Vendredi 3 juillet 2020 - 13:21 | A ne pas manquer : Le 16 juillet 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne

2ème vague et grand rebond !!

Il y a quinze jours je faisais une vidéo intitulée « la fin de la fin du monde ». L'idée de cette vidéo ? Traiter l'hypothèse de la fin de l'épidémie.

Cette semaine et comme promis, je vous propose de faire l'inverse et de traiter l'hypothèse du rebond et de la seconde vague..

Une hypothèse c'est une « proposition relative à l'explication de phénomènes naturels, admise provisoirement avant d'être soumise au contrôle de l'expérience ».

Tant que l'expérience ne nous aura pas démontré par les faits que soit l'épidémie est totalement terminée, soit que nous sommes confrontés à une seconde vague de contamination alors nous en serons réduits à faire et à étudier des hypothèses.

Positives ou négatives, peu importe.

Soit cela va repartir, soit cela va disparaître.

Aujourd'hui, il ne peut y avoir aucune certitude ni dans un sens, ni dans un autre.

C'est du 50/50 comme on dit.

Comme il ne peut y avoir aucune certitude, on étudie logiquement toutes les hypothèses.

On se prépare au pire, et l'on espère évidement toujours le meilleur.

Dans ce JT du grenier, je vous propose donc d'étudier les différents profils de pays et de groupes de pays. Il y en a 4 et chaque pays peut être classé dans l'un de ces 4 groupes.

Je ne prétends pas avoir une quelconque compétence en épidémiologie. Je regarde les chiffres, et les faits librement accessibles, j'analyse, je classe, je range et j'observe et cela donne 4 groupes. Nous avons certains pays qui connaissent des rebonds. Le cas le plus intéressant et celui d'Israël, parce que ce pays dispose d'un excellent système médical, et que c'est un climat plutôt chaud.

Alors comme à chaque fois, il n'y a pas ici de vérité absolue ou la certitude que nous aurons une seconde vague, mais d'un point de vue analytique, ma conviction est que nous allons vers un nouveau pic épidémique, mais qu'il sera plus lent à se former car nous avons aujourd'hui les moyens de ralentir la constitution de la vague.

Nous avons des masques, nous avons des techniques de distanciation sociale, nous avons des tests et même des brigades sanitaires pour remonter les chaînes de contamination et mettre ceux qui sont touchés en quarantaine. Pourtant tout cela risque de ne pas être suffisant et à ce petit jeu c'est la Chine qui s'en sort presque le mieux.

Vous savez comment fait la Chine ? Elle teste tout le monde ou presque.

Evidemment il n'y a pas assez de test pour 1.4 milliard d'habitants.

Alors à la guerre comme à la guerre. On prend 20 personnes. 20 prises de sang. On mélange ces 20 tubes de sang et l'on fait un seul test sur ces 20 tubes mélangés.

S'il n'y a personne de positif alors les 20 sont déclarés sains.

Si le test est positif, alors les 20 sont testés individuellement pour savoir qui est ou sont le ou les porteurs dans le groupe.

1#img1#L'économie de test est absolument colossale, mais cela ne correspond à aucun protocole français avalisé par la Direction Générale de la Santé.

La Chine va tester massivement à Pékin.

Il y a donc une probabilité non négligeable d'aller vers un rebond épidémique qui nécessitera de nouvelles mesures sanitaires peut-être plus légères que lors du premier confinement mais qui resteront économiquement destructrices en termes de productivité et psychologiquement désastreuses pour la population.

C'est pour étudier en profondeur l'hypothèse du rebond épidémique que j'ai écrit pour vous ce dossier intitulé « La seconde vague, comment se préparer », car si nous avons à faire face à cet ascenseur « émotionnel », alors les choses ne passeront pas sans douleur.

Comme je l'explique dans la vidéo, les impacts économiques, logistiques, sociaux, monétaires, bancaires, seront considérables, sans oublier le chômage, l'immobilier, tout sera chamboulé si ce n'est pas l'hypothèse de la fin de la fin du monde qui l'emporte mais celle de la deuxième vague.

Ce dossier est accessible à tous les abonnés à la lettre Stratégies, et j'en profite pour rappeler que l'abonnement à la lettre Stratégies donne l'accès à l'ensemble des dossiers et lettres déjà édités soit plus de 50 documents et des centaines de pages d'analyses et de conseils.

Charles SANNAT

Ceci est un article 'presslib', c'est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s'exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l'actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information quotidienne sur www.insolentiae.com.

Ce contenu est diffusé par Insolentiae, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Insolentiae n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Vous aimerez aussi
A voir aussi

Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser