Dimanche 19 septembre 2021 - 16:51 | A ne pas manquer : Le 09 Septembre 2021 - Réunion de la Banque Centrale Européenne

La situation de l'emploi dans le secteur bancaire en 2021

Avec une relance économique sur le point de prendre son envol dans pleins de secteurs d'activité, où en est donc le secteur bancaire ? Nous savons que depuis 2020, plusieurs métiers ont subi une restructuration, des plans de départ mais aussi une dématérialisation complète ou partielle sous forme de télétravail. La transformation numérique du secteur bancaire est devenue une nécessité pour s'adapter à une évolution des attentes des clients qui demain, seront portés de plus en plus vers le digital.

En 2021, les établissements bancaires revoient leur stratégie et leurs offres pour garantir aux clients des solutions efficaces dans une nouvelle ère prometteuse alliant intelligence artificielle, cloud, expertise en données et une gestion de la répartition du travail en présentiel ainsi qu'à distance pour les collaborateurs. Comme la plupart d'entre eux travaillent encore à leur domicile, beaucoup d'établissements bancaires sollicitent à nouveau leur présence dans les bureaux. Repenser tout l'écosystème de travail pour accroitre la collaboration est l'un des enjeux majeurs actuels.

Les métiers du secteur bancaire les plus prisés du moment

Il y actuellement de nombreux métiers dans lesquels les établissements bancaires recrutent activement en 2021. Il faut savoir que les métiers de traitement des opérations dont l'informatique, l'organisation, la jurisprudence, les protocoles de conformité, les audits et les expertises des opérations bancaires couvrent 26% des effectifs dans le secteur bancaire. Les fonctions managériales et de support dont les fonctions de contrôle, de marketing, des ressources humaines et juridiques couvrent à elles seules 21% des effectifs.

Voici un descriptif de 7 métiers prisés dont le recrutement s'intensifie en 2021 :

- L'Analyste financier travaille activement pour les banques, les assurances et les sociétés cotées en bourse. Son rôle est de surveiller activement les opportunités pour des placements financiers, faire du consulting pour maintenir la vie financière de l'entreprise en bonne condition. Il est nécessaire d'obtenir un Bac+5 par le biais d'une école de de commerce, d'un Institut d'études politiques ou d'une école d'ingénierie.

- L'Expert-comptable est l'expert des déclarations sociales et fiscales pour le compte de son entreprise ou de son établissement bancaire pour lequel il travaille. L'enregistrement des dépenses et du chiffre d'affaires sont ses préoccupations principales. Il intervient également dans la clôture annuelle des comptes ainsi que le calcul des fiches de paie des employés. Un BTS Comptabilité et Gestion ; un DUT des Entreprises et des Administrations ; une License professionnelle en gestion et comptabilité ou un Master (Bac+5) en comptabilité et Gestion permettent d'accéder à ce métier.

- Le Trader travaille pour une société en bourse ou un établissement bancaire en achetant et revendant des actions en fonction de leur valeur boursière. Ce type de manœuvre permet aux entreprises cotées en bourse et aux banques de faire fructifier leurs placements sur du court et du long terme. Un Master (Bac+5) en Finance dans une école de commerce ou un diplôme d'ingénieur permet l'accès à ce métier très prisé en ce moment même.

- L'Avocat fiscaliste à un rôle de conseil auprès des entreprises et des banques. Réduire l'imposition sur les bénéfices est sa principale tâche, en s'assurant que chaque optimisation fiscale reste légale. Deux choses sont requises pour exercer, une spécialisation en Finance ou un Master en Droit fiscal, mais également un Certificat d'aptitude à la profession d'avocat.

- Le Gestionnaire de paie est un élément clé au sein d'une banque ou d'une entreprise. La préparation des fiches de paie et la gestion du personnel sur le plan administratif (fiches de poste et opérations avec les ressources humaines) sont les missions en vigueur pour cette profession. Un BTS Comptabilité et Gestion ; un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations ou une Licence professionnelle « Gestion de la paie et administration du personnel » permettent d'être recruté pour ce métier.

- L'analyste de crédit étudie et gère les demandes de crédit des clients de l'établissement bancaire, qu'ils soient des particuliers ou des entreprises. Une certaine organisation et rigueur sont demandés pour ce métier. Il est nécessaire d'obtenir un Bac+5 en Finance, en gestion ou en comptabilité pour exercer.

- L'ingénieur financier est spécialisé dans la création de modèles mathématiques et dans la conception d'applications informatiques permettant d'évaluer les risques, les opportunités et la rentabilité d'une opération financière. Un produit financier est alors créé et paramétré selon le besoin d'un client de la banque. Entre rigueur et concentration, l'ingénieur financier doit être curieux et force de proposition quand au développement d'une solution sur du court terme. Ce profil particulier nécessite un double cursus. Un bon niveau de qualification en économie, en mathématique et en informatique est très important. Les diplômes peuvent être obtenus dans des écoles d'ingénieurs telles que Polytechnique, l'Ecole des Ponts Paris Tech mais aussi l'Ecole nationale de la statistique. Pour l'aspect économique, HEC et l'Ecole supérieure des sciences économiques sont des établissements bien cotés et qui permettent d'obtenir bien plus que d'excellentes bases en économie et en commerce. Il existe une multitude d'autres formations et établissements universitaires pour être diplômé en tant qu'ingénieur financier. Les plus importants sont mentionnés ici.

Les avantages et les inconvénients de travailler dans le secteur bancaire

Dans ce secteur, beaucoup d'avantages se profilent à l'horizon lorsque vous rejoignez un établissement bancaire. Vous bénéficiez d'environ 44 jours de repos en plus des RTT et jusqu'à 9 000 euros de prime selon les conditions de travail et les missions proposées. Les prêts et crédits bancaires pour les employés sont très avantageux également.

Une gestion de carrière est mise en place avec une possibilité de continuer de se former professionnellement. La grille des salaires est large selon votre ancienneté, vos compétences, diplômes et années d'expérience. Il est possible d'obtenir un treizième mois voire un quatorzième dans certaines banques. Les salaires ont tendance à bien évoluer avec l'ancienneté, il y a également un programme de Comité d'entreprise avantageux.

Il y a également une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences qui permet aux collaborateurs d'évoluer sur un autre poste avec d'autres types de compétences ainsi que d'effectuer une mutation dans d'autres locaux de la banque dans une autre région.

En ce qui concerne les inconvénients, les procédures diverses et variées sont très strictes avec peu de marge de manœuvre. Il y a un code vestimentaire stricte, la tenue de ville est fortement exigée. Les horaires ainsi que les jours de travail sont consécutifs (5 jours d'affilée), il est difficile de poser deux ou 3 jours de congé sur une semaine spécifique. Il est possible d'avoir plusieurs supérieurs hiérarchiques en même temps concernant des missions spécifiques.

Souvenez-vous que dans le cas où vous deviez vous faire embaucher dans le secteur bancaire, travailler dans une petite structure vous donnera plus d'avantages, une ambiance familiale, des contacts et des liens d'amitié plus facile à tisser, ainsi qu'une négociation et une bonne évolution de votre salaire.

Dans le cas où vous êtes à la recherche d'un emploi dans le secteur bancaire, en France ou à l'international, nous vous recommandons de faire un tour sur la plateforme Jooble, une plateforme de recrutement qui recommande des postes à pourvoir pertinents avec des fiches de poste complètes pour bien se préparer aux entretiens d'embauche. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Marc

Trader et investisseur à temps plein, j'aime profiter des marchés hautement volatils comme le marché des cryptos ou en investissant dans des ETF susceptibles d'afficher un profit lorsque les marchés sont à la baisse. Par conséquent, j'ai tendance à investir dans des ETF qui suivent l'indice VIX ou le cours de l'or.

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez un commentaire



CONTENUS SPONSORISÉS



Analyse technique, les bases pour trader en bourse
11 janvier 2021

L'analyse technique est l'une des méthodes les plus populaires utilisée par les traders pour faire de la spéculation sur les marchés boursiers.Afin de faciliter leur processus de prise de décision, de nombreux day traders et scalpers utilisent des stratégies dont le fondement est basé sur l'analyse technique.

Apprendre les chandeliers japonais
12 janvier 2021

Transmise de génération en génération et gardée secrète par les traders japonais pendant plusieurs siècles, elle apporte une vision unique sur la psychologie des marchés boursiers. Les chandeliers japonais permettent d'afficher le graphique des prix d'un actif. Ils indiquent rapidement, à l'aide de code couleurs,...

Apprendre les figures chartistes
14 janvier 2021

Le chartisme est une analyse graphique, il vient du terme anglo-saxon Chart qui désigne un graphique. Cette méthodologie graphique dont les figures plus ou moins géométriques produisent de façon récurrente des configurations qui permettent d'aider à mieux anticiper le mouvement d'un titre prend ses racines dans le...