• Taux USA 10Y +1,8 %
  • Taux FR 10Y +0 %
Matières premières
  • Pétrole WTI58,36 $
  • Cours Or 1466,8 $
Forex
  • Bitcoin 7201,9 $
  • Eur/Usd 1,11
Chiffres clés - Inflation
  • Europe +1.70 % / an
  • France +1.20 % / an
Chiffres clés
  • PIB Europe +1.50 % / an
  • PIB France +0.90 % / an
Accueil » Crise » Faillite
line
line

L'incroyable proposition de benoît hamon?  faire défaut, ou la faillite officielle de la france !!

Catégorie : Crise, Faillite

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique CRISE le 03/03/2017 à  14:15


CRISE faillite

Voilà qui devrait vous faire frémir en tant qu'épargnant.

Le candidat à la présidentielle du Parti socialiste, qui est tout de même encore aux affaires au moins pour quelques mois dans notre pays, vient tout simplement de dire qu'il allait falloir réfléchir à ne pas rembourser notre dette !

C'est tout simplement énorme et sans précédent et d'ailleurs, au moins, pour une fois, je suis parfaitement d'accord avec les propos d'un homme politique.

Pourquoi ?

Simple !

La France EST en faillite !

Ce n'est pas faute de le dire et de le répéter depuis des années : notre pays est en faillite et tôt ou tard, nous serons obligés de l'admettre et de le dire.

Une fois que nous l'aurons admis, cela signifie que nous ne paierons pas nos dettes. Or nos dettes ce sont des obligations. Ces obligations c'est une partie non-négligeable de votre épargne.

Quand un État fait faillite, ce ne sont pas les dettes que l'on efface, c'est l'épargne !

Voilà ce qu'en dit France Info :

« Sur la question de la dette, Benoît Hamon prend une position sans précédent pour un grand parti de gouvernement. « Il lève un tabou, parce qu'effectivement c'est la première fois que le candidat d'un parti de gouvernement ouvre la porte à une renégociation de la dette de l'État français. Comme si nous étions incapables de la payer, comme si nous étions la Grèce. Une dette détenue à 65 % par des créanciers étrangers et à 35 % par des Français, notamment des ménages via l'assurance vie », explique François Lenglet.

Une mesure qui ferait sortir la France de l'union monétaire

En quoi s'agit-il d'une rupture ? « Cela nous emmène bien plus loin qu'il n'y paraît. Récuser nos dettes, c'est mettre la France, de facto, en dehors de l'union monétaire. C'est-à-dire, sortir de l'euro. Parce que l'union monétaire suppose le respect de règles communes. Il ne faut pas oublier que la France a besoin d’emprunter près de 200 milliards d'euros par an », rappelle le journaliste. »

Des conséquences auxquelles il faut se préparer !

Vous pouvez aimer Hamon ou pas, lui préférer Macron ou Fillon, ou tout autre, peu importe. La réalité c'est que nous allons faire faillite car nous avons bien trop de dettes, bien trop de dépenses publiques et plus assez de croissance depuis trop longtemps.

Les conséquences d'une faillite ne sont jamais drôles, car cela veut dire qu'il n'y aura plus de prêteurs pour terminer nos fins de mois difficiles.

Dans un tel cas, cela veut dire que l'État devra fonctionner en ligne créditrice. Personne ne financera nos découverts, donc on ne pourra payer que ce que l'on pourra? Les dépenses non-urgentes, ce sera pour le mois suivant? ou pas !!

Comme dans tous les pays en faillite, les fonctionnaires ne sont pas payés, ou partiellement, les aides sociales peu ou pas versées.

Sinon, tout le monde est payé en monnaie de singe, ce qui finit par déclencher une hyperinflation.

C'est de ces conséquences-là que vous devez tenter de vous prémunir.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin Pour m'écrire charles@insolentiae.com Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d'aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en ?uvre pour vous préparer au monde d'après. Ces solutions sont articulées autour de l'approche PEL ? patrimoine, emploi, localisation. L'idée c'est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

 « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

«


share
pin it


A VOIR AUSSI
Commentaires

0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Mentions légales
Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.


Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser
-