Jeudi 4 juin 2020 - 22:40 | A ne pas manquer : Le 4 Juin 2020 - Réunion de la Banque Centrale Européenne

La récession et le déficit seront peut-être plus impressionnants que prévu  selon darmanin !

France: la récession et le déficit seront peut-être plus « impressionnants » que prévu, selon Darmanin C'est une dépêche de l'AFP qui revient sur les dernières déclarations de Gérald Darmanin ministre des Comptes publics.

Qu'a donc dit Gérald ?

Que le gouvernement « sera peut-être obligé de renforcer de nouveau le plan d'action de 110 milliards d'euros et d'aggraver encore ses prévisions économiques pour cette année ».. Et oui, car soit la reprise est très, très rapide, soit elle sera très très lente. Sacrée analyse me direz-vous !

Je m'explique.

Soit on ré-ouvre tout, tout de suite, enfin dès le 11 mai, soit on ouvre progressivement en laissant des secteurs entiers fermés comme par exemple le tourisme au sens large et la restauration ou les loisirs. Autant dire que l'on est pas prêts d'aller boire un verre en sortant du cinéma alors que l'on était allé au restau manger un bout..

Or, la croissance, la consommation et le moral des ménages, c'est aussi beaucoup tout cela.

Et le Gérald des comptes publics nous explique tout cela quand il déclare « qu'il y aura peut-être un troisième budget rectificatif avec des chiffres sans doute encore plus impressionnants ».

Je rappelle que le budget rectificatif actuel intègre une contraction du produit intérieur brut (PIB) de 8 % cette année, un déficit de 9 % du PIB, une dette publique de 115 % du PIB.

C'est du jamais vu. Jamais.

Si c'est pire, et cela le sera, ma prévision au louchomètre du grenier après avoir fait tourner le pifomètre de longues heures est de 11 % de récession pour 2020.. au moins. Darmanin est à - 8. Il a au moins -3 à rajouter. Mais il le fera évidemment plus tardivement. En faisant un peu d'efforts collectivement et en laissant le gouvernement nous faire le déconfinement le plus crétin de l'histoire, nous devrions pouvoir jouer le -15 avec une certaine probabilité de succès. Si nos mamamouchis se surpassent, ils pourraient nous battre un record absolu en nous obtenant un -20 %. Ce n'est à ce stade pas le plus probable, mais avec une seconde vague de contamination et un autre pic épidémique en octobre ou novembre par exemple, et un déconfinement long de mai à septembre, on perdra à peu près toutes chances de nous en sortir convenablement économiquement parlant.

Ce serait le cas le pire.

A partir de mai déconfinement d'une lenteur absolue et dans la cacophonie donc une reprise très lente, et pas vraiment de tourisme et de saison d'été. Puis un second pic à l'automne.

Pour le reste Darmanin a totalement raison quand il dit que « la stratégie du gouvernement est de s'adapter aux demandes économiques » des Français et des entreprises, a assuré Gérald Darmanin, ajoutant que le gouvernement « a préféré l'endettement à la faillite ».

Il faut évidemment sauver toutes les entreprises pour sauver au mieux le potentiel de reprise..

Charles SANNAT

Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi
A voir aussi

Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser