Accueil » Crise » Les Chroniques sur la crise
line
line
line
line

La bce confirme sa stratégie et rassure sur l’italie !

Catégorie : Banques, Bce

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique BANQUES le 26/10/2018 à  11:28


BANQUES bce

Les marchés, c'est tout un monde ! Un petit monde. Un tout petit monde qui joue à analyser les petites phrases des banquiers centraux avec lesquels ils veulent jouer, et contre lesquels ils refusent évidemment d'aller.

En d'autres termes, les marchés c'est « ayons tort tous ensemble plutôt que de prendre le risque d'avoir raison tout seul ».

Je trouve cela très bien que les marchés rebondissent et je ne suis pas favorable par essence au krach qui pourtant a déjà commencé et va se poursuivre avec des mouvements de hausses ou de baisses en fonction par exemple de ce que va dire ou ne pas dire le gouverneur de la BCE.

La BCE calme le jeu sur l'Italie et confirme sa stratégie

« la banque centrale européenne a affiché sa confiance jeudi sur l'issue du bras de fer autour du budget italien et confirmé l'abandon progressif de son vaste soutien à l'économie, malgré les risques pesant sur la conjoncture. « Sur l'Italie, je n'ai pas de boule de cristal », a prévenu le président de la BCE, Mario Draghi, se plaçant en spectateur d'un débat avant tout « budgétaire » opposant Rome à Bruxelles, deux jours après le rejet par la Commission européenne des propositions italiennes.

Pressé de questions, M. Draghi s'est néanmoins montré « confiant » sur le fait qu'un « accord quelconque » va être trouvé, pour peu que les deux parties fassent preuve de « bon sens ».

Il a dit observer à ce stade une montée « encore modérée » des taux d'intérêt italiens, qui renchérit les emprunts des ménages et des entreprises, mais ne produit pour l'heure que des retombées « limitées » sur d'autres pays.

« Si les taux d'intérêt continuent de monter, cela va réduire la marge de man?uvre budgétaire », a néanmoins ajouté le banquier italien, insinuant que Rome ne pourra pas tout se permettre côté dépenses publiques »..

Voilà ce que raconte l'AFP.

En gros, ils finiront bien par se mettre d'accord, et s'ils ne se mettent pas d'accord, la montée des taux italiens se chargera de calmer les ardeurs dépensières du gouvernement italien puisque le coût de la dette explosera à la hausse, les empêchant de faire n'importe quoi.

Du coup, pour Draghi, c'est circulez, il n'y a rien à voir.. ou presque.

Conséquence ?

Les marchés repartent à la hausse et pas qu'un peu.

Pour le reste, Draghi est tout aussi « rassurant ».

Les risques sont « équilibrés »

« Au sujet du Brexit, qui figure parmi les risques du moment surveillés par la BCE, M. Draghi a dit travailler avec la Banque d'Angleterre pour identifier les « risques potentiels » d'un divorce sans accord.

Mais globalement, l'institution a jugé, comme les mois précédents, que les risques sur l'économie demeurent « globalement équilibrés », affichant sa sérénité face « au protectionnisme, aux fragilités des marchés émergents et à la volatilité des marchés financiers ».. Donc tout va bien.

« La récente série d'indicateurs décevants atteste certes d' »une dynamique plus faible », mais « pas d'un tournant » annonciateur d'une nette dégradation économique, estime Mario Draghi ».. Donc tout va bien !

Aussi, l'institution maintient ses scénarios de croissance et d'inflation sur les deux années à venir et a reconduit à l'identique jeudi sa politique monétaire.. Re-donc tout va bien, et surtout ne changeons rien.

Enfin, on maintient la stratégie de sortie des QE et de future augmentation des taux d'intérêt..

« La BCE a confirmé ses indications de juin et réaffirmé sa décision d'arrêter fin décembre les achats nets d'actifs sur le marché ou « QE » (assouplissement quantitatif), un programme déjà limité à 15 milliards d'euros d'achats par mois depuis octobre.

Les taux directeurs ont été maintenus au plus bas et le resteront « au moins » jusqu'à l'été 2019, une échéance qui sera progressivement précisée l'an prochain. »

Draghi n'a pas dit grand-chose et n'a rien fait.. mais c'est suffisant !

C'est suffisant, car Draghi a simplement parlé.

Il s'est montré rassurant.

Les opérateurs de marchés ne pensent pas. Ils ne réfléchissent pas. Pas parce qu'ils sont stupides. Parce que leur métier c'est de jouer la même chose que le voisin et d'être dans la « tendance ». Si c'est considéré comme « positif », alors les marchés vont monter et il faut prendre le train en marche. Si c'est négatif, il faudra au contraire en sauter au plus vite.

Le boulot des marchés ce n'est pas de savoir si ce que dit Draghi est intelligent ou utile. Leur boulot c'est de savoir si ces propos vont être un support à une hausse ou à une baisse.

Les marchés ont choisi la hausse.

Mais.. demain, ils choisiront la baisse..

Dans tous les cas, les taux montent et les marchés vont poursuivre par paliers.. leur baisse.

share
pin it





0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com.
.Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
-