Accueil » Crise » Toute l`actualité sur la crise
line
line
line
line

L`enfer fiscal français. csg-crds de 0.5% en 1996 à 17.2% aujourd`hui. ?

Catégorie : Crise, Fiscalité

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique CRISE le 24/05/2019 à  13:31


CRISE fiscalité

Les paradis fiscaux existent parce que les enfers fiscaux existent aussi. Ce sont les deux faces d'une même médaille.

L'économie est pragmatique et les postures idéologiques en économie terminent toujours très mal et entraînent généralement la pauvreté de tous. L'histoire est pleine de crises ayant entraîné la misère des populations.

Trop de fiscalité est évidemment nuisible parce que cela étouffe les initiatives.

Il n'y a aucune fiscalité juste.

La fiscalité ne doit pas être morale, ou moraliste, elle doit permettre de financer des choses que les citoyens ont décidé de financer collectivement. C'est évidemment le cas des taches régaliennes (police, armée, justice) et puis au fil de l'eau on s'est retrouvé aussi par démagogie à financer les meubles de madame Dujenoux avec une aide spécifique de la CAF!!!

Au fil de l'eau, les prélèvements sociaux sont passés de 0.5% au début des années 90 à leur création à.. 17.2% aujourd'hui!!

Le taux cumulé de la CSG, de la CRDS et des différents autres prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine et les plus-values atteint aujourd'hui 17,2%.

Evolution des taux de prélèvement sociaux à travers les « âges »!!

0,5% sur les produits acquis en 1996 3,9% sur les produits acquis en 1997 10% sur les produits acquis entre le 1er janvier 1998 et le 1er juillet 2004 11% sur les produits acquis entre le 1er juillet 2004 et le 1er janvier 2009 12,1% sur les produits acquis en 2009 et 2010 12,3% sur les produits acquis entre le 1er janvier 2011 et le 1er octobre 2011 13,5% sur les produits acquis entre le 1er octobre 2011 et le 1er juillet 2012 15,5% sur les produits acquis entre le 1er juillet 2012 et le 31 décembre 2016 17,2% sur les produits acquis à compter du 1er janvier 2017

Par petites touches, par hausses successives nous sommes à 17,2%, mais ce n'est pas tout.

Prenez le cas des revenus fonciers, ils sont par exemple imposés aux « revenus » c'est-à-dire à votre TMI, la tranche marginale d'imposition, qui peut aller jusqu'à 45% surtout quand on perçoit.. des revenus fonciers, auxquels il faut rajouter ces 17.2% de prélèvements sociaux, ce qui signifie oui vous avez bien vu, que l'Etat s'octroie le droit de vous voler 62.2% des loyers perçus. C'est évidemment considérable.

On peut continuer à dire qu'il faut taxer encore plus les petits riches, il arrive un moment cela va être difficile d'aller à 100% de taxation et croire que tout va continuer à tourner et que cela va bien se passer.

Nous sommes à la limite de la cassure sur la fiscalité en France, et la stratégie macronienne qui consiste à croire que l'on peut continuer à taxer toujours plus l'immobilier est une erreur colossale, car là aussi on est à la limite de la rupture.

La rupture c'est quoi?

Le moment où plus personne ne veut investir, parce que les efforts à faire sont tels, que c'est tout simplement décourageant.

De 1996 à aujourd'hui les taux d'imposition ont augmenté au même rythme que le dynamisme de notre économie diminue.

Ce pays étouffe sous les taxes, règles, impôts et autres lois, sans oublier les normes aussi stupides que peu protectrices. Jamais autant n'a été prélevé pour d'aussi piètres résultats collectifs.

share
pin it





0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com.
.Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
-