Vendredi 10 juillet 2020 - 14:00 | A ne pas manquer : Le 16 juillet 2020 - Réunion de la Banque centrale européenne
cours temps réel bourse CAC40 DAX

Macro economie : europe, le secteur manufacturier reste en contraction

Le secteur manufacturier de la zone euro a connu en novembre un dixième mois consécutif de contraction mais les chiffres publiés lundi suggèrent que le pire est peut-être passé.

L'indice de l'enquête mensuelle réalisée par IHS Markit auprès des directeurs d'achat (PMI) s'affiche à 46,9, contre une première estimation à 46,6 et après 45,9 en octobre.

S'il se redresse, il n'en reste pas moins sous le seuil de 50 séparant la contraction de la croissance de l'activité.

Révision à la hausse du PMI manufacturier de la zone euro

L'IPM manufacturier de la zone euro d'IHS Markit a été révisé à la hausse à 46,9 en novembre 2019 par rapport aux valeurs préliminaires de 46,6 et 45,9 en octobre.

Le chiffre indiquait le 10e mois consécutif de contraction de l'activité industrielle, mais au rythme le plus lent depuis trois mois.

La production, les nouvelles commandes, les commandes à l'exportation et l'emploi ont continué de diminuer.

De plus, les prix des intrants ont chuté de façon marquée, principalement en raison de la baisse du coût des métaux et des plastiques, et les redevances à la production ont également été réduites au rythme le plus rapide depuis avril 2016.

D'autre part, la confiance des entreprises a été la plus élevée en cinq mois, tous les pays couverts par l'enquête ayant fait preuve d'un certain optimisme quant au fait que la production serait supérieure aux niveaux actuels dans 12 mois, quoique à des degrés divers.

Sur les huit pays couverts par l'enquête, le secteur manufacturier n'a progressé qu'en Grèce et en France.

L'Allemagne est restée en queue de peloton, suivie de l'Autriche et de l'Espagne, tandis que l'Italie a enregistré son plus faible tirage PMI en huit mois.

Révision à la hausse de l'indice PMI manufacturier du secteur manufacturier du Royaume-Uni

L'IPM manufacturier IHS Markit/CIPS UK a été révisé à la hausse à 48,9 en novembre 2019 par rapport à une estimation préliminaire de 48,3 et à la lecture finale d'octobre de 49,6.

La production s'est contractée à un rythme plus rapide et les nouvelles commandes ont chuté pour le septième mois consécutif, les nouvelles commandes à l'exportation ayant reculé à l'un des taux les plus élevés des sept dernières années, après le retard pris par Brexit et l'incertitude persistante entourant la situation politique, économique et commerciale mondiale.

En outre, l'emploi a le plus baissé depuis septembre 2012 en raison des efforts de réduction des coûts, des gains d'efficacité, de l'incertitude de Brexit, des licenciements, des départs naturels et de la restructuration du personnel.

Les stocks de produits finis ont chuté au rythme le plus rapide depuis plus de deux ans et demi, tandis que les volumes d'achat d'intrants ont chuté dans une des plus fortes proportions depuis le début de 2013.

Sur le front des prix, les coûts des intrants ont diminué pour la première fois depuis mars 2016, en raison de la baisse des cours mondiaux des produits de base et des effets des taux de change.

Ce contenu est diffusé par Leguideboursier.com, il n`a qu`une portée informative et pédagogique.Les informations et données financières ainsi que les analyses diffusées par Leguideboursier.com n`ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une aide à la décision, une offre de vente ou une sollicitation d`achat de valeurs mobilières ou d`instruments financiers.

La responsabilité de LeGuideBoursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l`utilisation des informations et analyses par les lecteurs et sur la pertinence des informations diffusées.

Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement, car le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker.

Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d`investir dans un produit financier afin qu`il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale

Auteur
Trader et investisseur pour compte propre

Marc

Trader et investisseur à temps plein, j'aime profiter des marchés hautement volatils comme le marché des cryptos ou en investissant dans des ETF susceptibles d'afficher un profit lorsque les marchés sont à la baisse. Par conséquent, j'ai tendance à investir dans des ETF qui suivent l'indice VIX ou le cours de l'or.

Vous aimerez aussi
A voir aussi

Contenu proposé par Le guide boursier : D'autres articles qui pourraient vous intérresser