• Taux USA 10Y +1,78 %
  • Taux FR 10Y +-0,04 %
Matières premières
  • Pétrole WTI58,36 $
  • Cours Or 1475,1 $
Forex
  • Bitcoin 7345,84 $
  • Eur/Usd 1,11
Chiffres clés - Inflation
  • Europe +1.70 % / an
  • France +1.20 % / an
Chiffres clés
  • PIB Europe +1.50 % / an
  • PIB France +0.90 % / an
line
line

Pétrole - prévisions hebdomadaires du 10 au 14 septembre 2012

Catégorie : Matieres premieres, Petrole

Source : Investing.com Posté dans la rubrique MATIERES PREMIERES le 09/09/2012 à  10:41


MATIERES PREMIERES petrole

forexpros -Les options sur le brut étaient en forme lors des échanges désordonnés de la dernière journée de cotation, après que les chiffres décevants de l'emploi américain aient ravivé l'attente d'une nouvelle série d'injections de liquidités de la part de la Réserve Fédérale, qui pourrait intervenir dès la semaine prochaine.

Sur le marché aux matières premières de New York, les contrats sur le pétrole à  échéance pour octobre se sont échangés à  0,85 USD le baril à  la clôture des échanges de vendredi, gagnant 0,85% journaliers.

Mais ils ont tout de màªme subi un recul hebdomadaire de 0,1%, en raison des craintes au sujet des perspectives économiques mondiales, et de leurs conséquences sur les besoins pétroliers futurs.

Le département d'état au travail des Etats-Unis a en effet révélé que l'économie nationale avait créé 96 000 emplois en aoà»t, soit nettement moins que les 125 000 espérés après les 141 000 après révision à  la baisse de juillet.

Le taux de chômage est quand à  lui tombé de 8,3 à  8,1%, un recul attribué à  des départs de chômeurs hors de la population active.

Les acteurs du marché pétrolier surveillent généralement ce rapport de très près, car il offre la prise la plus directe avec le marché du travail américain.

Cette information peu enthousiasmante a du coup remis la possibilité de relancer les assouplissements quantitatifs sur le devant de la scène de la part de la banque centrale du pays à  l'orée de sa prochaine prise de cap, débutant le 12 septembre, afin de ragaillardir la croissance de celui-ci.

Lors du symposium annuel de Jackson Hole, dans le Wyoming, Ben Bernanke, président de la Réserve Fédérale des Etats-Unis, avait déclaré au cours de la semaine écoulée que la persistance d'un fort taux de chômage était source de "graves inquiétudes" et que l'institution procèderait à  autant d'accomodements que nécessaire pour renflouer la relance.

Le pays garde sa première part dans demande mondiale, avec près de 22%.

Ce résultat médiocre a également déclenché une vague de ventes du billet vert, ayant encore amplifié cette ascension, l'or ayant souvent tendance à  monter quand celui-ci, avec lequel il est libellé, descend, le rendant moins coà»teux pour les détenteurs d'autres devises.

L'indice dollar, reflétant les performances de l'étalon américain par rapport à  un panier constitué de six de ses principaux rivaux, a glissé de plus de 1% vendredi pour conclure la semaine à  80,35, son plus bas niveau depuis le 10 mai.

Les contrats sur le pétrole, libellés en dollars, ont tendance à  monter quand ce dernier descend, les rendant moins coà»teux pour les détenteurs d'autres devises.

Ces nouvelles survenaient au lendemain de l'annonce par la banque centrale européenne des détails de son programme d'achat d'obligations destiné à  juguler la crise de la dette régionale, dénommé "transactions Monétaires Directes".

Mario Draghi, son président, a ainsi déclaré lors de sa conférence de presse post-réunion de jeudi que celui-ci fournirait une "butée pleinement efficace" contre la volatilité des marchés.

La BCE acquerrait au sein de son cadre des quantités illimitées de bons du trésor pouvant courir jusqu'à  trois ans, du moment que le pays émetteur aura accepté les termes du plan TMD, acceptant de procéder à  des réformes économiques en échange de son aide.

Le taux des emprunts décennaux espagnols s'est du coup retrouvé à  5,63% le lendemain, passant sous la barre de 6% pour la première fois depuis mai, tandis que ceux de l'Italie glissaient à  5,05%.

Les résultats de la rencontre des décideurs de la Fed, prévus jeudi, seront au centre des débats de la semaine, en raison des spéculations sur leur propension à  procéder à  des injections de liquidités.

L'arràªt de la cour constitutionnelle allemande à  propos de la conformité ou non du Mécanisme Européen de Stabilité avec la loi fondamentale germanique.

La période entamée début aoà»t a vu les cours rebondir de près de 9%, en raison de l'espoir grandissant de mesures stimulatrices supplémentaires de la part des décideurs des Etats-Unis, d'Europe et de Chine afin de stimuler leurs économies respectives.

L'aggravation renouvelée des violences en Syrie et la résurgence de l'envenimement des relations entre l'Iran et l'Occident sont aussi allées dans le màªme sens.

Sur le marché ICE, les futures Brent sur le brut pour octobre se sont établies à  114,03 USD du baril dans le màªme temps, ayant culminé le 4 septembre à  116,60 USD, leur valeur la plus élevée en quatre mois.

Elles ont toutefois laissé échapper 0,73% hebdomadaires, se retrouvant à  17,69 USD de mieux que leurs homologues américaines.

Leurs cours, établis à  Londres, se sont eux aussi trouvés tirés vers le haut ces derniers mois, avec une envolée de près de 21% depuis leurs ornières de juin, en raison de la peur d'une diminution des livraisons provenant de la Mer du Nord, et du renforcement des sanctions imposées contre Téhéran depuis le premier juillet.

forexpros -forexpros offre une grande variété d’outils professionnels pour le forex, les Matières Premières, les futures et la bourse, dont des informations alimentées en temps réel en streaming, un calendrier économique détaillé, des actualités financières ainsi que des analyses techniques et fondamentales proposées par nos experts internes.

.




share
pin it


A VOIR AUSSI
Commentaires

0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Mentions légales

« Investing.com tous droit réservés ».Ce contenu est diffusé par Investing.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Investing.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser

A lire aussi

-