• Taux USA 10Y +1,86 %
  • Taux FR 10Y +-0,18 %
Matières premières
  • Pétrole WTI59,02 $
  • Cours Or 1503,1 $
Forex
  • Bitcoin 10352,58 $
  • Eur/Usd 1,11
Chiffres clés - Inflation
  • Europe +1.70 % / an
  • France +1.20 % / an
Chiffres clés
  • PIB Europe +1.50 % / an
  • PIB France +0.90 % / an
Accueil » Crise » Les Chroniques sur la crise
line
line

France. la faible croissance est liée au crédit et au déficit public !

Catégorie : Macro economie, Croissance

Source : Insolentiae Posté dans la rubrique MACRO ECONOMIE le 10/09/2019 à  14:17


MACRO ECONOMIE croissance

La France est en croissance, en « petite croissance » selon les termes de Rexecode un cabinet d'analyses économiques sérieux et « pondéré » !

Dans leur lettre du 1er septembre 2019 la petite croissance est même en titre !!

« La petite croissance française se maintient, soutenue par le crédit et le déficit public »

« Le taux de croissance trimestriel de l'économie française avait temporairement dépassé 3% l'an au début 2017, fortement stimulé par les gains de pouvoir d'achat résultant de la baisse du prix du pétrole. Il était ensuite tombé au voisinage de 1% l'an au début 2018, puis un peu au-dessus de 1,2% au début 2019, soit une croissance moyenne par ménage à peine positive. Avec 1,3 % en taux annualisé la croissance du 2e trimestre reste sur la tendance antérieure. Les indicateurs de conjoncture n'annoncent pas d'inflexion notable à court terme. Le crédit et la distribution publique soutiennent la demande finale ».

Encore une fois, et ce n'est pas uniquement le cas de la France, mais la croissance mondiale, repose essentiellement sur la création de plus de dettes et de crédits, accompagnés de plus de déficits publics ce qui veut dire plus de dettes et de crédits !

Il n'y a donc aucune croissance économique saine et autonome.

C'est ce que vient de dire à demi-mot le cabinet Rexecode.

Ils ont évidemment raison mais s'arrêtent au milieu du gué.

Si la croissance repose sur la dette et le déficit c'est qu'il n'y a pas de croissance..

S'il n'y a pas de croissance, il n'y a pas d'espoir de remboursement de dettes.

Si les dettes ne sont pas remboursables, nous sommes en faillite (virtuelle).

L'économie c'est simple. C'est des + et des - !




share
pin it





A VOIR AUSSI
Commentaires

0 commentaires
Ajouter votre commentaire !
Pour réagir à cette info : Connectez-vous à votre espace membre
Ajouter le smiley Sourire  Ajouter le smiley Rigole  Ajouter le smiley Tire la langue  Ajouter le smiley Clin d'oeil  Ajouter le smiley En colère !  Ajouter le smiley Embarrassé  Ajouter le smiley Choqué  Ajouter le smiley Star  Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de leguideboursier.com pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !

Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par notre rédaction.
Notre rédaction se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas notre charte éditoriale.
Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.
Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email
Mentions légales
Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com.
.Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.
Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.
La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.
Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.
Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser
-