Mardi 29 septembre 2020 - 02:22 | A ne pas manquer : Le 10 Septembre 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne



Présentation de la société
LeGuideBoursier.com

Description de la société pas encore définie

Conférence annuelle vaillant group : exercice 2005

  • Publié le Jeudi 8 juin 2006 à 17:17
  • Catégorie : ,
  • Source : Hugin



Vaillant Group poursuit sa croissance rendiv

- Dépassement des objectifs de croissance

- Accent sur le cœur de métier

- Hausse des investissements en Recherche et Développement

- Perspectives pour 2006 : accroissement du chiffre d'affaires accompagné de la poursuite d'une profitabilité élevée

Paris, le 8 juin 2006 – Avec l'exercice 2005, Vaillant Group a enregistré sa cinquième année consécutive de croissance rendiv. Le chiffre d'affaires a augmenté de 10 % pour atteindre 1 791 millions d'euros, le résultat d'exploitation avant amortissement du goodwill (EBITA) s'est accru de 12 %, à 228 millions d'euros, et la marge EBITA est passée de 12,5 % à 12,7 %. " 2005 a été une année record pour Vaillant Group ", a déclaré le Directeur Général Michel Brosset, à l'occasion de la présentation des résultats du groupe lors la conférence de presse de Paris. " Nous avons réalisé les meilleurs résultats que la société ait connus depuis sa création, tout en dépassant largement nos objectifs de croissance. Nous disposons de tous les atouts pour poursuivre ce développement, tant par croissance interne que grâce aux futures acquisitions. " L'endettement net a été ramené de 445 à 260 millions d'euros. Les effectifs ont augmenté de 400 personnes pour atteindre 8 616 collaborateurs, un accroissement dû en partie au développement des capacités de recherche et développement. La cession d'activités hors chauffage et le renforcement de la participation chez le fabricant italien de technologies de chauffage Hermann s'inscrivent dans la politique de recentrage de la société sur son cœur de métier : le chauffage et la climatisation.

Hausse des ventes dans tous les pays

En dépit d'une conjoncture relativement défavorable, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 10 %, passant de 1 627 à 1 791 millions d'euros. La croissance interne compte pour 7 % à elle seule, contre 2 % au titre du solde entre les acquisitions et les désinvestissements. Hermann S.r.l. a été consolidée pour la première fois sur la totalité de l'exercice. L'évolution des taux de change contribue de manière positive, apportant un accroissement de 1 % du chiffre d'affaires.

Toutes les régions dans lesquelles la société est implantée ont participé à la croissance. Les pays les plus performants ont été le Royaume-Uni (+ 17 %), l'Espagne (+ 20 %) et l'Europe de l'Est (+ 11 %). En France, le chiffre d'affaires total de Vaillant Group a augmenté de 8,8 % entre 2004 et 2005.

Hausse du résultat d'exploitation sur un an malgré les pressions du marché et l'augmentation du cours des matières premières

Le résultat d'exploitation (EBITA) a augmenté de 12 % sur un an, passant de 204 à 228 millions d'euros, dont 14 millions provenant du solde entre acquisitions et désinvestissements. Les performances ont subi les fortes pressions du marché, ainsi que la hausse considérable des coûts des matières premières et de l'énergie. Face à ce contexte, Vaillant Group a investi pour optimiser les flux de production, développer la R&D et bâtir des structures efficaces permettant de mieux pénétrer de nouveaux marchés.

Si l'on inclut la cession des activités de matériaux de construction, le résultat net est passé de 81 à 200 millions d'euros, et le cash flow (avant modification des dettes bancaires et versement des dividendes) a atteint 273 millions d'euros contre 91 millions en 2004. Ce chiffre inclut également le produit de la cession des activités de matériaux de construction. L'endettement net a dans le même temps diminué de 445 à 260 millions d'euros. Pour la première fois depuis 1999, le groupe a pu verser un dividende aux actionnaires.

Forte croissance de l'activité chauffage en Espagne et au Royaume-Uni

Avec une hausse considérable de 10 % des ventes (qui atteignent ainsi 1 756 millions d'euros) dans son cœur de métier, le chauffage, Vaillant Group a renforcé sa position au deuxième rang européen et a renforcé son leadership sur plusieurs segments. La croissance a été au rendez-vous dans tous les pays, Espagne en tête : + 18 %. En Allemagne, malgré un marché en déclin et très concurrentiel, Vaillant Group a connu un accroissement de 2 % de ses ventes. En France, les ventes de chaudières murales ont augmenté, dynamisées par la forte croissance des chaudières à condensation : + 167 %. Au Royaume-Uni, malgré la baisse générale du marché, le chiffre d'affaires a progressé de 15 %, la société ayant tiré parti de la politique gouvernementale d'incitation au remplacement des chaudières traditionnelles par des appareils à condensation à meilleur rendement et plus respectueux de l'environnement. Fort de son offre innovante de chaudières murales à condensation sous les marques Vaillant et Glow-worm, Vaillant Group est désormais également leader sur ce segment au Royaume-Uni. Le résultat d'exploitation (EBITA) de l'activité chauffage a augmenté de 12 %, pour atteindre 227 millions d'euros.

Produits ménagers : une conjoncture défavorable

Malgré une conjoncture difficile au Royaume-Uni, l'activité de produits ménagers (échelles en aluminium, plates-formes de travail mobiles) a enregistré une hausse de ses ventes de 35 millions d'euros, en hausse de 6 %. La baisse du résultat d'exploitation, de 2 à 1 million d'euros, est en partie due à l'augmentation des coûts des matériaux, et des charges de distribution et d'exploitation, ainsi qu'aux investissements.

Miser encore et toujours sur le cœur de métier

A l'avenir, Vaillant Group souhaite se concentrer encore davantage sur ses activités de base, en développant ses activités de chauffage, de ventilation et de climatisation. C'est la raison pour laquelle le groupe s'est séparé de sa branche matériaux de construction et de sa participation dans DCP Diesel CommonRail Products, avec effet au 1er janvier 2005. Pour renforcer son cœur de métier, il a acquis une participation supplémentaire de 13 % au capital du spécialiste des technologies du chauffage Hermann S.r.l., avec pour objectif une reprise totale ; il a également repris le solde de 50 % de l'Italien Dalmed S.p.A., qui, avec un effectif de 120 personnes, fabrique des ventouses et d'autres produits destinés au secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation.

Coup de pouce à la Recherche et au Développement

Les dépenses en R&D ont progressé d'environ 4 % en 2005 (de 47 à 49 millions d'euros), la branche chauffage bénéficiant de l'intégralité de cette augmentation. A la clôture de l'exercice, 415 personnes collaboraient à des projets de R&D dans toute l'Europe. Parmi les principaux domaines d'innovation en 2005, on note le développement de systèmes de communication et de régulation qui contribuent à économiser l'énergie et à renforcer le confort des habitations. Le nouveau système Multi Sensoric, associé au capteur de CO, a notamment été récompensé par l'industrie gazière allemande. Il permet à la chaudière de s'auto-réguler, ce qui assure une optimisation de la combustion. Autre résultat de ces efforts, la conception du système de communication vrnetDIALOG, qui permet aux installateurs et aux utilisateurs de surveiller à distance le fonctionnement des chaudières par Internet. Vaillant Group a en outre élargi sa gamme de chaudières à condensation à haut rendement et poursuivi sa conception d'appareils utilisant des énergies renouvelables, comme les systèmes photovoltaïques, le solaire thermique, les pompes à chaleur et les appareils de ventilation avec récupération de la chaleur de l'air expulsé. Les technologies de pointe, tels que les systèmes de chauffage avec zéolite et à pile à combustible, ont elles aussi enregistré des progrès nodivs.

Effectifs : l'équipe dirigeante la plus performante à horizon 2010

Au 31 décembre 2005, le groupe comptait 8 616 collaborateurs à travers le monde, soit 400 de plus qu'un an auparavant. Cette augmentation est principalement due à la consolidation, pour la première fois cet exercice, de Dalmed S

.p.A., ainsi qu'au développement des activités commerciales en Europe et en Chine. L'équipe de R&D a également été renforcée : un collaborateur sur vingt est dorénavant impliqué dans ce secteur. En France, les deux filiales commerciales (Vaillant et Saunier Duval), SDPR (Saunier Duval Pièces de Rechange) et l'usine de Nantes regroupent 835 collaborateurs en 2005. La réussite de Vaillant Group repose essentiellement sur la qualité de formation et la motivation de son personnel. C'est pourquoi la société a lancé à l'intention de ses cadres, un programme de développement des compétences personnelles comportant des ateliers, des sessions d'échanges et un coaching individualisé. Il s'agit de faire progresser une équipe déjà très performante afin qu'elle devienne la meilleure équipe de direction internationale d'ici 2010.

Perspectives pour l'exercice 2006

Evolution mitigée sur les marchés européens

Le marché européen des appareils de chauffage conventionnels devra probablement se contenter en 2006 d'une hausse faible et inégale entre l'Europe de l'Est et l'Europe de l'Ouest. Le dynamisme ne devrait pas se relâcher à l'Est, tandis que les marchés de l'Ouest Européen ne feront en général que stagner. En revanche, on peut s'attendre à un accroissement général de la demande dans les autres secteurs. L'engouement pour les appareils utilisant des énergies renouvelables se poursuivra au-delà de 2006 et on constate une reprise nodiv dans le segment de la climatisation, après la baisse entraînée par les conditions météorologiques en 2005. En France, l'ensemble des moyens mis en œuvre pour les économies d'énergies, le développement durable et la préservation de l'environnement (crédits d'impôt, communication des acteurs de la filière, offre produits des constructeurs) ont un réel impact sur le marché. Cela se concrétise, sur un marché du chauffage mural en légère progression (+ 2,1 % à fin avril 2006), par une décroissance sensible des appareils conventionnels (- 5,2 %) au profit d'une forte hausse des solutions " condensation " (+ 120,2 %). En parallèle, le solaire thermique se développe considérablement (objectif gouvernemental fixé à 1 million de m2 de panneaux solaires installés par an à partir de 2010 contre 121 500 en 2005), de même que la pompe à chaleur, dans une moindre mesure (croissance estimée à + 20 %* minimum en 2006 par rapport à 2005). Si l'on gomme l'effet canicule et l'explosion des ventes qui a suivi en 2004, la climatisation est toujours en croissance par rapport à 2003.

* Source : Afpac

Vaillant Group en France : renouvellement et élargissement des gammes Saunier Duval et Vaillant, notamment en condensation et en produits à énergie renouvelable

La gamme de produits Saunier Duval ne cesse de s'étendre avec, depuis le début de l'année, une nouvelle chaudière murale à condensation, ThemaPLUS CONDENS, produit dédié au marché du remplacement. La marque commercialise également une offre complète de chauffe-eau solaires individuels, HelioSet et HelioCONCEPT, ainsi que des pompes à chaleur géothermique et aérothermique, MAGNA GEO et MAGNA AIR. Courant 2006, la marque complètera sa gamme d'appareils de climatisation. Elle proposera aussi une offre de service, ExaLINK, permettant une surveillance des chaudières à distance, via Internet, par les sociétés de service après-vente agréées. Ce système présente de réels atouts, notamment la maintenance préventive et l'optimisation du temps d'intervention de nos partenaires. En ce qui concerne la marque Vaillant, 2006 verra l'arrivée, sur le marché des chaudières sol à condensation, d'ecoVIT (gaz), avec son ballon actoSTOR, et d'icoVIT (fioul). De plus, la gamme solaire sera renouvelée avec des performances améliorées pour le ballon auroTHERM. De nouvelles capacités de stockage sont aussi prévues avec auroSTEP 150l et auroTHERM 500l. vrnetDIALOG, la version Vaillant d'ExaLINK, est en phase de test sur le terrain pour équiper nos produits dans les prochains mois. De manière générale, Vaillant complètera sa gamme entre 2006 et 2007 afin de cibler parfaitement le marché, notamment en terme de puissance, de capacité et de positionnement prix.

Investir pour assurer l'avenir du groupe

En 2006, Vaillant Group va accroître ses investissements et mettre en œuvre des actions pour poursuivre sa croissance. La R&D bénéficiera notamment d'un budget augmenté de 7 millions d'euros. La création et l'extension des unités de service progresseront en Europe, l'activité de climatisation se verra renforcée par la pérennisation des relations avec les fournisseurs et l'implantation sur de nouveaux marchés. La poursuite des investissements contribuera également à renforcer l'activité du groupe en Chine, les ventes devant doubler sur ce marché au cours des trois années à venir. A terme, le marché asiatique devrait représenter environ un dixième du chiffre d'affaires total du groupe. C'est la raison pour laquelle la société prévoit également de lancer sa propre structure de production en Chine, afin de répondre à la demande de la région Asie-Pacifique. La nouvelle unité fabriquera des chaudières murales dès 2007 ; elle sera située à Wuxi, à 170 kilomètres à l'Ouest de Shanghai.

De nouvelles acquisitions en vue

Vaillant Group va poursuivre sa politique d'acquisition, en ciblant notamment le secteur des énergies renouvelables. Le groupe a déjà acquis les 10 % restants des sociétés Protherm de République tchèque et de Slovaquie. Il prévoit d'augmenter sa participation dans Hermann au cours de l'exercice 2006.

Vaillant Group : accroissement du chiffre d'affaires et profitabilité toujours élevée

Vaillant Group envisage d'accroître son chiffre d'affaires d'environ 5 % en 2006. Les gammes qui dynamiseront le plus cette hausse seront les appareils de chauffage à condensation à haut rendement, les produits utilisant des énergies renouvelables et les appareils de climatisation. Pour 2007, le groupe vise également une croissance du même ordre. Il s'est dans le même temps fixé comme objectif d'égaler en 2006 les bénéfices records de 2005, tout en renforçant ses investissements, en augmentant ses dépenses de R&D et ce, malgré la forte augmentation du coût des matières premières.

Les résultats de Vaillant Group pour le premier trimestre 2006 sont en ligne avec ses objectifs annuels. Les ventes ont augmenté d'environ 11 % par rapport à la même période l'année dernière, pour atteindre 440 millions d'euros. Le résultat d'exploitation (EBITA), qui s'élève à 44 millions d'euros, dépasse légèrement celui du premier trimestre 2005 (43 millions d'euros).

Vaillant Group en France :

- est leader sur le marché des chaudières murales grâce aux marques Saunier Duval et Vaillant- a vendu près de 150 000 chaudières et plus de 45 000 chauffe-bains en 2005- emploie 160 salariés au sein de ses filiales commerciales- détient un site de production à Nantes fabriquant environ 400 000 chaudières murales et 65 000 appareils d'eau chaude, et employant 750 personnes – une unité de pièces de rechange au Mans

NB : Les chiffres de l'exercice 2005 concernent les activités conservées de chauffage et de produits ménagers. La branche matériaux de construction ayant été cédée avec effet au 1er janvier 2005, les chiffres de l'exercice précédent ont été corrigés en conséquence.

Contacts :

Jens WichtermannDirecteur de la CommunicationVaillant GroupD-42850 Remscheid / AllemagneTel. : +49 (0)2191 18-2754e-mail: [email protected]

Sylvie MercierResponsable CommunicationVaillant Group France8 avenue Pablo Picasso94132 Fontenay-Sous-Bois CedexTél. : 01 49 74 14 28e-mail : [email protected]



ETAM DEVELOPPEMENT : Note d'information

Ce contenu est diffusé par Hugin, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Hugin n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi