• Taux USA 10Y +1,82 %
  • Taux FR 10Y +-0,05 %
Matières premières
  • Pétrole WTI56,55 $
  • Cours Or 1486,05 $
Forex
  • Bitcoin 9322,67 $
  • Eur/Usd 1,11
Chiffres clés - Inflation
  • Europe +1.70 % / an
  • France +1.20 % / an
Chiffres clés
  • PIB Europe +1.50 % / an
  • PIB France +0.90 % / an
Accueil » Bourse de Paris » Communiqués
line
line

Viropharma incorporated publie ses résultats financiers du deuxiéme trimestre et du premier semestre 2005

Catégorie : Operations, Résultats financiers

Source : Hugin Posté dans la rubrique OPERATIONS le 03/08/2005 à  16:28


OPERATIONS résultats financiers



L'entreprise annonce un chiffre d'affaires record et revoit à la hausse ses prévisions de résultats pour 2005

Exton (Pennsylvanie), le 3 août 2005 - VIROPHARMA INCORPORATED (Nasdaq : VPHM) publie aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et le premier semestre clos au 30 juin 2005.

Les ventes nettes de Vancocin ont atteint le chiffre record de 28,8 millions de dollars au deuxième trimestre 2005, s'élevant à 49,9 millions sur l'ensemble du premier semestre. Le résultat d'exploitation correspondant à ces deux périodes est respectivement de 18,7 millions et de 36,1 millions de dollars, à rapprocher des pertes enregistrées en 2004, soit 3,6 millions de dollars pour le second trimestre et 18,5 millions pour le premier semestre. Ce basculement entre 2004 et 2005 s'explique principalement par l'évolution des ventes de Vancocin et le coût des produits vendus.

En hausse par rapport à 2004, le résultat net du deuxième trimestre 2005 s'établit à 5,0 millions de dollars contre une perte de 5,4 millions de dollars au deuxième trimestre 2004. Pour l'ensemble du semestre, le résultat net s'établit à 22,4 millions de dollars comparé à une perte nette de 22,0 millions de dollars en 2004. Le résultat net par action pour le trimestre clos au 30 juin 2005 est de 0,15 dollar par action (avant dilution) et de 0,11 dollar par action (dilué), comparé à une perte nette de 0,20 dollars par action (avant et après dilution) sur la même période en 2004. Le résultat net par action pour le semestre clos au 30 juin 2005 s'établit à 0,75 dollar par action (avant dilution) et à 0,44 dollar par action (dilué) comparé à une perte nette de 0,83 dollar par action (avant et après dilution) sur la même période en 2004. L'explication principale de cette rentabilité tient à l'amélioration du revenu d'exploitation. Seuls l'impôt sur les bénéfices et les frais financiers liés à la dette en 2005 viennent impacter négativement le résultat.

"Nous sommes très fiers de nos résultats du deuxième trimestre 2005, s'agissant notamment de l'excellente performance de Vancocine," a fait observer Michel de Rosen, CEO de ViroPharma. "Les prescriptions de ce produit sont en hausse de 39 % par rapport à la même période en 2004, et en hausse de 30 % par rapport au premier trimestre 2005. (…) Le deuxième trimestre a généré des recettes d'exploitation supérieures au trimestre précédent et a également été marqué par l'amélioration drastique de notre bilan puisque nous avons ramené l'encours de notre dette à 97,6 millions de dollars à fin juin. Cette tendance s'est poursuivie après le 30 juin, et notre dette s'établit aujourd'hui à 86,7 millions de dollars, à comparer avec 200 millions de dollars en avril. Outre notre dynamisme commercial, nous sommes également fiers des progrès réalisés dans nos programmes cliniques pendant ce trimestre".

Faits marquants pour le résultat d'exploitation

Les ventes nettes de Vancocin, tirées par la demande médicale et la hausse du prix de vente, ont atteint 28,8 millions de dollars sur les 3 premiers mois de l'année et 49,9 millions de dollars sur l'ensemble du premier semestre. Les prescription de Vancocin sont en hausse de 31% au premier semestre 2005 par rapport au premier semestre 2004. Par ailleurs le chiffre d'affaires dégagé par les ventes de Vancocin a augmenté de 37% entre le premier et le second trimestre 2005, du fait de la croissance des prescriptions et de la hausse de prix du mois d'avril. Il n'existe pas de chiffre d'affaires de référence pour la même période en 2004, l'entreprise ayant acheté Vancocin à Eli Lilly & Company en novembre 2004.

Sur le premier semestre 2005, ViroPharma a également enregistré une recette de 6,0 millions de dollars liés à la cession de stocks à Schering-Plough dans le cadre du contrat de licence entre les deux sociétés.

Le taux de marge brute (ventes nettes de produits moins coût des produits vendus en pourcentage des ventes nettes de produits) pour Vancocin a progressé au deuxième trimestre 2005 pour s'établir à 85 %, contre 83 % au premier trimestre 2005. Cette amélioration résulte tout d'abord de la hausse de prix intervenue en avril 2005. Ainsi, pour le semestre clos au 30 juin 2005, le taux de marge brute s'établit à 84 %.

Les charges d'exploitation se sont élevées à 10,3 millions de dollars au deuxième trimestre 2005 à rapprocher des 5,4 millions de dollars du deuxième trimestre 2004. Pour l'ensemble du premier semestre, ces chiffres sont de 20,1 millions de dollars (2005) et 22,0 millions de dollars (2004). Elles ont été impactées (i) à la hausse par le coût des produits vendus de Vancocin et l'amortissement des immobilisations incorporelles et (ii) à la baisse par les coûts de recherche-développement et les frais généraux. Ces évolutions résultent principalement de l'acquisition de Vancocin par l'entreprise et de la restructuration opérée en janvier 2004, laquelle avait donné lieu à 9,3 millions de charges imputées sur le premier semestre clos le 30 juin 2004

Pour la première fois depuis sa création, ViroPharma a enregistré une dépense fiscale de 3,8 millions de dollars au second trimestre 2005, calculée sur la base d'un taux effectif d'imposition combiné (fédéral et de l'Etat) de 15%. Ceci résulte d'une étude préliminaire effectuée par ViroPharma sur la possibilité des reports prospectifs de perte nette d'exploitation, selon laquelle ViroPharma, en supposant qu'elle dégage des bénéfices, devrait être en mesure d'utiliser tous les reports d'impôt dans les années à venir, quoique assortis de limitations annuelles. Dans ces conditions, ViroPharma estime que le revenu imposable sera supérieur au total des reports pour l'année considérée.

En ce qui concerne les paiements complémentaires dus à Lilly pour l'acquisition de Vancocin, les ventes nettes au 30 juin 2005 ont dépassé de quelque 6,0 millions de dollars le seuil de 44 millions de dollars fixé contractuellement. ViroPharma a ainsi comptabilisé un coût d'achat complémentaire de 2,9 millions de dollars en immobilisations incorporelles en juin 2005 et fixé la charge afférente, payable au troisième trimestre 2005.

Faits marquants pour la dette

Au deuxième trimestre 2005, l'entreprise a enregistré une charge financière de 7,6 millions de dollars due au changement de la juste valeur des produits dérivés liée aux obligations convertibles de premier rang qui ne sont plus en circulation. Ce changement a eu pour conséquence une charge financière de 4,0 millions de dollars sur le premier semestre 2005.

L'entreprise a enregistré une plus-value nette de 1,2 millions de dollars liée au rachat pour 39,8 millions de dollars d'obligations convertibles subordonnées d'une valeur de 41,2 millions, au deuxième trimestre 2005

. La plus-value nette représente un gain brut de 1,4 million de dollars moins l'amortissement de 0,2 million de dollars pour frais financiers différés.

L'augmentation des frais financiers au cours des deux périodes est due au paiement d'intérêts, à l'amortissement des frais financiers, et à l'escompte sur la dette des obligations convertibles de premier rang émises en janvier et avril 2005. Les frais financiers incluent en outre 0,6 million de dollars lié au dispositif avantageux de conversion en juin 2005 des obligations convertibles.

Au cours du deuxième trimestre 2005, les investisseurs initiaux dans les obligations de premier rang ont exercé leur option d'achat et fait l'acquisition de 12,5 millions de dollars de ces obligations convertibles de premier rang, et la société a réduit l'encours de sa dette de 97,6 millions de dollars à travers 41,2 millions de dollars d'achat d'obligations convertibles subordonnées et de la conversion d'obligations convertibles de premier rang à hauteur de 56,4 millions. La société disposait d'un total d'obligations en circulation de 102,1 millions de dollars au 30 juin 2005, qui a été encore réduit de 15,4 millions en juillet 2005 suite à l'auto-conversion réalisée par la société sur le reste des obligations convertibles de premier rang. Le 12 juillet 2005, les obligations convertibles de premier rang avaient toutes été converties.

Faits marquants pour les liquidités

Au 30 juin 2005, les actifs de ViroPharma comprenaient approximativement 39,9 millions de dollars de liquidités et investissements à court terme, soit une diminution de 4,3 millions de dollars par rapport au 31 décembre 2004. Cette diminution est principalement le résultat de l'utilisation de 46,6 millions de dollars pour les rachats d'obligations convertibles subordonnées des paiements complémentaires sur les obligations convertibles de premier rang et des 12,5 millions de dollars reçus suite à l'exercice de leur option d'achat par les détenteurs des obligations convertibles de premier rang au mois d'avril 2005. Par ailleurs, les ventes de Vancocin ont contribué à l'augmentation des liquidités nettes.

Les perspectives en 2005

ViroPharma actualise ses indications prévisionnelles déjà annoncées pour l'année 2005 à titre d'information pour les investisseurs. Les indications suivantes données par ViroPharma sont des projections, fondées sur diverses hypothèses, toutes sujettes à certains risques et incertitudes. Pour une analyse et une divulgation complètes des risques et des incertitudes liées à ces déclarations prévisionnelles, on se reportera à l'avis de divulgation ci-après. Ces indications prévisionnelles ne portent pas sur le résultat hors exploitation ni les dépenses correspondantes.

Pour 2005, ViroPharma prévoit ce qui suit :

- Ventes de produits nettes : de 100 à 105 millions de dollars, soit une progression de 85 % à 94 % par rapport aux ventes nettes non auditées de Vancocin en 2004;

- Coût des produits vendus : de 15 à 17 millions de dollars;

- Recherche-développement : de11,5 à 14,5 millions de dollars;

- Marketing, frais généraux et administration : de 10 à 13 millions de dollars;

- Cash-flow opérationnel net : au moins 40 millions de dollars

Conférence téléphonique et Webcast

ViroPharma organisera une téléconférence et un webcast live avec la direction pour discuter des résultats financiers, des indications prévisionnelles et autres résultats le 3 août 2005 à 10 heures (heure de la côte est des Etats-Unis). Pour participer à cette conférence téléphonique, veuillez composer le (800) 391-2548 (aux Etats-Unis) ou le (302) 709-8328 (international). Après avoir composé le numéro, indiquez à l'opérateur que vous souhaitez vous joindre à la conférence téléphonique des investisseurs ViroPharma.

On pourra aussi accéder au webcast live de la conférence téléphonique via le site Web de ViroPharma (http://www.viropharma.com). Windows Media ou Real Player sont nécessaires pour accéder au webcast. Des archives audio seront consuldivs à cette même adresse jusqu'au 17 août 2005.

ViroPharma Incorporated en bref

ViroPharma Incorporated est une entreprise biopharmaceutique qui se consacre à la fabrication et à la commercialisation de produits pour maladies graves traitées par des médecins spécialistes et dans un cadre hospitalier. ViroPharma commercialise Vancocin®, produit autorisé pour administration par voie orale dans le traitement de la colite pseudomembraneuse liée aux antibiotiques causée par Clostridium difficile et de l'entérocolite causée par Staphylococcus aureus, y compris les souches résistantes à la méthicilline (pour de plus amples informations sur les prescriptions, prière de télécharger le jeu de documents http://www.viropharma.com/docs/pulvules_pi.pdf). ViroPharma axe aujourd'hui ses activités de mise au point de médicaments sur les maladies virales, dont le cytomégalovirus (CMV) et l'hépatite C (HCV). Pour de plus amples informations sur ViroPharma, consultez le site Web de l'entreprise (www.viropharma.com).

Avis de divulgation

Certaines déclarations du présent communiqué de presse contiennent des éléments prospectifs qui comportent divers risques et incertitudes, y compris touchant aux indications prévisionnelles de l'entreprise quant aux ventes de produits nettes, aux dépenses d'exploitation, aux soldes de liquidités pour 2005 et au cash-flow provenant de ses activités opérationnelles en 2005. Les indications prévisionnelles énoncent les attentes actuelles de l'entreprise, ou des prévisions d'événements futurs. Les résultats réels de l'entreprise peuvent varier en fonction de divers facteurs, dont :

- diminution de l'incidence des infections pour lesquelles Vancocin est prescrit, ou changements des prescriptions ou des pratiques thérapeutiques des spécialistes des maladies contagieuses, des gastro-entérologues et des spécialistes de médecine interne;

- mise au point de produits pharmaceutiques concurrents génériques ou nouveaux, et avancées technologiques dans le traitement des états pathologiques que couvre Vancocin;

- interruptions de fabrication, d'approvisionnement ou de distribution, y compris mais non limitativement, capacité de l'entreprise à se procurer des quantités suffisantes de Vancocin pour satisfaire la demande; difficultés rencontrées dans l'homologation d'une chaîne d'approvisionnement tierce, et modifications des conditions fixées par les grossistes;

- action régulatrice de la FDA et autres instances régulatrices officielles;

- déroulement des événements prévus dans les programmes CMV et HCV de l'entreprise;

- résultats de la mise au point de produits par l'entreprise, y compris résultats des essais cliniques;

- déroulement des activités potentielles de développement commercial liées aux efforts de l'entreprise pour s'implanter dans des groupes prescripteurs restreints comme les spécialistes des greffes et le milieu hospitalier, les hépatologues et les gastro-entérologues par l'acquisition d'autres produits et de produits candidats.

Recours au report prospectif d'impôt qui pourrait être limité par les revenus ou des événements futurs.

Il pourrait résulter de ces facteurs et d'autres facteurs, y compris mais non exclusivement ceux qui sont décrits dans le rapport annuel de ViroPharma sur formulaire 10-K pour l'exercice clos au 31 décembre 2004 déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), que les résultats futurs soient sensiblement différents des attentes exprimées dans le présent communiqué de presse. Les déclarations prévisionnelles y figurant risquent d'être caduques à terme. ViroPharma ne s'engage pas à actualiser ces déclarations prévisionnelles.

Contact Presse : Image 7

Estelle Guillot-Tantay

Tel : 01 53 70 74 93

Contacts: Vincent J. Milano

Vice President, CFO and Treasurer

ViroPharma Incorporated

Téléphone (610) 321-6225

Will Roberts

Director, Corporate Communications

ViroPharma Incorporated

Téléphone (610) 321-6288

VIROPHARMA INCORPORATED

Données financières

Chiffres non audités

Compte de résultat 
 
 
 
 
(en milliers, hormis pour les données sur les actions) Trimestre  Semestre  
 clos  clos  
 au 30 juin  au 30 juin  
 2005 2004 2005 2004 
Chiffre d'affaires     
Ventes nettes de produits $ 28824 $ - $ 49879 $ - 
Paiements intermédiaires, redevances et autres recettes 141 1 766 6 282 3503 
Chiffre d'affaires 28 965 1 766 56 161 3503 
     
Coûts et frais     
Coût des produits vendus 4 430 8 044 
Recherche-développement 2 399 3 047 5 160 11412 
Marketing, frais généraux et administration 2 184 2 312 4 449 10557 
Amortissement incorporels et acquisition de droits technologiques 1 246 2 416 
Total des coûts et frais 10 259 5 359 20 069 21969 
Résultat (perte) d'exploitation 18 706 (3 593) 36 092 (18466) 
     
Changement de la juste valeur des produits dérivés (7602) (4044) 
Plus-value nette sur rachat d'obligations 1 163 1 163 
Produit des intérêts 317 297 525 627 
Frais financiers (3790) (2 082) (7568) (4155) 
Résultat (perte) net  $ 8794 $ (5378) $ 26168 (21994) 
     
Résultat (perte) net de base par action $ 0,27 $ (0,2)  $ 0,88 (0,83) 
Résultat (perte) net dilué par action $ 0,18 $ (0,2) $ 0,51 (0,83) 
     
Actions utilisées dans le calcul des résultats (perte) nets par     
Avant dilution 32 579 26 552 29 873 26488 
Dilué 57 553 26 552 56 934 26488 
     
Bilans consolidés     
(en milliers)     
 30-juin 31-déc   
 2005 2004   
Liquidités, équivalents liquides et investissements à court terme $ 39895 $ 44210 (1)   
Fonds de roulement 38 824 42 918   
Total des actifs 176 266 177 901   
Dette à long terme 101 112 190 400   
Capital total des actionnaires (déficit) 54 406 (26138)   

(1) Les liquidités, équivalents liquides et investissements à court terme incluent 9 millions de dollars en investissement réservés, qui ont cessé de l'être au premier trimestre 2005.




share
pin it


A VOIR AUSSI
Commentaires

0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Mentions légales

Ce contenu est diffusé par Hugin, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Hugin n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser

A lire aussi

-