Mercredi 23 septembre 2020 - 23:20 | A ne pas manquer : Le 10 Septembre 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne



Présentation de la société
LeGuideBoursier.com

Description de la société pas encore définie

Bertelsmann foundation : avant le sommet européen : allemands, franéais et britanniques souhaitent un à conseil des sages é.

  • Publié le Mardi 16 octobre 2007 à 15:26
  • Catégorie : , Zone euro
  • Source : Hugin
Pendant que les hommes politiques les plus en vue se taisent, les citoyens désirent avoir une meilleure information sur les perspectives de l'Europe. Bruxelles-Gütersloh, le 16 octobre - Une nette majorité des citoyens des plus grands États européens soutient la proposition du Président français Nicolas Sarkozy de mettre en place un " Conseil des sages " européen, constitué de personnalités reconnues dont la mission serait de présenter d'ici l'année 2009 des propositions concernant le développement futur de l'Europe. Selon une enquête très récente de la Fondation allemande Bertelsmann réalisée en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne, une grande majorité des personnes interrogées est favorable à la proposition de Nicolas Sarkozy. Près de deux personnes sondées sur trois étaient d'accord avec la proposition et moins de 20 % étaient contre. L'adhésion la plus forte à la proposition a été enregistrée en France avec 67 % d'avis favorables, en Allemagne 65 % et en Grande-Bretagne une majorité de 47 % a exprimé un avis positif cependant que 40 % des insulaires ont répondu négativement. L'approbation majoritaire est évidente dans tous les pays, dans la quasi-totalité des groupes d'âge et aussi bien chez les femmes que chez les hommes. La proposition trouve un écho particulièrement favorable en Allemagne et en France auprès des jeunes générations avec un taux supérieur à 70 %. Et en Grande-Bretagne également 61 % des moins de 30 ans se prononcent en faveur de cette proposition. Parmi les anciennes générations des plus de 50 ans aussi, 60 à 70 % des Français et des Allemands sont pour un Conseil des sages. En Grande-Bretagne, une majorité de 48 % des personnes interrogées sont du même avis. Ce n'est que dans un petit sous-groupe que l'on trouve une majorité d'opposants parmi les personnes interrogées. Les Britanniques âgés de plus de 60 ans refusent à 50 % l'idée française, mais ils sont cependant 37 % à l'approuver. Pour Dominik Hierlemann, expert européen de la Fondation Bertelsmann, on note une forte disparité entre l'opinion des citoyens et les réactions des hommes politiques en vue à Bruxelles et dans les capitales européennes : " La politique européenne aurait volontiers passé sous silence la proposition de Nicolas Sarkozy. Après la malheureuse discussion sur la Constitution, ils estimaient qu'il fallait enfin mettre un terme aux débats de principe

. Mais les citoyens ont le sentiment que l'UE doit encore travailler son concept d'avenir. La forte approbation pour le Conseil des sages indique qu'il existe un reste de malaise européen. Dans une étude actuelle (" spotlight europe ", 2007/07), la Fondation Bertelsmann et le Centre de recherche politique appliquée indiquent les conditions de réussite qui s'appliquent au Conseil des sages. Outre la composition et le choix des sujets, il est important de voir comment les citoyens et l'opinion publique européenne peuvent prendre part à la discussion. Dans l'histoire récente de l'Union Européenne, on a toujours fait intervenir des groupes d'experts ou des groupes de réflexion, afin de créer de nouvelles impulsions à des tournants décisifs. L'étude tire des conclusions pour la discussion actuelle. Ainsi un groupe de réflexion tel que le Conseil des sages ne devrait pas être mis en oeuvre parallèlement aux lignes de conflit de la politique, donc pas de parité, pas de proportionnelle, pas de partis. Le sondage d'opinion de la Fondation Bertelsmann a été effectué de manière représentative fin septembre 2007 parmi plus de 3000 citoyens en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne. À propos de la Fondation Bertelsmann : La Fondation Bertelsmann allemande est une fondation d'utilité publique, indépendante politiquement qui se consacre entre autres à la thématique de l'entente internationale et qui, en qualité de structure d'expertise indépendante (think tank) en matière de conseils politiques, élabore également des propositions pour résoudre les questions de l'intégration européenne. L'intégralité de l'étude et le sondage figurent sur Internet sous : www.Bertelsmann-Stiftung.de/spotlight Interlocuteur : Dominik Hierlemann, Fondation Bertelsmann Tél. : ++49 (0) 5241 - 81 81 537 E-mail : [email protected] Copyright Hugin [CN#126700]



ETAM DEVELOPPEMENT : Note d'information

Ce contenu est diffusé par Hugin, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Hugin n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi