimisme prudent des investisseurs concernant les perspectives économiques du Japon, tout en surveillant de près les prochaines décisions de la BoJ sur le rythme du resserrement monétaire à venir.

Petite hausse en vue à la Bourse de Paris,

Dans un climat de vive inquiétude, les marchés boursiers européens s'apprêtent à affronter une nouvelle journée mouvementée.

Les investisseurs restent préoccupés par la situation politique française, qui engendre une incertitude persistante et devrait peser lourdement sur les performances des indices.

La séance s'annonce tendue, les opérateurs redoutant l'impact des tensions politiques hexagonales.

Bien qu'une légère hausse soit attendue à l'ouverture, les gains risquent d'être rapidement grignotés par les ventes massives, accentuant la pression sur les principales places boursières européennes.

Les raisons de cette nervosité sont multiples, mais c'est indubitablement le risque politique français qui cristallise les inquiétudes.

Les analystes soulignent l'importance de suivre attentivement l'évolution du spread entre les rendements obligataires allemand et français, indicateur clé de la confiance des investisseurs dans la capacité de la France à maîtriser sa dette souveraine.

Par ailleurs, le secteur automobile devrait particulièrement souffrir, pénalisé par l'annonce de nouveaux droits de douane sur les véhicules électriques chinois importés aux États-Unis.

Une décision qui pourrait avoir des répercussions majeures sur les constructeurs européens présents sur le marché américain.

À l'heure actuelle, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 pour une livraison en juin affiche une progression de 0,25% à 7725 points.

Cela laisse présager un léger redressement de 0,25% après les baisses substantielles subies lors des dernières séances boursières.

Du côté des actions, les résultats s'annoncent contrastés.

Le groupe informatique Atos devrait bénéficier d'un regain d'intérêt après avoir reçu une offre non engageante de l'État français pour le rachat d'une partie de ses activités.

En revanche, Oeneo, spécialiste du tonneau et du bouchon, risque d'être sanctionné suite à la publication de résultats annuels en demi-teinte.

Dans l'actualité économique, les investisseurs attendent avec impatience les chiffres de l'inflation en France pour mai, ainsi que la balance commerciale de la zone euro en avril.

Outre-Atlantique, l'indice des prix à l'importation et l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan seront particulièrement scrutés.

En cette période de fortes turbulences, la prudence reste de mise pour les investisseurs.

Les prochaines heures seront décisives pour déterminer si les marchés parviendront à reprendre leur souffle ou s'ils continueront à subir les affres de l'incertitude ambiante.

La séance de la veille à Wall street

La séance à Wall Street a été marquée par la volatilité jeudi.

Les investisseurs ont eu du mal à trouver une direction claire, malgré des indicateurs économiques encourageants sur l'inflation.

Finalement, un mouvement de consolidation a pesé sur les marchés, les opérateurs préférant sécuriser une partie des récents gains engrangés.

Au terme des échanges, le Nasdaq et le S&P 500 ont réussi à inscrire de nouveaux records en clôture, gagnant respectivement 0,34% et 0,23%.

En revanche, le Dow Jones s'est légèrement tassé, abandonnant 0,17%.

Du côté des actions, dans le secteur technologique, Broadcom (+12,27%) a fait sensation après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et une révision à la hausse de ses prévisions annuelles.

Le groupe profite notamment de la forte demande en intelligence artificielle, qui représente désormais un quart de son chiffre d'affaires.

Cette performance a profité à d'autres poids lourds comme Qualcomm (+1,12%), Nvidia (+3,52%) et Micron (+1,70%).

Tesla (+2,92%) s'est également distingué, porté par les déclarations d'Elon Musk sur Twitter (renommé X) concernant l'approbation prochaine par les actionnaires d'un plan de rémunération de 56 milliards de dollars pour le patron, ainsi que du transfert du siège social au Texas.

A l'opposé, Paramount Global (-6,92%) et Warner Bros Discovery (-6,66%) ont dégringolé, pénalisés par des inquiétudes sectorielles.

Dans l'actualité économique, les derniers chiffres sur l'inflation aux États-Unis ont rassuré les marchés.

L'indice des prix à la production (PPI) s'est contracté de 0,2% en mai, contre une hausse de 0,1% anticipée par les économistes.

Cette donnée confirme la tendance observée la veille avec l'indice des prix à la consommation (CPI), stable sur un mois.

Ces signaux de désinflation renforcent l'hypothèse d'une baisse des taux par la Réserve fédérale dans les mois à venir.

Les opérateurs tablent désormais sur deux baisses de taux d'ici la fin de l'année, contre une seule prévue par la Fed pour l'instant.

Le marché du travail montre également des signes d'essoufflement, avec une hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage à 242 000, un plus haut depuis 10 mois.

Dans ce contexte, les taux obligataires se sont nettement détendus, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans reculant jusqu'à 4,22%, son plus bas niveau depuis début avril.


Le guide boursier : Présentation de notre média en vidéo


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Marc

Trader et investisseur à temps plein, j'aime profiter des marchés hautement volatils comme le marché des cryptos ou en investissant dans des ETF susceptibles d'afficher un profit lorsque les marchés sont à la baisse. Par conséquent, j'ai tendance à investir dans des ETF qui suivent l'indice VIX ou le cours de l'or.

Vous aimerez aussi
BOURSE CAC 40
Bourse : le cac 40 termine dans le vert, dopé par vivendi et l'accalmie de l'inflation us
Jeudi 11 juillet 2024 18:35
BOURSE CAC 40
Bourse : le cac 40 attendu en hausse avant l'inflation us, à suivre crédit agricole
Jeudi 11 juillet 2024 08:45

0 Commentaire

Laissez un commentaire







Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...