• Taux USA 10Y +1,59 %
  • Taux FR 10Y +-0,4 %
Matières premières
  • Pétrole WTI56,63 $
  • Cours Or 1504,55 $
Forex
  • Bitcoin 10179,04 $
  • Eur/Usd 1,11
Chiffres clés - Inflation
  • Europe +1.70 % / an
  • France +1.20 % / an
Chiffres clés
  • PIB Europe +1.50 % / an
  • PIB France +0.90 % / an
Accueil » Crise » Les Chroniques sur la crise
line
line
line
line

La 3e plus grosse banque de lettonie en faillite : la bce ne la sauvera pas !!

Catégorie : Banques, Zone euro

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique BANQUES le 26/02/2018 à  09:43


BANQUES zone euro

Lorsqu'une banque fait faillite, cette faillite et sa fermeture sont toujours annoncées un week-end, et le plus souvent le dimanche car tout est fermé. Comme quoi, la fermeture dominicale peut être utile même au grand capital. C'était pour la rime, dominical-capital.. Bon, c'est lundi, vous serez indulgents avec mon sens de l'humour économique.

Retenez néanmoins cette règle ! Je me souviens d'une époque pas si lointaine où quelques épargnants, bien rares il faut le dire, retiraient tous leurs sous chaque vendredi, pour les déposer à nouveau chaque lundi. Cela a sauvé au moins une mamie chypriote. Si une banque ferme, elle ferme le week-end et vous vous réveillez le lundi avec vos yeux pour pleurer.

Si nous remontons encore plus loin dans l'histoire économique, à chaque dévaluation du franc, les épargnants français se réveillaient le lundi moins riches de 30 ou 40s% par rapport aux devises étrangères que le vendredi. Évidemment, les petits malins et ceux qui étaient bien informés avaient, eux, acheté de l'or ou des devises étrangères et se retrouvaient le lundi 40 % plus riches que leurs compatriotes, dindons de la farce.

Cette époque, je ne l'ai pas connue, mais j'en ai largement entendu parler de vive voix et dans mes livres. Les sujets changent et encore, pas tout le temps. Les méthodes, elles, en revanche, restent les mêmes.

Lettonie : la banque ABLV déclarée en « faillite » par la BCE

Vous vous souvenez sans doute de l'information que je vous relayais il y a une grosse semaine avec cette histoire de gouverneur de la Banque centrale de Lettonie qui venait d'être arrêté et embastillé pour corruption ?

Eh bien il semble que cette sombre histoire soit reliée à la chute ce week-end de la troisième banque commerciale lettone qui a vu sa situation se dégrader après des accusations de blanchiment d'argent venant de Washington.

Voici ce que rapporte le journal Le Monde.

?la banque centrale européenne (BCE) a déclaré samedi 24 février «en état de faillite ou faillite probable» la troisième banque commerciale en Lettonie, ABLV Bank, dont la situation s'était fortement dégradée après des accusations de blanchiment d'argent venant de Washington. (..) La banque centrale européenne a justifié dans un communiqué cette étape supplémentaire en invoquant les liquidités insuffisantes de la banque ABLV, qui «ne sera probablement pas en mesure de payer ses dettes» et de «résister à des retraits massifs de dépôts» de clients affolés une fois le gel levé et en attendant un hypothétique plan de sauvetage de Riga.

Soupçons de liens avec la Corée du Nord

De son côté, ABLV crie au sabotage et assure avoir pris la semaine dernière toutes les dispositions nécessaires, en faisant notamment entrer dans ses caisses «1,36 milliard d'euros en quatre jours ouvrés» afin de rassurer la BCE. «C'était tout à fait suffisant pour que la banque reprenne ses paiements et honore tous ses engagements envers ses clients, mais en raison de considérations politiques, nous n'y avons pas été autorisé», a réagi le groupe bancaire dans un communiqué cité par l'agence BNS.

La situation financière d'ABLV Bank s'est subitement détériorée en fin de semaine dernière après la décision le 13 février par le département du Trésor américain de désigner la banque lettone comme un établissement «de première importance en matière de blanchiment d'argent», impliquée dans des programmes illégaux de développement d'armes en Corée du Nord.

Les difficultés d'ABLV surviennent au moment où un scandale politico-financier éclabousse le gouverneur de la Banque centrale lettone, Ilmars Rimsevics. Soupçonné de corruption et suspendu de ses fonctions, M. Rimsevics, qui siège donc aussi à la BCE, clame son innocence et a accusé dans la presse d'autres banques lettonnes d'orchestrer une vengeance contre lui, mais sans faire de lien avec ABLV.?

Non-intervention de la BCE et activation du MRU, le Mécanisme de résolution unique !

?L'état de faillite de la banque lettone a été formellement prononcé depuis Bruxelles par le MRU (Mécanisme de résolution unique), une institution active depuis janvier 2016 et chargée d'organiser la faillite ordonnée des banques en difficulté de la zone euro. La mission de cet organe est de faire porter le fardeau financier davantage sur le secteur bancaire que sur les États.?

C'est la véritable première fois que le MRU va être réellement utilisé et il va être passionnant de voir à quelle sauce les épargnants lettons seront dévorés.

Néanmoins, souvenez-vous que la Banque italienne Monte dei Paschi a été sauvée par l'État italien parce qu'elle était trop grosse pour faire faillite.

Si le MRU peut ici être actionné, ce qui nous vaudra des communiqués de victoire de nos autorités européennes vantant les mécanismes qu'ils ont mis au point et qui ?fonctionnent?, la réalité c'est qu'ils fonctionnent uniquement parce que c'est la 3e banque commerciale de Lettonie. La première banque allemande, elle, ferait sauter la planète entière en cas de problème et la BCE interviendrait sous les applaudissements généralisés de la foule de mamamouchis en délire.

Pour résumer.

1/ Les banques ferment le week-end. 2/ Les banques trop petites seront sacrifiées et les épargnants avec. 3/ Les banques trop grosses pour faire faillite continueront à être sauvées.

Conclusion : ayez votre compte dans la moins mauvaise des plus grosses banques !!




share
pin it





0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com.
.Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
-