Accueil » Crise » Krach
line
line
line
line

L'autre krach dont on ne parle pas !

Catégorie : Crise, Krach

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique CRISE le 25/10/2018 à  17:19


CRISE krach

Nous avons les yeux fixés, rivés sur les marchés actions occidentaux. Européens, bien évidemment, puisqu'ils nous concernent au premier titre, et aussi américains, tant wall street donne le « la » de la finance.

Pourtant, en Chine, le CSI 300 perd 25 % depuis le premier janvier. Depuis le début de l'année, c'est 3 000 milliards de dollars qui se sont envolés en fumée.

À Shenzhen, autre grande bourse chinoise et indice plus « technologique » que les autres, plus de 20 % des titres ont perdu plus de 50 % de leur valeur par rapport à leurs points hauts.

Pour l'indice de Shenzhen, 2018 sera la pire des années depuis? 2008 !

 indice shenzhen

En cause, évidemment, la hausse des taux d'intérêt américains, la guerre commerciale, le ralentissement économique chinois, et aussi, un phénomène spéculatif spécifique à la Chine, à savoir le nantissement des actions chinoises.

Pour financer leurs emprunts, les propriétaires d'entreprises et d'actions gagent leurs titres contre des crédits. Si les titres baissent trop, le banquier qui a fait le crédit fait des « appels de marges » et demande au débiteur de couvrir la différence. Si ce dernier ne peut pas couvrir la perte de garantie, alors le banquier vend d'office les actions, ce qui a pour effet de précipiter la chute des cours.

Vous pouvez regarder cette vidéo d'Écorama qui revient sur ces sujets.

Si l'on se demande si chez nous le krach a déjà commencé ou pas, sachez qu'en Chine, plus personne ne se pose véritablement la question.

Le krach en Chine est déjà bien avancé, et Donald Trump, avec sa démondialisation, entraîne un réajustement rapide des valorisations des entreprises qui dépendent de la mondialisation.

En Chine, ce réajustement est en cours.

Il n'a pas encore vraiment commencé aux États-Unis ni en Europe, mais cela ne devrait plus tarder tant la tension est palpable.




share
pin it





0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com.
.Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
-