• Taux USA 10Y +1,8 %
  • Taux FR 10Y +0 %
Matières premières
  • Pétrole WTI58,36 $
  • Cours Or 1466,8 $
Forex
  • Bitcoin 7201,9 $
  • Eur/Usd 1,11
Chiffres clés - Inflation
  • Europe +1.70 % / an
  • France +1.20 % / an
Chiffres clés
  • PIB Europe +1.50 % / an
  • PIB France +0.90 % / an
Accueil » Crise » Toute l`actualité sur la crise
line
line

La deutsche bank va-t-elle faire faillite et faire sombrer l'europe ?

Catégorie : Crise, Deutsche Bank

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique CRISE le 21/11/2019 à  11:12


CRISE Deutsche Bank

La Deutsche Bank va-t-elle faire faillite et faire sombrer l'Europe ?

Car lorsque l'on regarde sur Internet, quand on lit ce qu'on lit, et que l'on entend ce que l'on entend sur la Deutsche Bank il y a quelques bonnes raisons d'être inquiet.

Alors essayons d'apporter quelques réponses non pas rassurantes, mais les plus objectives possibles. Tentons de partager quelques éléments de compréhension et de réflexion pour mieux comprendre ce qu'il se passe et la réalité des risques auxquels nous sommes confrontés.

La Deutsche Bank en chiffres !

Le bilan de la Deutsche Bank baisse considérablement en passant de 1 200 milliards (en gros) à 800 milliards d'euros (en gros aussi). A ces niveaux on ne compte pas !

Les activités de trading pour compte propre sont gérées en extinction et baissent de 600 à 300 milliards d'euros.

Le risque maximum est estimé pour la Deutsche Bank à 1 515 milliards d'euros. Je vous passe les 414 millions qui ne sont plus significatifs vu les sommes en jeu.

Une structure de défaisance a été créée pour y loger les actifs pourris soit 75 milliards d'euros pour la première phase. Il y en aura vraisemblablement d'autres.

Enfin les produits dérivés s'élèvent à 45 000 milliards d'euros en gros Oui, aucune erreur dans le chiffre: quarante cinq mille milliards d'euros et quelques poussières !

Alors, oui, il y a de quoi être inquiet, mais pas de quoi être terrifié !

Pourquoi ne faut-il pas être terrifié ?

Ce n'est que ma simple opinion et mon analyse, mais, si le chiffre de 45 000 milliards peut sembler colossal - ce qu'il est - c'est un montant en « notionnel » et cela ne représente pas du tout le risque final financier encouru par cette banque. Je vous explique tout dans la vidéo.

Lorsque l'on regarde l'exposition maximale au risque de 1 515 milliards d'euros, nous sommes dans des sommes, dans des montants qui sont à la portée de la BCE, la banque centrale européenne dont le bilan est déjà de 4 000 milliards d'euros. Alors, dans le pire des cas, y rajouter 1 500 milliards de plus ne changera fondamentalement strictement à rien à la situation macroéconomique. L'euro baissera de 10 % par rapport au dollar.

Donald Trump couinera, et si ce n'est pas lui, nous entendrons les couinements de son successeur, qui demandera à la FED (la Banque centrale américaine) de laisser filer un poil plus le dollar et les choses se passeront Elles continueront d'aller dans le même sens.

Quel est ce sens ?

Celui de la crise monétaire ! On remplace les crises économiques, les crises boursières, ou obligataires par un gonflement de tous les actifs, ce qui forme la bulle de tout. Les banques centrales sauveront toutes les banques qui vacilleront pour éviter l'effondrement. Au bout du compte, la monnaie s'érode, car pour éviter le pire, il faut chaque jour plus de monnaie. Plus de billets tout neufs.

Nous marchons donc vers une crise monétaire qui sera l'étape ultime de cette crise qui dure depuis 10 ans.

Voilà pour le scénario favorable.

Pour les autres, en cas de problème, en cas d'accident, en cas d'impuissance des banques centrales, ou pire encore, en cas d'explosion de l'euro, de la zone euro et de retour en catastrophe aux monnaies nationales, les choses peuvent mal se passer évidemment.

Pour le moment, il n'y a pas de raison malgré ses fragilités monumentales, malgré les cadavres financiers cachés par milliards d'euros dans les placards de la Deutsche Bank, que la banque allemande s'effondre, car elle sera sauvée pour éviter le pire. Cela ne veut pas dire que des clients ne perdraient pas d'argent. Mais la Deutsche Bank serait sauvée. Toutes les explications et l'analyse du bilan de la Deutsche Bank dans cette vidéo. Partagez, et abonnez-vous à la chaîne Youtube.




share
pin it


A VOIR AUSSI
Commentaires

0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Mentions légales
Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.


Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser
-