Samedi 26 septembre 2020 - 08:00 | A ne pas manquer : Le 10 Septembre 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne



Présentation de la société
LeGuideBoursier.com

Description de la société pas encore définie

Etude mastercard : les jours de l'argent en espéces sont compt

  • Publié le Jeudi 22 mars 2007 à 18:54
  • Catégorie : ,
  • Source : Hugin



Les jours de l'argent en espèces sont comptés

Les consommateurs réclament des cartes de débit utilisables dans toute l'Europe

Athènes (Grèce), 22 mars 2007 – Une étude MasterCard révèle que les trois quarts (73 %) des porteurs de cartes de débit européens sont favorables au remplacement de leur carte de débit actuelle par une carte qui puisse être utilisée uniformément dans toute l'Europe.

L'étude menée, à la demande de MasterCard, par KRC Research auprès de 3 000 porteurs de cartes de débit en Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Pologne et Royaume-Uni indique que 8 consommateurs sur 10 (80 %) souhaitent pouvoir utiliser leur carte de paiement comme ‘à la maison' partout en Europe.

Toutefois, les consommateurs sont peu sensibilisés aux enjeux du futur Espace Unique des Paiements en Euros (SEPA) malgré une forte demande concernant les bénéfices qu'il ne devrait pas manquer d'apporter dans moins d'un an. A compter du 1er janvier 2008, à travers la zone SEPA, les porteurs de cartes de débit devront être équipés de cartes de paiement qui leur permettent de payer dans les mêmes conditions de simplicité, avec les mêmes droits et obligations, quelle que soit leur localisation.

Javier Perez, Président de MasterCard Europe, a déclaré : " L'Espace Unique des Paiements en Euros est sans doute une notion familière pour l'industrie financière, mais ce qu'il est important que les consommateurs sachent, c'est qu'ils peuvent utiliser leur carte de débit dans toute l'Europe de la même façon que dans leur pays. Comme le montre notre étude, le consommateur est très peu sensibilisé au ‘SEPA', mais il n'y a aucun doute que tous les porteurs de cartes de débit en Europe sont favorables au concept. "

" Tous les jours, les consommateurs reconnaissent les bénéfices des cartes de débit et abandonnent les espèces pour leurs achats quotidiens. Notre nouvelle étude prouve que les consommateurs européens pensent que la carte de débit est le moyen de paiement de choix pour les achats entre 10 et 199 €, au même titre que les cartes de crédit pour les montants plus importants. La fin des espèces est imminente depuis quelque temps déjà et donner aux consommateurs la possibilité d'utiliser en toute confiance leur carte de débit aussi bien dans toute l'Europe que dans leur propre pays, dans les mêmes conditions de praticité et de sécurité, favorisera encore davantage un avenir sans espèces, dont le coût de gestion est estimé à plus de 100 euros par personne et par an. "

Moins d'1 porteur de carte de débit européen sur 10 (9 %) a entendu parler de l'Espace Unique des Paiements en Euros, suggérant ainsi que le concept mérite d'être davantage mis en avant. La sensibilisation au SEPA est plus faible aux Pays-Bas (2%), en France (3 %), au Royaume-Uni (5 %), Allemagne (5 %) et en Belgique (8 %). En Pologne, récent membre de l'Union Européenne, 1 consommateur sur 3 (29 %) connaît le terme ‘SEPA'. Parmi ceux ayant entendu parler de SEPA, seulement une minorité (9 %) déclare en avoir une bonne compréhension. Cela équivaut à moins d'1 % des porteurs de cartes dans toute l'Europe.

Le SEPA favorise l'utilisation des cartes de débit

Après avoir reçu des informations sur ce qu'est le SEPA, les porteurs de cartes de débit sont deux fois plus enclins à utiliser leur carte pour des achats en dehors de leurs propres frontières et dans tous types de commerces, comme les stations-services, les supermarchés, les restaurants, suggérant ainsi que les programmes d'information sur SEPA à l'intention des consommateurs peuvent contribuer à accroître l'usage des cartes.

A titre d'exemple, 4 consommateurs sur 10 (38 %) préfèrent aujourd'hui payer leur essence avec leur carte de débit lorsqu'ils voyagent, cette proportion atteint 7 sur 10 (68 %) quand ils sont informés sur le SEPA.

Les porteurs de cartes de débit sont également partagés sur la question de savoir si ce sont les banques (34 %) ou les consommateurs (33 %) qui vont le plus profiter du SEPA. 4 consommateurs sur 10 (40 %) font surtout confiance aux banques pour leur fournir de l'information sur SEPA. 1 sur 3 (34 %) fait davantage confiance aux associations de consommateurs. Les Français estiment à 68 % que les banques sont les plus fiables pour donner de l'information, tandis que les Britanniques (27 %) et les Néerlandais (24 %) les estiment moins crédibles.

Le ‘cash' n'est plus roi

Les consommateurs préfèrent désormais mettre la main à la poche pour attraper leur carte bancaire plutôt que des espèces, car ils sont 8 sur 10 (80 %) à trouver que les cartes de débit sont un moyen de paiement plus pratique que les espèces, tandis que 2 sur 3 (67 %) se sentent plus en sécurité quand ils utilisent leur carte de débit plutôt que de la monnaie scripturale.

Les conclusions de l'enquête confortent la vision que les jours du ‘cash roi' sont désormais comptés et que l'augmentation des émissions et de l'usage des cartes de débit va se poursuivre, comme le montre la progression annuelle de 5,7 % des cartes Maestro en Europe dont le nombre a atteint 287 millions en 2006.

Toujours selon l'étude MasterCard, les Européens utilisent également plus souvent leur carte. 4 porteurs de cartes sur 10 (39 %) disent avoir davantage utilisé leur carte que l'année précédente. Seulement 1 sur 12 (8 %) pense qu'il l'a moins utilisé.

Le débit accroît la maîtrise financière

L'étude MasterCard révèle également que près de la moitié des consommateurs européens pense que les cartes de débit leur confèrent une meilleure maîtrise de leurs dépenses, devant un tiers (34 %) d'entre eux qui préfère les espèces

. Se distinguant au sein des 6 pays représentés dans l'étude, les Français sont les plus convaincus que les cartes de débit participent à un meilleur contrôle financier (70 %).

Les caractéristiques des futures cartes de débit favorisent leur usage par les consommateurs

Selon l'étude MasterCard, plusieurs caractéristiques potentielles des cartes de débit pourraient participer au développement de leur usage par les consommateurs. La majorité des consommateurs suggère qu'une sécurité renforcée contre les fraudes (91 %), des points d'acceptation plus nombreux (87 %) et la possibilité d'utiliser leur carte partout en Europe (86 %) les encourageraient à utiliser davantage leur carte que des espèces.

Note aux rédactions

Méthodologie

Enquête réalisée par téléphone auprès de 3 000 porteurs de cartes de débit de 6 pays européens entre le 5 et le 23 février 2007

– Allemagne (n=500)

– Belgique (n=500)

– France (n=500)

– Pays-Bas (n=500)

– Pologne (n=500)

– Royaume-Uni (n=500)

La marge d'erreur globale pour l'ensemble des 3 000 entretiens de l'étude est plus ou moins de 2 % avec un taux de fiabilité de 95 %. La marge d'erreur pour les panels nationaux est de plus ou moins 4 %.

L'échantillon est représentatif de la population en termes de genre, âge et région.

L'Espace Unique des Paiements en Euros - SEPA

SEPA est la zone au sein de laquelle les citoyens, les entreprises et les acteurs économiques seront capables de réaliser et recevoir des paiements en Euros (que ce soit à travers ou à l'intérieur des frontières nationales) dans les mêmes conditions, avec les mêmes droits et obligations, quelle que soit leur localisation. Chaque citoyen, commerçant, administration publique et entreprise entretenant des relations bancaires au sein de la zone Euro sera concerné par le SEPA, tout comme chaque acteur impliqué dans la chaîne des paiements. A partir du 1er janvier 2008, le Conseil Européen des Paiements (EPC), l'organisme bancaire européen chargé de la mise en œuvre du SEPA, souhaite que soit mis en place un système de paiements qui permet aux consommateurs d'expérimenter le SEPA lorsqu'ils réalisent des paiements dans les pays de la zone Euro.

Aujourd'hui, Maestro est la carte conforme au modèle SEPA la plus largement acceptée en Europe, avec plus de 90 % des commerçants acceptant Maestro dans les 27 pays de l'Union Européenne. D'ores et déjà, tous les Distributeurs Automatiques de Billets (DAB) dans l'Union Européenne acceptant des cartes non propriétaires acceptent également les cartes MasterCard®, Maestro® and Cirrus®.

De fait, MasterCard Europe a déjà annoncé une série d'initiatives importantes, concernant les tarifs, le processing, les produits et l'interchange, qui permettront aux banques européennes de concrétiser l'Espace Unique des Paiements en Euros pour sa date de lancement le 1er janvier 2008. MasterCard est déjà conforme au cadre fondateur régissant les cartes de paiement pour la mise en œuvre du SEPA (SEPA Cards Framework) depuis le 1er janvier 2007, soit un an avant la date officielle.

MasterCard applique d'ores et déjà un barème de tarifs unique, harmonisé et transparent aussi bien pour les transactions de la zone SEPA que pour les transactions nationales. Il y a une séparation claire entre la marque et le processing, afin d'adapter la valeur ajoutée pour le client et le prix, permettant ainsi aux banques de réaliser de substantielles économies d'échelle.

À propos de MasterCard Europe

MasterCard Europe est une entité en charge de la gestion des activités de MasterCard Worldwide pour l'Europe. Établie à Waterloo (Belgique), MasterCard Europe collabore avec 51 pays européens répartis administrativement en trois zones clients : le SEPA - Single Euro Payments Area (espace unique de paiement en euros), les marchés matures et les marchés émergents en Europe, jusqu'aux frontières orientales de la Russie. Forte de son réseau d'agences locales, MasterCard Europe est à même de cerner et de répondre aux besoins des clients qui évoluent sur des catégories de marché très différentes dans toute l'Europe, tout en permettant aux individus de mener à bien leurs activités comme ils l'entendent, dans leur langue maternelle.

Via MasterCard Worldwide, MasterCard Europe permet aux clients et aux particuliers européens de bénéficier de services de paiement de qualité, dans le monde entier. MasterCard Worldwide favorise le commerce mondial en tissant des liens économiques indispensables entre institutions financières, titulaires de carte et commerçants, et ce partout dans le monde. Active dans la franchise, le traitement et le conseil, MasterCard met au point et commercialise des solutions de paiement et traite quelque 16 milliards de transactions chaque année. Elle fournit des services d'analyse et de conseil de premier plan aux institutions financières clientes et aux commerçants. Grâce à son portefeuille de marques, dont MasterCard®, Maestro® et Cirrus®, MasterCard s'adresse aux particuliers et aux entreprises dans plus de 210 pays et territoires. Pour en savoir plus, visitez www.mastercard.com.

Contact presse :

Amine Megzari, 01 47 59 38 70, [email protected]

Samantha Leblanc, 01 47 59 38 64, [email protected]



ETAM DEVELOPPEMENT : Note d'information

Ce contenu est diffusé par Hugin, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Hugin n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi